Conseils Recrutement

Digitalisation de la fonction RH : comment accompagner la transformation des processus de recrutement ?

La digitalisation de la fonction RH est le deuxième projet prioritaire pour les DRH en 2020 pour 39% des professionnels…

7 min

La digitalisation de la fonction RH est le deuxième projet prioritaire pour les DRH en 2020 pour 39% des professionnels interrogés (infographie « Les projets prioritaires pour les DRH en 2020 », myRHline)

Conséquence inévitable de la dématérialisation et de l’innovation numérique, la fonction RH se digitalise pour améliorer ses processus de recrutement et s’adapter au marché de l’emploi. Dans l’article suivant, découvrez comment accompagner la transformation des processus de recrutement, résultat direct de la digitalisation de la fonction RH.

1) La digitalisation RH, c’est un grand tout !

82% des décideurs RH estiment que le digital permet d’améliorer l’engagement des collaborateurs (Infographie « Le digital favorise la collaboration », étude Markess – Sopra HR Software, 2017)

L’intégration de nouveaux outils numériques !

La digitalisation RH révolutionne les processus de recrutement en intégrant de nombreux outils numériques qui prennent le relais sur les fonctions support. Ces outils automatisent les tâches à faible valeur ajoutée pour traiter de plus grands volumes d’activité. Ces nouveaux outils numériques conduisent également à la dématérialisation des documents liés à la fonction RH : dématérialisation des dossiers personnels, des contrats de travail, des tickets restaurant, des supports d’entretiens (annuels et professionnels), etc. À titre d’exemple, la dématérialisation de la fiche de paie concernait 28% des grandes entreprises en 2018 contre 15% en 2015  (source : Observatoire de la dématérialisation RH 2019). 

On trouve également des outils numériques qui centralisent les données pour favoriser le travail collaboratif à distance comme c’est le cas avec DigitalRecruiters, qui permet la mise en place d’un recrutement collaboratif. Enfin, ces outils s’adaptent aux supports de communication. Un site internet doit être disponible dans un format adapté à l’ordinateur mais également aux smartphones et tablettes, d’où le développement du responsive design.

L’innovation technologique, un enrichissement des outils RH sans limite !

Tout d’abord dédiée à l’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée, la digitalisation RH a ensuite évolué au rythme des innovations technologiques. Le numérique permet désormais de centraliser et de stocker d’énormes volumes de données si bien que le Big Data a fait son apparition comme solution d’amélioration du recrutement dans un futur à moyen terme. La peur de la déshumanisation numérique a conduit à développer une intelligence artificielle de plus en plus à « l’écoute » des besoins humains pour offrir un service personnalisé et « réhumaniser » le recrutement numérique. Il se produit donc un effet de vases communicants : le numérique va là où la fonction RH le conduit et la fonction RH va là où le numérique la mène.

Digitalisation fonction RH
La digitalisation de la fonction RH fait partie des 6 projets prioritaires pour les DRH en 2020. – Source : myrhline

Toutes les fonctions du service RH sont concernées par la digitalisation

La digitalisation s’applique à toutes les fonctions RH. On retrouve des outils numériques qui facilitent le sourcing, accélèrent le processus de recrutement, simplifient l’onboarding etc. Mais la digitalisation ne s’arrête pas là. Des SIRH accompagnent la gestion RH en entreprise, des logiciels sont ainsi développés pour améliorer notamment la gestion de carrière : la fonction RH est désormais indissociable du numérique.

 

 

2) La digitalisation de la fonction RH : de nettes améliorations et des créations d’opportunités !

56% des DRH interrogés considèrent que le digital doit aider à fournir des services RH de qualité, innovants et à forte valeur ajoutée (« Enquête Horoquartz-Markess : digitalisation des processus RH, priorité des DRH d’aujourd’hui et demain », myRHline, 2018)

Consacrer du temps à l’analyse de son processus de recrutement pour mieux le renouveler !

D’un point de vue opérationnel, la digitalisation des processus de recrutement vise à gagner du temps et à traiter de plus gros volumes de tâches pour optimiser l’impact économique du recrutement. Mais cela permet également de libérer du temps aux recruteurs qui se consacrent ainsi aux tâches à forte valeur ajoutée. Ils sont notamment en mesure de consacrer plus de temps à l’analyse de leurs processus RH internes afin d’identifier les forces et les faiblesses de leur entreprise et apporter les solutions appropriées.

Gagner en qualité !

La digitalisation améliore la qualité du recrutement : le sourcing balaie de plus grands bassins de candidats comme les jobboards et les réseaux sociaux pour atteindre des cibles bien définies. Il est normalement plus objectif puisqu’il identifie les candidats en fonction de leurs compétences ou des filtres de recherche et se détache des biais cognitifs humains. Un logiciel d’onboarding facilite la transition entre le service RH et la personne en charge de l’intégration du candidat mais permet également d’accélérer la formation des nouvelles recrues.

Mieux positionner sa stratégie marque employeur !

Aujourd’hui, il est difficile pour une entreprise de faire face à la pénurie de talents ou aux difficultés de recrutement sans déployer une stratégie marque employeur. Une fois de plus, c’est la digitalisation qui rend tout cela accessible. Développement d’un site carrières, partage de contenu employeur, publication d’offres d’emploi contextualisées, échanges informels avec les candidats sur les réseaux sociaux, etc., les entreprises disposent des moyens nécessaires pour se rapprocher des candidats à moindre coût et développer une relation de confiance qui renforce le parcours candidat.

Maîtriser le coût économique !

Toutes les innovations technologiques ne sont pas accessibles à tous les budgets, cependant, la démocratisation de la digitalisation facilite l’accès à de nombreux outils numériques tout en garantissant un impact économique maîtrisé. Un ATS comme DigitalRecruiters est accessible en mode SaaS pour adapter l’usage du logiciel au processus de recrutement propre à l’entreprise et aux ressources financières de l’entreprise.

 

60% des décideurs RH pensent que le digital permet de fournir aux collaborateurs des services innovants et à valeur ajoutée. - Source : daf-mag.fr
60% des décideurs RH pensent que le digital permet de fournir aux collaborateurs des services innovants et à valeur ajoutée. – Source : daf-mag.fr

 

 

3) Comment digitaliser vos processus RH ? 

7 DRH sur 10 estiment qu’il est impératif que la gestion des temps et des activités puisse se faire sur des équipements mobiles (« Enquête Horoquartz-Markess : digitalisation des processus RH, priorité des DRH d’aujourd’hui et demain », myRHline, 2018)

De l’ATS au TRM pour compléter votre processus de recrutement !

Pour accompagner la transformation digitale des processus de recrutement, tout commence par l’utilisation des outils les mieux adaptés aux besoins de l’entreprise. Pour gérer les candidatures, il existe des ATS qui facilitent le sourcing et le suivi des candidatures. DigitalRecruiters par exemple, est un TRM (Talent Relationship Management) qui inclut à la fois un ATS (Applicant Tracking System) et une brique marque employeur. Il vise donc une stratégie aussi bien de recrutement opérationnel que de développement d’image employeur pour couvrir tous les aspects du recrutement. Comme c’est un logiciel qui s’adapte aux entreprises organisées en réseau, il est accessible aussi bien aux petites entreprises qu’aux plus grandes et sait accompagner leur développement économique.

Testez de nouveaux outils de recrutement !

Il existe de récents outils numériques qui simplifient la sélection de candidatures. C’est le cas par exemple avec les entretiens vidéos différés ou avec les tests de recrutement numériques. Ou on voit également arriver sur le marché des chatbots qui personnalisent la relation avec le candidat pendant le processus de recrutement. N’hésitez pas à tester ces nouveaux outils qui apporteront potentiellement des solutions aux difficultés que vous n’avez pas encore identifiées.

Dépassez les freins au changement en accompagnant les recruteurs !

Le progrès technologique apporte de belles opportunités mais il va parfois tellement vite que l’on peut facilement s’y perdre. Les recruteurs ont besoin d’être accompagnés pour mieux appréhender la transformation digitale des processus de recrutement. Prendre le temps de former son service RH aux outils numériques, c’est dépasser les freins culturels qui empêchent de profiter au maximum de ce que la digitalisation offre au recrutement.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger le chapitre de notre livre blanc « Les promesses du « big data » en matière de recrutement » ou à nous contacter directement.

Crédit photo : Pexels

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.