Conseils Recrutement

Sourcing en recrutement : définition et enjeux

53% des recruteurs interrogés jugent le sourcing en recrutement plus compliqué en 2019, la raison principale : les candidats sont plus…

8 min
(5)

53% des recruteurs interrogés jugent le sourcing en recrutement plus compliqué en 2019, la raison principale : les candidats sont plus sollicités (« Le recrutement et la recherche d’emploi en 2019 » – RégionsJob)

Le sourcing en recrutement, c’est le fait de poster une offre d’emploi et d’attendre sagement que le candidat postule à cette offre d’emploi… Vous y croyez ? Nous non plus ! Le sourcing en recrutement est une étape stratégique qui intervient au tout début du processus de recrutement et qu’il ne faut pas prendre à la légère. Dans l’article suivant, retour sur le sourcing en recrutement, sa définition et surtout ses enjeux !

1) Le sourcing, un concept de recrutement aux multiples facettes !

57% des PME-ETI manquent de talents pour grandir ou franchir un cap (Étude BPI-France, « Attirer les talents dans les PME – ETI », 2018)

Le sourcing ou sourcing en recrutement est une activité de recrutement qui intervient généralement dès l’identification d’un besoin en recrutement. Quand une entreprise cherche à embaucher, elle doit activer plusieurs réseaux et techniques de recrutement pour trouver les candidats dont les compétences sont en adéquation avec les prérequis du poste. L’entreprise envisage alors la diffusion ou non d’une offre d’emploi, l’activation de réseaux professionnels, le lancement de campagnes de recrutement, etc., dans l’optique de trouver le meilleur candidat.

Le sourcing digital, indispensable en 2020 !

Le sourcing digital consiste à utiliser des outils informatiques pour atteindre ou identifier des candidats actifs ou passifs. On pense dans ce cas à des outils tels que l’ATS (Applicant Tracking System), aux jobboards en passant par les réseaux sociaux dont l’utilisation pour recruter a été multipliée par 4 de 2008 à 2018 (Étude Apec). Les critères de recherches sont définis par l’entreprise à l’aide de mots-clés, de filtres de recherches ou d’autres critères exploitables en fonction des paramètres de programmation de l’outil utilisé. Il est clairement impossible à notre époque de faire du bon sourcing candidats sans utiliser d’outils digitaux.

Dans le sourcing 3.0, une fois de plus, c’est l’humain qui mène la barre !

Même si les outils digitaux sont une aide précieuse, le sourcing est avant tout une question d’attitude et de volonté humaine de trouver LE bon candidat pour un poste. Dans un contexte de guerre des talents, le sourcing 3.0 devient une véritable chasse au profil menée par un recruteur rompu aux nouvelles techniques d’e-sourcing ! Le flair du sourceur et une analyse fine du profil cible sont indispensables pour comprendre et savoir où aller dénicher les talents aux compétences rares ! Les outils aident à sourcer, mais il faut ensuite être capable de séduire les profils repérés et créer un intérêt pour votre entreprise et le besoin à pourvoir. 

Le sourcing en recrutement s’envisage également à long terme !

Le sourcing ne s’enclenche pas uniquement dès lors qu’un besoin en recrutement se fait sentir. Dans une approche du sourcing envisagée à long terme, une entreprise met en place des stratégies de sourcing dont les retombées porteront leurs fruits sur le long terme. C’est le cas par exemple avec la mise en valeur de la marque employeur pour développer l’attractivité de l’entreprise, la création d’une page de candidature spontanée pour créer un vivier de candidats ou le développement du campus management pour approcher les futurs talents avant la sortie de l’école.

 

 

Sourcing en recrutement : Les difficultés de recrutement et de rétention des compétences-clés sont les deux facteurs qui agissent le plus sur le sentiment de manquer de talents. - Source : bpifrance-lelab.fr
Les difficultés de recrutement et de rétention des compétences-clés sont les deux facteurs qui agissent le plus sur le sentiment de manquer de talents. – Source : bpifrance-lelab.fr

2) Sourcer des candidats, oui mais pour quoi faire ?

43% des cadres interrogés déclarent avoir mobilisé plusieurs canaux de recrutement pour changer de poste (Étude Apec, « 2009-2019 : les pratiques des recruteurs, quelles évolutions en 10 ans? »)

Le développement des stratégies de sourcing en recrutement est le résultat d’un constat sans appel : c’est grâce aux collaborateurs et à leurs compétences qu’une entreprise assure sa pérennité et sa réussite économique. Tout se joue donc dès le recrutement du candidat. Une entreprise qui consacre suffisamment de temps et de moyens pour dénicher des candidatures de qualité à l’étape du sourcing a de plus fortes chances de s’imposer économiquement à long terme (à supposer qu’elle fasse également le nécessaire pour garder ses collaborateurs une fois en poste!).

Optimiser les candidatures aussi bien en quantité qu’en qualité !

Le sourcing digital offre l’avantage de scanner des CV-thèques à l’aide d’algorithmes complexes ou de filtres de recherche pertinents pour cibler des candidatures de meilleure qualité et de gérer efficacement un grand nombre de candidatures. L’usage du digital et de toutes les potentialités qu’il offre est une réponse aux difficultés de recrutement rencontrées par certaines entreprises, notamment sur les postes pénuriques. Plus celles-ci seront grandes, plus elle aura intérêt à mettre en place toutes les techniques digitales de recrutement existantes, à commencer par l’utilisation d’un logiciel de recrutement tout-en-un. A titre d’illustration , l’ATS DigitalRecruiters favorise la diffusion d’offres d’emploi en fonction de critères géolocalisés pour mieux cibler les candidats et facilite la multidiffusion d’offres d’emploi pour atteindre des milliers de candidats en quelques clics. 

La qualité du sourcing a donc un impact sur le niveau de qualité des candidatures et sur le volume de candidatures.

Sourcer, c’est se battre pour trouver les candidats qualifiés !

L’objectif derrière le développement du sourcing, c’est également d’atteindre des candidats qui ne sont pas en recherche de poste dans l’immédiat. Il faut donc attirer leur attention en dehors des réseaux de recrutement traditionnels. Le candidat ciblé ne va pas vers l’annonce, alors l’annonce doit venir à lui ! La pénurie de talents sur certaines fonctions stratégiques est réelle, et continue de se creuser d’année en année : d’après une récente enquête BPI, pour 72% des PME-ETI françaises, les difficultés de recrutement et de rétention de compétences-clés constituent un frein direct à leur croissance. Il faut donc aller chercher les talents qui vont faire grandir l’entreprise, et c’est dans contexte que le sourcing devient déterminant !

 

 

Atteindre des candidats encore invisibles !

Avec le développement des nouvelles technologies, certains talents ont des compétences qui ne sont pas encore identifiables sur le marché de l’emploi. Le sourcing consiste dans ce cas à développer une stratégie d’approche qui ressemble à un entonnoir : quel est le besoin en compétences de l’entreprise ? Quel est le domaine d’expertise ? Qui sont les grands acteurs de ce secteur sur le marché ?  Qui travaille pour eux à ces postes stratégiques ? Quels sont donc les types de profils qui sont susceptibles de développer ces compétences ? À quoi devrait par conséquent ressembler les profils de candidats dont l’entreprise aura besoin dans un futur proche ? 

Les candidats ignorent parfois la valeur de leurs compétences et les entreprises peinent à identifier celles dont elles vont avoir besoin à moyen et long terme. Anticiper les futurs besoins en compétences de l’entreprise dès l’étape du sourcing, c’est prendre une longueur d’avance sur la constitution d’un vivier de CVs qualifiés !

Maîtriser son budget recrutement !

Pour développer sa stratégie de sourcing, il n’y a pas nécessairement besoin d’un gros budget. Un ATS comme DigitalRecruiters permet de gérer l’intégralité du processus de recrutement sur une seule et même plateforme, mais aussi de diffuser une annonce sur les jobboards et réseaux sociaux en quelques clics, permettant de rationaliser sensiblement le coût de vos différents outils de recrutement. Il faut donc consacrer du temps à la rédaction de l’annonce pour qu’elle soit la plus pertinente et attractive possible, et laisser ensuite la technologie accélérer et optimiser sa diffusion auprès du bon public ! 

On trouve également plein de petits outils informatiques additionnels disponibles gratuitement en ligne pour parfaire ses contenus et filtrer les profils de candidats sur des réseaux spécifiques. Le sourcing permet alors à l’entreprise de faire un recrutement de qualité avec un budget modéré.

On dit souvent que pour résoudre un problème, il faut remonter à sa source… ! Une entreprise peut souffrir d’un taux de turnover élevé, d’un manque d’engagement des collaborateurs et d’un manque de compétences. Un sourcing réussi capte des candidatures de meilleure qualité dès le début du processus de recrutement pour éviter de rencontrer tous ces problèmes plus tard.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger le chapitre de notre livre blanc « les outils permettant d’améliorer la qualité du recrutement » ou à nous contacter directement.

Crédit photo : Unsplash

Donner votre avis

(5)
En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

Il y a 1 commentaire
  • Très interessant merci!

    Par Anas EL AMRANI

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.