Bien être et motivation au travail

Bien-être au travail | Ce qu’il faut savoir + 6 solutions pour y parvenir !

La notion de bien-être au travail concerne l’ensemble des entreprises, peu importe leurs tailles et leurs secteurs d’activité. En effet,…

7 min

La notion de bien-être au travail concerne l’ensemble des entreprises, peu importe leurs tailles et leurs secteurs d’activité. En effet, l’employeur recherche toujours la motivation et l’implication de l’ensemble des collaborateurs afin d’améliorer la performance de l’entreprise. Et pour atteindre ces objectifs, les équipes de direction doivent savoir que le « bon » stress n’existe pas. C’est pourquoi il est essentiel de mettre en place une politique de bien-être au travail afin d’améliorer les conditions de travail des salariés, avant même l’apparition de problèmes de santé : fatigue, burn-out, maladie cardiovasculaire, etc. 

L’ensemble des membres de l’entreprise a un rôle crucial à jouer pour promouvoir le bien-être au travail, et ce, qu’il s’agisse de l’équipe de direction, des managers, des professionnels des ressources humaines, etc. Les conditions d’emploi, l’organisation interne et les relations de travail en sont la clé. Dans les lignes qui suivent, découvrez, entre autres, 6 grandes solutions à mettre en place afin d’améliorer facilement le bien-être au travail

 

Définition du bien-être au travail

Lorsqu’on parle de bien-être au travail, on pense spontanément à la santé physique et à la santé mentale des collaborateurs. Pourtant, cette notion concerne plus largement le ressenti des salariés par rapport aux conditions professionnelles dans lesquelles ils évoluent. En cela, le bien-être au travail est lié à différents facteurs : physique, psychologique, mais également émotionnelle et psychosociale. 

Plusieurs éléments entrent ainsi en jeu pour qu’un salarié se sente bien dans l’entreprise :

Améliorer le bien-être au travail consiste donc avant tout à diminuer les risques psycho-sociaux, principalement dus aux conditions d’emploi, à l’organisation du travail au sein de l’entreprise ou encore aux relations de travail avec les collègues et la hiérarchie. 

Guide pratique : Comment réussir l’Onboarding digital ?

La période d’intégration est une phase clé qu’il convient de soigner. Voici quelques points d’attention et outils appropriés.

Télécharger

 

Importance d’une politique de bien-être au travail au sein de l’entreprise

Les risques psychosociaux agissent sur la santé mentale, psychique et sociale des salariés. On peut en distinguer plusieurs, comme : 

  • Le stress de ne pas atteindre les objectifs demandés.
  • Les violences internes à l’entreprise, comme le fait de vivre des conflits ou du harcèlement sexuel et/ou moral.
  • Le manque d’autonomie.
  • Le syndrome d’épuisement professionnel, etc. 

À ce sujet, une étude publiée en 2016 et coordonnée par la Dares (Direction de l’animation de la recherche et des études statistiques), auprès des actifs ayant un emploi, montre par exemple que : 

  • 47 % des interrogés trouvent qu’ils doivent toujours ou souvent se dépêcher dans leur travail.
  • 26 % des interrogés estiment vivre des situations conflictuelles au travail.

64 % des interrogés déclarent être soumis à un travail intense.

La mise en place d’une politique de bien-être au travail est donc un enjeu crucial pour les salariés qui souhaitent évidemment évoluer dans un climat le plus agréable et bienveillant possible. En effet, de mauvaises conditions de travail peuvent avoir de réels effets négatifs sur la santé des talents : dépression, fatigue, troubles musculo-squelettiques, accidents, etc. 

Côté entreprise, améliorer le bien-être au travail peut également permettre : 

  • Une augmentation de la motivation et de l’implication des salariés.
  • Une évolution de la productivité.
  • Une diffusion d’une meilleure image de l’entreprise.
  • Un renforcement de la cohésion d’équipe. 
  • Une diminution des burn-out ou des bore-out.
  • Une réduction des accidents de travail et du nombre d’arrêts maladie, etc.
Pyramide de Maslow de la motivation au travail
Pyramide de Maslow de la motivation au travail
 

6 solutions pour améliorer le bien-être au travail  

1. Lutter contre les situations de trop fortes exigences au travail

Améliorer le bien-être des salariés passe par le fait de prêter attention à la complexité et à l’intensité du travail à accomplir. Pour cela, l’employeur doit veiller à :

  • Fixer des objectifs clairs et réalisables.
  • Éviter les situations de surcharge de travail.
  • Limiter le fait de devoir interrompre une tâche pour en réaliser une autre non prévue.
  • Penser à la bonne ergonomie des postes de travail.
  • Investir dans des équipements qui facilitent la réalisation des tâches à effectuer. 
  • Proposer des jours de télétravailsi cela est possible.
  • Prendre le temps de mener un bon onboarding des nouveaux collaborateurs, etc.

2. Éviter de soumettre les collaborateurs à des exigences émotionnelles 

Pour améliorer le bien-être des salariés au travail, l’employeur doit pouvoir :  

  • Demander régulièrement l’avis des collaborateurs.
  • Prévenir toutes formes de violences verbales ou physiques.
  • Instaurer un climat facilitant l’expression des émotions de chaque membre de l’équipe, etc.

3. Favoriser l’autonomie des salariés  

Les salariés doivent pouvoir se sentir acteurs de leur travail pour être épanouis. Pour cela, l’employeur peut : 

  • Favoriser l’autonomie des collaborateurs, sans pour autant les « abandonner » à leur poste. 
  • Inclure, au maximum, les salariés dans les décisions d’entreprise.
  • Permettre aux talents d’utiliser pleinement leurs compétences, etc.

4. Promouvoir les rapports sociaux apaisés et agréables au sein de l’équipe et avec la hiérarchie

Favoriser des rapports sociaux harmonieux au sein de l’entreprise est essentiel en matière de bien-être au travail. Pour cela l’employeur doit : 

  • Soutenir le travail collectif.
  • Mettre en place des espaces de discussion.
  • Faciliter les actions des instances représentatives du personnel (IRP).
  • Encourager les animations, via le CE, pour renforcer la cohésion d’équipe.
  • Faire en sorte que les salariés se sentent soutenus et reconnus pour la qualité du travail effectué.
  • Maintenir un environnement de travail inclusif et ouvert.
  • Éviter le syndrome du scarabée, etc.

5. Ne pas créer de conflits de valeurs dans l’exercice de l’activité des talents

Pour améliorer le bien-être au travail, l’employeur doit veiller à ce que les salariés : 

  • Puissent échanger facilement avec leurs collègues et leurs managers si besoin.
  • Ne soient pas obligés d’appliquer des méthodes de travail inefficaces
  • N’aient pas l’impression de réaliser des tâches inutiles, qui manque de sens, etc.

6. Écarter toutes situations d’insécurité économique liées au travail

Afin que les collaborateurs ne souffrent pas d’insécurité économique, l’employeur doit :

  • Éviter de proposer des contrats précaires.
  • Lutter contre tous retards de versement des salaires.
  • Limiter les changements brutaux des conditions de travail.
  • Gérer correctement la mobilité interne des talents. 
  • Proposer des avantages en nature si possible, etc. 

 

Évidemment, d’autres solutions existent afin d’améliorer le bien-être au travail, comme le fait de mettre en place une démarche RSE (responsabilité sociétale des entreprises). En effet, les salariés apprécient de travailler au sein d’entreprises qui souhaitent avoir un impact positif sur la société.

Vous pouvez également utiliser l’eNPS (Employee Net Promoter Score) pour mesurer l’engagement de vos collaborateurs au travail. Cet outil aide, en effet, à mesurer la qualité de vie dans le domaine professionnel et à prendre connaissance des axes d’amélioration selon vos salariés. 

N’hésitez pas non plus à développer la marque employeur afin de renforcer les valeurs de l’entreprise et son engagement. Cela facilite, entre autres, la bonne intégration des nouveaux talents et leur permet de mieux comprendre leur rôle et de donner du sens à leur travail au sein de l’entreprise.   

 

Guide pratique : Expérience Collaborateur, et si c’était la clé de votre performance ?

Placer l’humain au cœur des stratégies RH des entreprises est une dynamique déjà enclenchée depuis quelques années et une ambition de plus en plus marquée.

Télécharger

 

Crédit photos : Pixabay

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Thomas Goirand

Vélotafeur matin et soir, marketeur entre les deux, je suis passionné par le web et le développement. Vous me lirez sur les thèmes du Marketing RH, l'optimisation de site carrières et le parcours candidat, tant ces sujets se transposent depuis le marketing vers le recrutement.