Tendances RH

Tendances recrutement : ce qui change en 2022 ?

Tous les ans, des tendances naissent et d’autres meurent. Réseaux sociaux, marketing, habitudes de consommation et de communication… nous vivons…

7 min

Tous les ans, des tendances naissent et d’autres meurent. Réseaux sociaux, marketing, habitudes de consommation et de communication… nous vivons dans une société qui évolue rapidement. En matière de recrutement, les choses ne sont pas si différentes, même si le rythme est sans doute moins frénétique que dans d’autres fonctions. Pour autant, il est important que les recruteurs prennent connaissance des tendances à venir en matière de recrutement afin d’adapter leurs discours, leurs stratégies et leurs approches. Pour savoir ce que l’année 2022 nous réserve, voici les tendances à surveiller de très près.

La grande démission

Cela pourrait être le titre d’un film, mais ça n’a rien à voir avec la grande vadrouille ou la grande évasion ! La grande démission est un phénomène social qui est né aux États-Unis il y a quelques mois et qui souligne la vague de départ massif des salariés. Les journalistes américains parlent de « The Great Resignation » pour désigner les cinq millions de personnes qui sont sorties du marché du travail depuis le début de la pandémie. Les explications sont multiples : 

  • De bonnes performances financières pour les fonds de pension qui ont permis aux plus âgés d’anticiper leur départ en retraite. 
  • Des changements de vie provoqués par une prise de conscience globale engendrée par la pandémie.
  • Le refus des travailleurs précarisés de continuer à travailler dans des conditions difficiles et souvent mal rémunérées.
  • La digitalisation et l’automatisation croissante de certaines industries qui poussent les salariés à effectuer des tâches qui perdent de leur sens.
  • Le découragement et l’envie de passer à autre chose après s’être investi sans compter dans les moments les plus critiques de la crise sanitaire. 

Il semble évident que la pandémie du Covid-19 a provoqué de profondes ruptures dans le rapport que les employés entretiennent avec le travail, dont certaines sont définitives.Si cette tendance a débuté aux États-Unis, il n’est pas exclu qu’elle se propage dans d’autres régions du monde.

Pour les entreprises, il est donc essentiel de recentrer les missions proposées sur le bien public et de s’interroger sur la valeur du travail proposé : à quoi sert-il ? Pour quoi faire ? En quoi il contribue à faire quelque chose d’utile ? Quelle est la valeur apportée par les salariés ? Autant de questions qui servent plus largement la marque employeur et la fidélisation des talents

Se différencier avec des avantages réels

Se différencier avec des avantages réels

Sur un marché de l’emploi qui se tend, et où les talents sont sursollicités, la compétition est lancée entre les entreprises qui recrutent. Pour attirer les candidats, il est nécessaire de sortir du lot avec des avantages hors du commun. Outre une marque employeur soignée et attrayante, comment faire pour se faire remarquer dans cette course effrénée aux candidats ? Les conditions de travail jouent un rôle clé pour susciter l’envie. Pour cela, il faut oublier la table de ping-pong, les canapés, le café gratuit et le Chief Happiness Officer, dont le rôle n’est pas toujours bien perçu ni compris. Les avantages proposés par les entreprises ne doivent pas servir à jouer une sorte de surenchère sans fin. Le but n’est pas de séduire, mais d’apporter davantage de sens et de valeur, de faciliter le travail quotidien et d’encourager la santé physique et mentale de vos employés. En 2022, la tendance est au recentrage sur soi-même, sur ses compétences, sa tranquillité d’esprit et son bien-être. Quelques idées et exemples :

  • Séances et activités gratuites favorisant le bien-être et la santé (spa, yoga, massages).
  • Horaires flexibles et télétravail pour les personnes qui le souhaitent.
  • Passage à la semaine de 4 jours.
  • Service d’entretien et de ménage à domicile.
  • Garderie d’entreprises ou aide à la garde des enfants.
  • Formation en continu prise en charge (en ligne, en présentiel ou en mode hybride).

Pour se démarquer, il faut innover, mais n’oubliez pas que ce ne sont pas seulement les avantages offerts qui comptent, mais aussi le sens qu’on y trouve, leur alignement avec les valeurs de l’entreprise et l’équilibre avec la mission proposée et les conditions dans lesquelles l’accomplir. 

Des collaborateurs intergénérationnels

Des collaborateurs intergénérationnels

Avec la génération Z qui entre sur le marché du travail, certaines entreprises peuvent désormais accueillir jusqu’à quatre générations de travailleurs. Cette diversité est formidable pour une plus grande diversité et un large éventail de compétences, mais elle doit être gérée avec minutie pour éviter les silos, les conflits larvés et les incompréhensions. Toutes les générations ont des attentes et des manières de travailler différentes. En 2022, la tendance est donc à l’inclusion intergénérationnelle. Pour cela, il est essentiel de faire travailler les collaborateurs de façon pluridisciplinaire afin de mixer les savoirs et les aspirations. Investir sur les soft skills, et proposer des formations adaptées et des mises en situation permet d’insister sur l’importance de l’apprentissage et de la transmission. 

La tendance est aussi à l’accompagnement personnalisé, au coaching et au mentoring qui concerne tout le monde, y compris les managers d’expériences. On parle d’ailleurs de reverse mentoring où les jeunes partagent leur savoir – notamment du numérique – avec des seniors. Pourtant, vos nouveaux salariés sont ceux qui en ont le plus besoin :

  • Pour les faire monter en compétence et acquérir des compétences transférables qui les suivront tout au long de leur carrière. 
  • Pour accélérer leur engagement avec des managers qui investissent du temps dans l’accompagnement de leurs équipes.
  • Pour gagner en confiance et en motivation, car le mentoring permet de discuter de nombreux sujets sans jugement et toujours de manière positive. De quoi apprendre les bonnes techniques pour avoir davantage confiance en soi, devenir plus résilients, et mieux s’intégrer dans l’équipe.

Miser sur la diversité et l’inclusion

Miser sur la diversité et l'inclusion

Nous vivons dans une société en perpétuelle évolution qui impacte aussi les entreprises et leur organisation. Mouvement « #metoo » ou « Black Lives Matter », importance de l’écologie et du développement durable, prise de conscience des injustices, mouvements de contestation sociale, remise en question des vieilles habitudes et des comportements du passé… il est sage pour un recruteur de s’intéresser aux tendances sociétales du moment afin de mieux comprendre comment elles peuvent s’incarner dans son entreprise. La question de la diversité et de l’inclusion n’est pas en reste, car elle est plurielle :

  • Comment parvenir à un équilibre entre hommes et femmes à tous les niveaux de l’entreprise – y compris au niveau des instances dirigeantes ?
  • Comment lutter contre le harcèlement des collaborateurs LGBTQIA+ ?
  • Comment diversifier les filières de recrutement et multiplier les passerelles ?
  • Comment accompagner le changement et aider les salariés pas ou peu qualifiés à grandir et à se révéler ?
  • Comment mieux intégrer les collaborateurs en situation de handicap ?

2022 s’annonce donc comme une année riche en matière de recrutement. Et pour mieux la préparer, il est important d’être bien équipé avec un outil professionnel facilitant le travail des recruteurs. Entre transformation digitale, recherche de sens et nécessité de fidélisation, les ressources humaines sont plus que jamais au cœur des tendances du moment. 

Crédit photo : Pexels

Ebook : La Marque Employeur, pour quoi faire ?

Recruter un bon profil est un challenge chaque jour plus difficile à relever. Apprenez pourquoi vous devez désormais « vous vendre » et considérer les candidats comme des clients.

 

Télécharger

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.