Conseils Recrutement, Expérience Candidat, Tendances RH

Processus de recrutement : 5 étapes à suivre !

Un bon recrutement est intimement lié à la réussite d’une entreprise. Bien recruter est crucial, car c’est sur votre capacité…

8 min

Un bon recrutement est intimement lié à la réussite d’une entreprise. Bien recruter est crucial, car c’est sur votre capacité à attirer les meilleurs profils que le futur de votre organisation peut se jouer. Pour y parvenir, il est essentiel de structurer les choses. Le recrutement est un processus. Une démarche avec plusieurs étapes qui est facilement réplicable et mise en œuvre, quelles que soient les personnes qui dirigent le service des ressources humaines. Pour recruter de manière efficiente et durable, il est donc essentiel d’avoir un processus de recrutement en place. Exemple à suivre en 5 étapes.

Première étape : créez votre fiche de poste

C’est la fondation de votre processus de recrutement. La fiche de poste a pour objectif de faire un point précis de vos besoins. C’est souvent un document interne qui comprend parfois des informations confidentielles liées au salaire, aux projets importants, aux prérequis, etc. La fiche de poste est un document qui vise à s’assurer d’avoir balayé l’ensemble des besoins pour un emploi. Elle inclut des informations aussi basiques que l’intitulé du poste, le rattachement dans les équipes, le lieu et le temps de travail, mais également les savoir-faire et savoir-être qui y sont liés.  Avant de lancer votre processus de recrutement, assurez-vous que votre fiche de poste soit bien validée par des experts métiers (RH, juridique…), mais aussi par les directions métier concernées. 

Deuxième étape : soignez votre offre d’emploi

Une offre d’emploi n’est pas qu’une simple description d’un poste. C’est la première étape d’un parcours candidat qui peut parfois durer plusieurs semaines et la fiche de poste va vous servir à rédiger votre offre d’emploi. Si certains éléments peuvent être communs, la fiche de poste reste un document technique, administratif et interne, là où l’offre d’emploi est un contenu public destiné à séduire les meilleurs candidats. Pour la réussir, il existe quelques astuces et bonnes pratiques incontournables :

L'offre d'emploi reste incontournable pour recruter un cadre
L’offre d’emploi reste incontournable pour recruter un cadre –    source :   apec.fr   
  • Un intitulé de poste clair, précis et concis : pour les candidats comme pour les plateformes professionnelles et job boards, l’intitulé est la première chose qui est lue, et c’est sur elle que se basent des moteurs de recommandation pour valoriser certaines offres. Il faut donc éviter les mots génériques. Par exemple, le terme « commercial​ » recouvre plusieurs réalités. En revanche, « commercial B2B dans l’industrie​ aérospatiale » est beaucoup plus ciblé et direct.
  • Une présentation simple de votre organisation : tout le monde ne connaît pas votre entreprise et il est indispensable de vous présenter en quelques lignes. Le langage corporate est parfois assommant. Expliquez qui vous êtes, ce que vous faites et en quoi vous êtes unique. Le but est de refléter votre mission et vos valeurs. Pourquoi travailler chez vous plutôt qu’ailleurs ? 
  • Un ton cohérent : le ton, c’est la manière avec laquelle vous vous adresserez aux candidats qui vont vous lire. Il doit être cohérent avec le contenu de votre fiche de poste, mais surtout avec les profils recherchés et vos valeurs. Pour une startup en croissance, le tutoiement est acceptable et des emojis peuvent s’intercaler dans l’offre d’emploi. Pour recruter un comptable dans un grand groupe, il vaut mieux miser sur les outils, les processus, les attentes et rassurer les candidats. 
  • Des missions précises : en matière d’offre d’emploi, il est tentant d’en vouloir toujours plus. C’est ce fameux jeune diplômé expérimenté, ce commercial qui sait aussi faire du marketing et de la communication, ou encore cet assistant comptable qui devrait aussi gérer les ressources humaines. Pour éviter de tomber dans ces travers, essayez de revenir à l’essentiel, de ne pas faire de surenchère et d’être précis dans les missions en lien avec le poste. 
  • Misez sur la transparence : la question du salaire est toujours sensible, en particulier dans un pays comme la France où il est mal vu de parler d’argent. Afficher le salaire ou la grille salariale est pourtant un vrai gain de temps pour vous et pour vos candidats. Il évite aussi de créer une expérience candidat déceptive dans votre processus de recrutement.

Troisième étape : diffusez votre offre emploi aux bons endroits

La plupart des logiciels de recrutement offrent la possibilité de multidiffuser les offres d’emploi. Cette fonctionnalité très pratique doit cependant être utilisée à bon escient. Avant d’inonder tous les sites, il faut déterminer quels canaux seront les plus pertinents pour la diffusion de votre offre d’emploi. Votre but n’est pas d’être visible par tout le monde, mais bien d’attirer les profils les plus pertinents. 

En marketing, on parle de personas pour désigner des portraits-robots de clients potentiels. Vous pouvez faire le même exercice avec des personas basés sur des candidats potentiels. Ainsi, un cadre irait sans doute davantage sur LinkedIn et l’APEC. Un profil d’employé ou d’ouvrier serait plus sur Pôle emploi et Facebook, les plus technophiles sur Twitter ou des jobboards spécialisés comme Welcome to the Jungle. Diffuser votre offre emploi au bon moment et sur le bon canal est donc essentiel pour gagner en visibilité et avoir un processus de recrutement optimisé.

Quatrième étape : sourcez, filtrez et qualifiez vos candidats

Le sourcing est la recherche proactive de candidats qualifiés pour des besoins actuels ou futurs qui repose sur deux grandes cibles :

  • Identifier des candidats potentiels qui ne sont pas activement à la recherche d’opportunités d’emploi. Le travail de veille et de recherche est conséquent pour analyser et recouper des données de différentes sources.
  • Inciter des candidats qualifiés qui sont activement à la recherche d’un emploi à postuler ou à s’intéresser à une offre, un secteur d’activité ou à une entreprise. 

Au cours de votre processus de recrutement, il vous faudra ensuite filtrer et qualifier vos candidats pour faire le bon choix. Pour certains postes, il n’est pas rare de recevoir des centaines de CV. Parce qu’il n’est pas humainement possible de tous les lire en détail, la technologie vient travailler à vos côtés grâce au parsing et au matching.

Le parsing (que l’on traduit par « analyse syntaxique ​» en français) est une technologie qui consiste à analyser automatiquement le contenu d’un CV afin de collecter, stocker et analyser les données qu’il contient. Ce travail aide les recruteurs à gérer plus efficacement l’analyse des candidatures selon des mots clés.  Ces données sont ensuite catégorisées, taguées, classées et intégrées dans un logiciel ou une plateforme métier.

Le matching vient faciliter la mise en relation entre les candidats les plus qualifiés et le recruteur. Cette technologie, qui repose notamment sur des algorithmes d’intelligence artificielle, analyse les données pour vous proposer les profils les plus adaptés à vos besoins.  Le programme attribue un score de compatibilité pour chaque donnée de chaque candidat. Plus le score est élevé, plus le candidat répond aux critères de recherche. 

Cinquième étape : optimisez votre entretien d’embauche

Pour être réussi, un entretien doit être parfaitement structuré et cadré. Si le candidat doit « se vendre ​», l’entreprise doit aussi séduire. Cela passe par les conditions d’accueil et le déroulement de l’entretien (en présentiel ou en virtuel), mais aussi par le comportement du recruteur, les questions posées et la relation émotionnelle qui se crée.

Pour cadrer votre processus de recrutement à cette étape, la scorecard est un outil à ne pas sous-estimer. Il s’agit d’un document qui contient tout ce qu’il faut savoir pour formaliser le profil d’un candidat en lien avec son parcours dans votre organisation. Elle se compose de trois grandes étapes : la mission, les résultats attendus et les compétences. La scorecard est une méthode qui s’intègre parfaitement dans la stratégie RH en termes de recrutement et de gestion des talents pour des entretiens parfaitement menés.

Mettre en place un processus de recrutement formel évite les hésitations, les mauvaises communications et les signaux faibles qui peuvent donner une mauvaise image aux candidats. Chaque étape est structurée, chaque manière de faire est documentée, et ce processus sert de guide et de fil rouge afin de travailler plus rapidement et plus efficacement de votre côté, tout en créant une expérience candidat de haut niveau.

Crédit photo  :  burst.shopify.com

Ebook : Le coût d'un recrutement raté et ses impacts

Découvrez des chiffres stupéfiants dont on ne parle jamais et calculez le coût d’un recrutement pour votre entreprise.

Télécharger

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.