Outils recrutement, Tendances RH

Recrutement collaboratif et inclusion : comment éviter de recruter des clones ?

Un recrutement de qualité est indispensable pour la réussite d’une entreprise. La multiplication des points de vue favorise le recrutement…

7 min

La diversité, l’équité et l’inclusion dans le recrutement sont en 5ème position des priorités des responsables RH pour 2022 (Gartner Survey Reveals HR Leaders’ Number One Priority in 2022 will be Building Critical Skills and Competencies)

Un recrutement de qualité est indispensable pour la réussite d’une entreprise. La multiplication des points de vue favorise le recrutement de profils diversifiés. Dans l’article suivant, découvrez comment éviter de recruter des clones et faciliter l’inclusion des nouvelles recrues grâce au recrutement collaboratif.

1) Multiplier les points de vue en multipliant les recruteurs, la base du recrutement collaboratif

«  Le recrutement collaboratif doit reposer sur la confiance et des règles claires où chacun, quel que soit son statut, sait précisément pourquoi il est autour de la table et ce qui est attendu de lui. » Saïd Hammouche, fondateur de Mozaik RH Recrutement collaboratif : la solution pour plus d’inclusion ? (welcometothejungle.com)

Pour diversifier le recrutement et éviter les biais de recrutement d’un seul recruteur, il n’y a qu’une seule solution : il faut multiplier les points de vue.

Première étape, inclure le manager dans le projet de recrutement dès le début. Le duo recruteur-manager est indispensable pour déterminer les besoins réels en recrutement.

Deuxième étape, penser à un recrutement collaboratif qui commence dès le sourcing. Il faut aller chercher les candidats dans des viviers différents. On va donc multiplier les canaux : sites emplois, cabinets de recrutement, cooptation… Ce n’est pas le recruteur seul qui trouve les candidats, tous les collaborateurs y contribuent.

Troisième étape, inviter d’autres collaborateurs comme les membres de l’équipe et les dirigeants à participer aux entretiens et leur donner des rôles bien précis. Cela permet de partager la responsabilité du recrutement et de compter sur les points forts de chaque collaborateur au moment de l’analyse des candidats.

Pourquoi le recrutement collaboratif évite le recrutement des clones  ?

La multiplication des points de vue permet de développer un processus de recrutement complet. Les experts de l’équipe s’occupent des questions techniques pour évaluer les compétences techniques, les recruteurs s’intéressent à valoriser l’attractivité de l’entreprise et sonder la personnalité du candidat, le manager identifie les compétences qui manquent dans l’équipe pour l’optimiser, les autres membres de l’équipe recherchent un candidat qui va réussir à s’intégrer dans le collectif déjà existant. 

En cherchant des profils qui se complètent aussi bien au niveau des hard skills que des soft skills, on évite par exemple de recruter des profils qui viennent tous de la même école. On se laisse surprendre à recruter un profil atypique parce qu’il apporte la créativité qui manquait aux autres candidats.

2) Le recrutement collaboratif favorise l’inclusion des collaborateurs et des nouvelles recrues

44 % des candidats interrogés ont déjà refusé un entretien ou une offre d’emploi parce que l’entreprise manquait de diversité (Recruiter Nation Report 2021, Jobvite)

Le recrutement collaboratif favorise l’inclusion des collaborateurs et des nouvelles recrues

Impliquer les collaborateurs dans le processus de recrutement favorise leur inclusion dans l’entreprise 

Les collaborateurs qui participent au recrutement des candidats sont plus investis dans l’entreprise. On leur donne la possibilité d’influencer le recrutement, ils se sentent complètement intégrés dans l’entreprise, plus valorisés, ils ont l’opportunité de faire grandir l’entreprise en trouvant le candidat qui apportera ce qui manque à l’entreprise pour la faire évoluer. 

Le recrutement collaboratif favorise l’inclusion des nouvelles recrues

Un candidat qui a déjà rencontré sa future équipe avant de commencer à travailler trouve sa place dans l’entreprise beaucoup plus facilement. Il connaît déjà plusieurs personnes avant même de commencer et il sait à qui s’adresser pour avoir de l’aide dès ses premiers jours dans les locaux.

La diversité des points de vue, un facteur d’inclusion à tous les niveaux

La différence favorise l’exploration de nouveaux univers, de nouvelles techniques et l’éclatement créatif. Le partage de différents points de vue pour obtenir un consensus au moment du recrutement implique de se comprendre les uns et les autres et de sortir du principe du point de vue unique. Ce processus, qui concourt à identifier des solutions inédites pour répondre aux besoins de tous, invite à sortir des sentiers battus et favorise le recrutement de candidats surprenants. 

Pourquoi chercher à favoriser la diversité et l’inclusion en entreprise  ?

La diversité et l’inclusion en entreprise permettent d’attirer des candidats différents à fort potentiel, qui auraient tendance à se détourner d’une entreprise dans laquelle ils ne se sentiraient pas intégrés. Vous ne savez jamais qui sera votre mouton à 5 pattes, et passer à côté du candidat idéal à cause du manque de diversité et d’inclusion, c’est bien dommage. 

3) Attention, le recrutement collaboratif comporte également des pièges

Constituer un jury de recruteurs diversifié est l’une des principales stratégies utilisées pour attirer et recruter des talents sous-représentés (Recruiter Nation Report 2021, Jobvite)

Attention, le recrutement collaboratif comporte également des pièges

Le recrutement collaboratif n’est cependant pas à l’abri des biais de recrutement, voici quelques erreurs à éviter :

  • Ce n’est pas parce qu’une personne a de l’autorité sur le groupe et donne son avis avec conviction sur un candidat que c’est le bon. On a tendance à se ranger derrière l’avis du leader du groupe pour ne pas avoir à faire de choix alors que c’est une erreur. Le recrutement collaboratif implique que chacun s’interroge sur la pertinence du candidat au sein de l’équipe.
  • Ce n’est pas parce qu’un candidat nous ressemble que c’est le meilleur choix. On fait plus souvent confiance à quelqu’un qui nous ressemble ou qui a eu le même parcours, et c’est ce qui conduit à recruter des clones. Il faut considérer le recrutement collaboratif comme étant la constitution d’une équipe de collaborateurs avec des forces et des faiblesses complémentaires. La solution se trouve dans la différence.
  • Quand les entretiens de recrutement avec les différents collaborateurs de l’entreprise se déroulent à des dates différentes, chaque membre de l’équipe de recrutement devrait garder son avis sur les candidats et attendre que tous les entretiens soient passés pour le partager. Cela permet de ne pas se laisser influencer par l’avis d’une autre personne et de se faire sa propre idée. Chaque collaborateur conserve des notes de son entretien et partage son avis une fois que tous les entretiens sont passés. 

Réussir son recrutement collaboratif avec des outils de travail partagé  : l’ATS DigitalRecruiters

Pour réussir un recrutement de façon collaborative, il est conseillé de s’aider des outils informatiques qui favorisent la communication à plusieurs et permettent aux recruteurs de garder la main sur la coordination du processus de recrutement. C’est le cas par exemple du logiciel de recrutement DigitalRecruiters qui est conçu pour faciliter le recrutement collaboratif.

On y retrouve par exemple un agenda partagé pour simplifier la coordination des différents entretiens entre les différents interlocuteurs et chacun peut utiliser la plateforme pour centraliser ses notes sur les candidats ou donner directement son avis.

Crédit photo :   Unsplash

Découvrez l'ATS tout-en-un DigitalRecruiters

Découvrez notre solution Manage : gestion du recrutement, des annonces, multidiffusion, maintien et activation du vivier…

Découvrir

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.