Expérience Candidat

Comment rédiger un message d’approche candidat percutant ?

Selon une enquête RégionsJob, 85% des recruteurs font des recherches en ligne sur les candidats ! « Nous sommes leaders dans notre…

6 min

Selon une enquête RégionsJob, 85% des recruteurs font des recherches en ligne sur les candidats !

« Nous sommes leaders dans notre domaine », « Êtes-vous à la recherche de nouveaux challenges professionnels ? », « Nous trouvons votre profil très intéressant ». Ces phrases vous sont familières ? Ce n’est pas un hasard. Si les lettres de motivations se ressemblent parfois, les messages d’approche candidat tendent à avoir les mêmes défauts. Pourtant, il s’agit du seul levier disponible pour déclencher un contact avec le candidat.

Dans cet article, voyons ensemble comment rendre plus percutant votre message d’approche candidat !

1)     Ayez une bonne accroche

Selon une enquête OASYS, 55% des cabinets de recrutement déclarent faire de l’approche directe.

L’accroche est déterminante dans la suite du processus

À l’instar d’un film, d’une série, ou encore d’un article de journal, un bon message d’approche contient avant tout une bonne accroche. Il y a d’abord des règles simples : le message doit être court, susciter l’envie d’en savoir plus pour le candidat. Formuler une question peut aider à rendre plus accrocheur son message, mais ce n’est pas obligatoire.

L’essentiel, dans une accroche, est de choisir le bon contenu. Celui-ci doit immédiatement parler au candidat, lui évoquer des éléments familiers. Par exemple, il est possible de commencer par mentionner l’expérience ou le diplôme qui a retenu l’attention du recruteur : « J’ai remarqué votre expérience pour l’entreprise X, en tant que [poste] ».

2)     Personnalisez le message au profil

74% des cabinets se déclarent comme étant spécialisés par métiers ou par secteurs.

Évitez les messages stéréotypés et privilégiez la personnalisation

L’exemple d’accroche évoqué plus haut nous amène au second point très important dans un message d’approche : personnaliser le message au candidat. Cela semble être une évidence pour tout le monde. Pourtant, avec le manque de temps et la pression des résultats, il devient facile de tomber dans le travers du message copié / collé envoyé à l’ensemble des candidats approchés. Pour cela, il convient de trouver le juste équilibre entre le temps passé à personnaliser son message, et le nombre de messages envoyés.

Il faut également avoir en tête que les candidats se faisant approchés sont très probablement souvent sollicités. Ils reçoivent donc de nombreux messages « clones ». Pour ne pas se fondre dans la masse, mieux vaut donc se différencier des autres. (Avoir une marque employeur unique et authentique est essentiel pour vous différencier).  Le candidat doit sentir qu’un recruteur l’approche pour une raison qui lui est spécifique, et pas uniquement pour un intitulé d’expérience.

3)     Démarquez-vous des autres recruteurs en donnant davantage d’informations !

Les détails de la mission sont les informations les plus importantes à savoir sur une offre pour 91% des candidats.

Un candidat aura peu de chances d’être intéressé si vous ne donnez pas un minimum d’informations sur l’offre

Comment faire pour ne pas ressembler au nième message que le candidat reçoit dans la journée ? De nombreuses pistes existent !

Une première se trouve dans les informations que l’on donne. Si le recruteur n’est pas en mesure de donner davantage d’éléments, c’est que le poste a sûrement été mal défini en amont. Pourtant, ce sont bien les missions, le lieu de travail, les responsabilités, ou encore le contexte professionnel qui aideront le candidat à se projeter dans la proposition. Le but, ici, n’est pas de faire une liste à la Prévert, puisque nous restons dans un format du message d’approche, donc un format court. En revanche, il est tout à fait pertinent de sélectionner 3 ou 4 éléments les plus singuliers du poste pour le communiquer dans le message. De la même manière, il est important de ne pas oublier de parler du candidat : celui-ci doit rester au centre du message pour être réellement efficace et percutant.

Un autre levier se trouve dans la forme. La tendance est à l’originalité et au « cassage » des codes. Sur ce principe, il convient aussi de trouver un juste équilibre. Trop d’originalité perdra le candidat, car il doit avant tout pouvoir identifier rapidement la demande. Cependant, oser la différence dans la forme peut parfois suffire à se démarquer.

4)     Adaptez le ton du message en fonction du secteur et du profil

Plus d’un tiers des candidats déclarent qu’un discours stéréotypé est l’élément qui les énerve le plus dans une offre !

Une forme trop stéréotypée, ou au contraire trop décalée sera dissonante pour le candidat, qui aura alors toutes les chances d’ignorer votre message

Un bon exemple de démarcation se trouve dans la justesse du ton employé par rapport au candidat. Comme évoqué précédemment, beaucoup de messages d’approches ont souvent les mêmes « tics » de formulations, et ne sont pas assez adaptés en fonction des secteurs, ou des profils. La peur du risque peut cependant se comprendre, le message pouvant rapidement tourner au cliché. Entre les messages faussement « jeunes », et l’utilisation de vocabulaire volontairement sophistiqué pour ajouter un prestige artificiel à l’offre, l’écueil est facile.

Encore une fois, la meilleure façon est de procéder par petits pas : commencer par changer ses habitudes en adaptant très légèrement son message, puis oser de plus en plus l’originalité et la personnalisation, sans tomber dans l’excès.

Pour être percutant, une seule chose est à retenir : la démarcation. Un candidat est rarement approché au hasard. S’il l’est, c’est que son profil est rare, ou présente un fort potentiel. Ainsi, il est très probable qu’il soit approché des dizaines de fois par jour. Sortez donc du lot pour que le candidat vous repère parmi les autres recruteurs !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.