Conseils Recrutement

Comment recruter le mouton à 5 pattes ?

D’après une étude de ManpowerGroup, 2018 sera une année record pour la pénurie des talents ! Diplômé d’une grande école…

7 min

D’après une étude de ManpowerGroup, 2018 sera une année record pour la pénurie des talents !

Diplômé d’une grande école ou d’une université prestigieuse, parlant couramment plusieurs langues, fort d’une expérience professionnelle solide dont une partie à l’étranger, possédant des connaissances rares et/ou spécifiques et un excellent savoir-être, etc., voici quelques caractéristiques recherchées chez les fameux moutons à 5 pattes, ces perles rares, présentant des capacités exceptionnelles qui se démarquent fortement des autres candidats.

Très recherchés par les entreprises en pleine croissance et avides de profils à forte plus-value, le recruteur rêve de pouvoir attirer et fidéliser ces candidats au profil parfait ! Malheureusement, dénicher et recruter ce type de personnes relève bien souvent du parcours du combattant ; les nombreuses sollicitations de ces profils exceptionnels, leur fort niveau d’exigence et la concurrence des autres entreprises transforment leur recrutement et leur fidélisation en véritable chemin de croix !

Vous êtes recruteur et vous souhaitez attirer un mouton à 5 pattes ? Focus sur quelques conseils à appliquer pour atteindre votre objectif et développer votre entreprise.

La marque employeur est un argument majeur pour vous démarquer

Selon une étude LinkedIn de 2017, la marque employeur représenterait une priorité de développement pour 69% des DRH !

Aujourd’hui les candidats ne sont plus les seuls à devoir se mettre en avant. Les entreprises doivent également savoir se démarquer de la concurrence si elles veulent créer l’envie auprès de ces candidats. Et pour cela, quoi de mieux que la marque employeur ?

Ambassadrice de votre identité, la marque employeur vous représentera auprès du grand public et de vos collaborateurs. Elle vous permettra d’attirer, mais également de retenir les talents, aspect si souvent oublié mais ô combien nécessaire au développement de votre société. En effet, si vous parvenez à recruter le mouton à 5 pattes, rien ne vous assure qu’il restera dans vos effectifs. Les chasseurs de tête n’auront aucune difficulté à débaucher un collaborateur qui n’est pas épanoui sur son lieu de travail.

Soyez donc assuré qu’avoir une marque employeur intéressante, valorisant votre culture d’entreprise, constituera un atout considérable dans votre stratégie de séduction de ces profils rares. Pour cela, identifiez les valeurs portées par votre entreprise et revendiquez-les via des canaux de communication adaptés. L’élément central consiste à mettre en avant des caractéristiques positives, factuelles, fidèles à votre fonctionnement et faisant votre force. Un collaborateur qui arriverait au sein d’une nouvelle société et qui se rendrait compte d’un décalage important entre ce qui lui a été présenté et promis, et la réalité du travail au quotidien, pourrait, en plus de quitter prématurément votre société, en véhiculer une image négative dans son entourage professionnel et personnel.

Afin d’éviter cela, n’hésitez pas à associer vos propres collaborateurs et à puiser dans la réalité de leur quotidien. Vous montrerez que vous êtes capables d’être à l’écoute, de faire en sorte que leur voix compte et qu’elle participe à la stratégie de l’entreprise.

Un process de recrutement pertinent vous permettra de mieux cibler les candidats

D’après une étude RégionsJob de 2016, 65% des recruteurs ont déjà été frustrés de recevoir trop de candidatures non ciblées !

La capacité d’une entreprise à attirer ne fait pas tout, et bien mener le process de recrutement est une étape toute aussi cruciale ! Un process étant un ensemble d’étapes inscrites dans la durée, en négliger certaines pourrait conduire à un mauvais recrutement, entraînant des pertes financières pour votre entreprise.

Afin d’éviter cela, prenez soin de bien définir le poste et vos attentes. Le mouton à 5 pattes est bien un individu exceptionnel, mais il ne faut pas pour autant faire l’impasse sur une analyse sérieuse de ses compétences techniques et/ou fonctionnelles ainsi que ses qualités personnelles. N’hésitez pas à associer un manager pour vous aider à bien définir les contours de l’emploi à pourvoir.

Ceci étant fait, assurez-vous de conduire l’entretien de façon à bien mettre en évidence les compétences pertinentes du collaborateur au regard de ce que vous recherchez. Pour cela, ce ne sont pas les moyens qui manquent : tests de personnalité, entretiens structurés ou encore mises en situation. En tant que recruteur vous avez accès à toute une palette d’outils qui vous aideront à faire le bon choix !

Par ailleurs, en plus de la validité du recrutement, soignez l’expérience candidat, c’est-à-dire le ressenti de l’individu tout au long du process de recrutement. Pour respecter vos candidats, donnez-leur une idée des délais de recrutement et tenez-les informés de l’évolution de leur candidature en évitant de les laisser sans nouvelles après un entretien physique ou téléphonique. Par ailleurs, la solution recrutement de DigitalRecruiters vous permettra de gérer votre activité de recrutement plus facilement, et vous libérera du temps libre pour que vous puissiez vous consacrer à l’amélioration de la relation candidats ou encore de votre marque employeur.

Réussissez l’intégration du collaborateur et fidélisez-le plus facilement !

Selon une étude Mercuri Rival, 40% des salariés ont envisagé de quitter leur poste dès leur période d’essai, et 65% des entreprises n’auraient pas de process d’onboarding clairement défini !

Une fois que vous êtes parvenu à attirer et à recruter votre mouton à 5 pattes, la prochaine étape consistera à mettre en place son onboarding. Etape trop souvent négligée, elle n’en demeure pas moins cruciale ! Et pour cause, les collaborateurs qui quittent leur poste moins d’un an après être arrivés ont un impact négatif aussi bien en termes financiers qu’en termes de productivité, tous deux extrêmement préjudiciables à votre entreprise.

Réussir cette étape nécessite de mettre en place des mesures simples. Faites en sorte que tout soit prêt pour l’arrivée de votre collaborateur, aussi bien au niveau du matériel que de l’organisation de sa présentation auprès de ses futurs collègues. Cela permettra de mettre en avant le sérieux de votre entreprise.

L’intégration du collaborateur passe également par un suivi managérial lui permettant de remonter son vécu et les potentiels axes d’amélioration. Comme tout collaborateur, le mouton à 5 pattes ne doit pas se sentir abandonné dans sa nouvelle entité et doit par conséquent être rapidement accoutumé à sa culture.

Pour cela des parcours de formation peuvent être mis en place, et vous pouvez en votre qualité de recruteur encourager ce genre de pratiques.

Recruter et fidéliser le mouton à 5 pattes est un travail de longue haleine. Il est nécessaire de mettre en place un processus de recrutement adapté à ces profils hors du commun, qui représentent un potentiel de créativité et de valeur ajoutée non négligeable pour votre entreprise. La concurrence est rude, ne passez donc pas à côté de ces profils exceptionnels, vos efforts pour les recruter seront rapidement compensés par la performance de ces collaborateurs hors-normes !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.