Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Comment bien onboarder un nouveau collaborateur grâce à la pyramide d’engagement collaborateur ?

Comment bien onboarder un nouveau collaborateur grâce à la pyramide d'engagement collaborateur

51% des collaborateurs interrogés considèrent que le processus d’onboarding pourrait être amélioré (enquête OfficeVibe, the State of Employee Engagement, 2016 – 2018)

L’intégration réussie d’un nouvel employé est un facteur clé de productivité et de rétention de talents. De nombreuses études visent à mettre en évidence le lien entre l’engagement des salariés et la productivité en entreprise. L’entreprise Gallup a interrogé plus d’un million de managers à travers le monde pour définir les leviers de productivité et de fidélisation des salariés dès leur intégration dans l’entreprise. Il en ressort une pyramide à quatre niveaux composée de douze éléments fondamentaux qui précisent le contrat social tacite entre l’employeur et l’employé.

Dans cet article, découvrez comment utiliser la pyramide de l’engagement collaborateur pour bien onboarder un nouveau salarié.

1) Veillez à satisfaire les besoins primaires de votre nouveau collaborateur !

72% des employés considèrent que leur manager pourrait définir les objectifs avec plus de précisions (enquête OfficeVibe, the State of Employee Engagement, 2016 – 2018)

D’après la pyramide de l’engagement collaborateur, il est nécessaire de répondre aux besoins primaires de tout nouveau salarié en tout premier lieu pour lui permettre d’exercer son travail dans de bonnes conditions. Ce premier niveau est composé de deux éléments clés : votre salarié est informé de ce que l’on attend de lui professionnellement et il dispose du matériel et de l’équipement dont il a besoin pour travailler.

Responsabilités : veillez à donner des directives claires et ciblées pour permettre à votre nouveau collaborateur d’intégrer rapidement ses nouvelles responsabilités.

Matériel et équipement : mettez à disposition de votre nouvelle recrue ce dont elle a besoin pour exercer ses fonctions. Cela se caractérise par un poste de travail opérationnel dès la prise de poste, avec par exemple les identifiants pour avoir accès au réseau de l’entreprise, une adresse mail personnalisée fonctionnelle et les documents sources pour faciliter sa formation.

2) Favorisez son intégration dans l’entreprise en tant qu’individu à part entière !

63% des employés considèrent que leur travail n’est pas suffisamment reconnu ni apprécié (enquête OfficeVibe, the State of Employee Engagement, 2016 – 2018)

À partir du second niveau, votre salarié doit se positionner en tant qu’individu et trouver sa place dans l’entreprise, avec ses qualités et ses défauts. Il doit également identifier clairement en quoi consiste sa contribution à l’organisation. Ce stade se caractérise par les quatre éléments suivants : il a l’opportunité de faire ses preuves, son travail est reconnu et valorisé, il est apprécié en tant que personne et quelqu’un encourage son évolution.

Faire ses preuves : veillez à intégrer au plus vite des tâches sur lesquelles votre nouvelle recrue pourra être rapidement autonome ou prenez en compte sa méthode de travail avant de lui imposer la vôtre.

Être valorisé : sachez reconnaître quand votre nouveau collaborateur a réalisé du bon travail et faites-le lui savoir.

Exister en tant que personne : votre nouveau collaborateur est plus qu’un simple employé, il a une personnalité propre et un univers bien à lui. Favorisez son intégration en créant un évènement le jour de son arrivée avec une présentation de son parcours et permettez-lui d’apporter une partie de son univers dans l’entreprise.

Évoluer : faites des points régulièrement pour mettre en avant son intégration progressive des différents process de travail.

3) Intégrez-le dans l’équipe !

34% des employés considèrent qu’ils n’ont pas suffisamment d’interactions avec leurs collègues (enquête OfficeVibe, the State of Employee Engagement, 2016 – 2018)

Au troisième niveau de la pyramide, votre nouveau collaborateur définit sa place et son implication au sein d’une équipe. Cette étape se caractérise par quatre éléments : ses opinions sont prises en compte, son travail est utile à l’entreprise, il est au sein d’une équipe investie professionnellement et il a un lien privilégié (amical) avec au moins un collaborateur.

Opinions : qu’il soit un profil junior sortant de l’école ou un collaborateur avec plusieurs années d’expérience, il portera certainement un regard neuf sur le fonctionnement de l’entreprise qui pourra vous être très utile, veillez à intégrer ses remarques avec considération.

Utilité : assurez-vous que votre nouveau collaborateur comprenne l’importance de son rôle pour le fonctionnement de l’entreprise et de l’équipe afin qu’il trouve également sa place en tant que membre d’un groupe et pas uniquement en tant qu’individu.

Collaboration : votre nouvel employé se sentira beaucoup plus investi dans ses missions s’il sent qu’il est entouré par des personnes impliquées professionnellement.

Amitiés : veillez à favoriser les moments informels entre les membres de votre équipe pour induire une bonne cohésion entre eux et faciliter la création de liens amicaux.

4) Veillez à le faire monter en compétences !

32% des salariés doivent attendre plus de trois mois avant d’avoir des retours de la part de leur manager (enquête OfficeVibe, the State of Employee Engagement, 2016 – 2018)

Le quatrième niveau favorise l’implication à long terme de votre salarié et se caractérise par deux éléments : la reconnaissance des progrès de votre salarié et ce dernier a l’opportunité d’apprendre et de grandir dans l’entreprise.

Apprécier les progrès : que ce soit de façon formelle, lors d’un entretien, ou informelle au cours d’une pause café, n’hésitez pas à faire des retours sur le travail de votre nouvelle recrue et à valoriser ses progrès.

Faire monter en compétences : pour que votre nouvelle recrue se projette à long terme dans l’entreprise, il est important qu’elle visualise les différentes étapes de son apprentissage et des responsabilités qu’elle sera en mesure d’intégrer sur plusieurs années. Cela peut se caractériser par une explication des possibilités d’évolution dans l’entreprise, par un partage d’expérience de la part du manager sur les différentes compétences qu’il a su développer au cours de sa carrière sur le même poste ou par de la formation continue en entreprise.

Les douze éléments d’engagement sont classés dans une pyramide à quatre niveaux respectant un ordre linéaire d’intégration facilitant la réussite de l’onboarding de votre collaborateur. Il lui sera impossible de monter en compétences s’il n’a pas le bon équipement pour commencer à faire ses preuves et il lui sera difficile de trouver sa place dans un groupe si au préalable il ne comprend pas clairement son rôle dans l’organisation. À vous de jouer !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.