Sourcing, Vivier de talents

10 cas de CV perdus ou jetés à la poubelle et les solutions pour en finir

Le CV reste l’outil incontournable pour créer le lien entre candidat et employeur. La valeur d’un CV dépend, bien sûr,…

6 min

Le CV reste l’outil incontournable pour créer le lien entre candidat et employeur. La valeur d’un CV dépend, bien sûr, des qualités du candidat, tant au niveau des expériences professionnelles, des savoir-faire, des savoir-être, et du parcours académique, mais surtout de la manière dont il est traité. Parce que vous avez déjà sans doute, sans le savoir, jeté ou perdu un CV d’un candidat brillant, faisons en sorte que cela ne se reproduise pas !

Un CV qui se perd dans les boîtes de réception des recruteurs

Parmi les cas de CV perdus ou jetés à la poubelle, le scénario le plus classique est celui de la boîte de réception qui déborde. Si vous utilisez encore les e-mails pour recevoir les CV des candidats ou communiquer avec eux, il est fréquent de perdre un CV au sein d’une boîte de réception. C’est le cas du message qui termine dans les spams, qui est archivé ou effacé par erreur, qui est lu puis oublié, ou qui végète dans les centaines d’e-mails non lus. L’e-mail reste le pire outil à utiliser en matière de recrutement, en particulier quand il existe une plateforme professionnelle comme un ATS capable de centraliser l’information de vos candidats.

Un CV envoyé à la mauvaise personne

Il arrive qu’un CV soit perdu ou jeté à la poubelle lorsqu’il arrive à la mauvaise personne. C’est notamment le cas lorsque vous réutilisez de vieux modèles d’offres d’emploi, que vous ne mettez pas à jour les coordonnées de la personne, et que votre site ou page carrière indique un mauvais contact. Face à la multitude de points de contact, là aussi, il faut centraliser !

Des savoirs-faire absent ou mal mis en valeur

Il existe des métiers où les hard skills (ou savoir-faire) sont incontournables. Ce sont des compétences techniques ou académiques, acquises au cours du parcours universitaire ou professionnel et qui se concrétisent par des diplômes, certificats, grades ou titres. En lisant trop rapidement un CV, le recruteur peut passer dessus sans les voir et le CV termine sur la mauvaise pile. La solution réside alors dans une solution de parsing et de matching, qui fait qu’aucun savoir-faire ne passe entre les mailles du filet.

Un CV victime de discriminations et de biais comportementaux

Un CV victime de discriminations et de biais comportementaux

Nom à consonance étrangère, ville de résidence qui souffre d’une mauvaise réputation, discriminations liées au genre ou à l’âge, le recruteur peut être victime, consciemment ou non, de biais qui encouragent la discrimination. Une étude souligne ainsi que les personnes d’origine maghrébine sont nettement discriminées à l’embauche. Si le CV est parfait, mais que le nom pose un problème au recruteur, le candidat risque de n’être jamais appelé. La solution tient alors dans la mise en place d’une stratégie de recrutement inclusif, qui permet de faire bouger les lignes vers une plus grande diversité dans les équipes.

Un recrutement trop long ou mal organisé

Parfois, le CV est pertinent, mais il termine tout de même à la poubelle, car le candidat ne donne pas suite en raison de la longueur du processus qui engendre une mauvaise expérience candidat. Cette question de l’expérience candidat est cruciale, en particulier dans les métiers en tension où la demande est supérieure à l’offre. 

Un CV papier mal rangé

Si le digital est partout, il existe encore des situations où le CV papier est dominant. C’est notamment le cas dans les forums entreprises dans les écoles ou établissements de formation, les salons professionnels, les points de vente, les événements de recrutement, etc. Un paquet de CV papier qui passe d’une personne à l’autre, d’un bureau à l’autre et d’un tiroir à l’autre ont toutes les chances de se perdre. La solution est simple : la digitalisation des CV papier. Il existe des applications mobiles qui permettent aux recruteurs de digitaliser les CV papier et de qualifier les candidats en temps réel, puis de les retrouver immédiatement dans un ATS pour les gérer.

Une absence de communication

Une fois le CV envoyé, il ne se passe plus rien. Plus de son ni d’images. Sans notifications ni communications, le candidat imagine donc qu’il peut passer à autre chose. Pire : il est incapable de contacter le recruteur, car il ne dispose d’aucun canal de communication direct. Cette situation cacophonique n’est pas bonne pour le recruteur et impacte négativement la marque employeur. Maintenir un lien constant avec les candidats est très important afin de les tenir informés des différentes étapes en cours.

Un CV qui aurait pu nourrir votre vivier de talents

Parfois, le CV et son candidat sont très bons, mais échouent dans les phases finales. Plutôt que de jeter ces CV déjà qualifiés et filtrés à la poubelle, pourquoi ne pas les intégrer dans votre vivier de talents ? C’est un moyen pratique et efficace de disposer de talents de qualité que vous pourrez solliciter à une date ultérieure, selon vos besoins.

Un CV non lu en raison d’un grand nombre de candidatures

Un CV non lu en raison d'un grand nombre de candidatures

Parfois, une offre d’emploi peut générer des centaines, voire des milliers de candidatures, quand on y ajoute tous les canaux entrants. Face à cette déferlante, le recruteur ne peut donc pas humainement regarder, filtrer et trier tous les CV, dont la grande majorité finira à la poubelle sans explications. Pour éviter cette situation, un ATS qui intègre un outil de parsing et de matching peut faire une grande partie de travail pour vous de manière automatique. C’est une manière simple, rapide et efficace de trier et faire ressortir des CV les plus pertinents.

Un CV victime de changements internes

Si un recruteur reçoit les CV par e-mail et que ce dernier quitte l’organisation, change de poste, tombe malade ou part en vacances, personne ne peut prendre le relai facilement. Le problème n’est pas celui du CV, mais plutôt de l’organisation et des processus internes de l’organisation. La centralisation de l’information est une solution idéale pour éviter ces problèmes. Ainsi, il est facile de faire les suivis requis, même si les personnes concernées sont absentes. Vous savez en temps réel, quelles sont les nouvelles candidatures, quels sont les suivis à faire, ce qui a déjà été fait et ce qu’il reste à faire. De quoi vous faire passer en mode « recruteur augmenté. »  

Un candidat motivé peut passer de longues heures à préparer un CV, un entretien ou à se renseigner sur une offre d’emploi ou une entreprise. Ce serait donc dommage que son CV se trouve perdu dans les limbes organisationnels de votre entreprise, ou directement dans votre poubelle réelle ou virtuelle. La digitalisation de vos processus de recrutement permet d’éviter ces erreurs et d’optimiser la gestion et la recherche de vos talents.

Crédit   photo : Pexels

Découvrez l'ATS tout-en-un DigitalRecruiters

Découvrez notre solution Manage : gestion du recrutement, des annonces, multidiffusion, maintien et activation du vivier…

Découvrir

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.