Expérience collaborateur, Tendances RH

RSE : Que signifie être une entreprise responsable en 2020 ?

La RSE, ou Responsabilité Sociétale des Entreprises, consiste à tenir compte des enjeux sociétaux et écologiques dans la fixation et…

5 min

La RSE, ou Responsabilité Sociétale des Entreprises, consiste à tenir compte des enjeux sociétaux et écologiques dans la fixation et la poursuite des objectifs économiques de l’entreprise. Initiée et pilotée par la direction des ressources humaines, la RSE intervient également dans l’amélioration des conditions de travail des salariés et partenaires de l’entreprise et impacte positivement tout son écosystème. 

Quels sont les nouveaux enjeux en matière de RSE ? Dans cet article, une réflexion autour des nouveaux facteurs d’émergence de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et leur impact sur l’attractivité de l’entreprise. 

La RSE se décline à tous les niveaux de l’entreprise 

Mise en pratique du développement durable dans l’entreprise, la RSE, appelée également Responsabilité Sociale des Entreprises, vise à avoir un impact positif sur l’entreprise, son écosystème et sur la société dans son ensemble. 

L’enjeu pour une entreprise voulant développer la RSE est de le faire en adéquation avec ses objectifs économiques. La recherche du meilleur équilibre entre pratiques RSE et objectifs stratégiques permettront à l’entreprise de rester économiquement viable tout en développant son engagement sociétal. 

Allant au-delà du cadre légal imposé par la loi Pacte, les entreprises engagées en matière de RSE vont l’intégrer à tous les niveaux : en interne dans leur relations avec les collaborateurs mais aussi en externe auprès des clients, partenaires et des différents acteurs avec lesquels elle interagit. Promotion de la diversité, ouverture vers de nouveaux modes de fonctionnement plus soucieux des aspects environnementaux et sociétaux, voire remise en question du business model afin de lutter contre le changement climatique : l’engagement RSE peut changer le visage d’une entreprise ou d’une industrie et modifier sa profondément son fonctionnement

 

 

La responsabilité sociale des entreprises est la contribution des entreprises au développement durable.
La responsabilité sociale des entreprises est la contribution des entreprises au développement durable. – Source : novethic.fr

Les enjeux sociétaux n’intéressent pas que les millenials

Les entreprises ont tout intérêt à considérer la Responsabilité sociale et environnementale si elles veulent répondre aux exigences des candidats. Longtemps associée aux seuls travailleurs des jeunes générations, aujourd’hui la RSE est un argument de recrutement certain également chez les profils expérimentés. Les travailleurs français sont de plus en plus exigeants en matière d’éthique et n’hésitent pas à la privilégier à la sécurité de l’emploi en favorisant des entreprises à fort engagement sociétal.

Les salariés Français visent des entreprises et des postes en adéquation avec leurs valeurs et sont de moins en moins enclins à faire des concessions sur l’impact social et environnemental de la société qui les emploie. Ainsi, selon un récente étude menée par l’Edhec Business School et relayée par un article LaTribune.fr, près de 46% des étudiants de l’école placent l’existence d’une stratégie RSE en seconde position des critères de choix de leur futur employeur. 

 

 

Construire une démarche RSE étapes et mode d'emploi
Construire une démarche RSE étapes et mode d’emploi. – Source : resonancerse.com

Être une entreprise citoyenne :  un nouveau critère de choix chez les candidats ? 

Plusieurs facteurs incitent les entreprises à davantage s’intéresser à la RSE. Les catastrophes écologiques, les affaires politico-financières, peuvent amener des individus à boycotter purement et simplement une entreprise et ses produits. Le risque réputationnel est fort et va au-delà de la capacité à attirer des talents, et impacte directement la capacité à conserver ses clients. 

La RSE représente une opportunité stratégique et financière de développement. Le choix des investisseurs et de certains fonds d’investissement se portent en priorité sur les entreprises “responsables”. Aussi, la RSE peut être un levier de développement économique pour une entreprise l’intégrant pleinement à sa stratégie. 

 

 

Enfin, le contexte juridique peut pousser une entreprise à s’engager davantage en matière de RSE. Plusieurs lois et directives européennes imposent aux grandes entreprises de publier annuellement leur performance en matière de RSE, dont la plus récente est la loi Pacte.

Ainsi, selon le site officiel du gouvernement, economie.gouv.fr, la loi Pacte ou le plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises vise à lever les obstacles à la croissance des entreprises, à toutes les étapes de leur développement : de leur création jusqu’à leur transmission, en passant par leur financement. Cette loi, promulguée le 22 mai 2019, a également pour objectif de mieux partager la valeur créée par les entreprises avec les salariés. La loi Pacte doit ainsi permettre aux entreprises de mieux prendre en considération les enjeux sociaux et environnement dans leur stratégie économique.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger le chapitre de notre livre blanc « le coût d’un recrutement raté » ou à nous contacter directement.

Crédit photo : Pexels

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.