Expérience Candidat

Les Jobboards vont-ils mourir ?

JobboardFinder, moteur de recherche qui vous aide à choisir les meilleurs jobboards recense plus de 135 jobboards rien que pour…

11 min

JobboardFinder, moteur de recherche qui vous aide à choisir les meilleurs jobboards recense plus de 135 jobboards rien que pour la France en 2017 !

Les sites d’offres d’emploi, plus communément appelés jobboards, sont en pleine mutation. Depuis plusieurs années leur disparition est annoncée du fait de l’apparition de nouveaux systèmes de recrutement parmi lesquels les réseaux sociaux professionnels et autres applications emploi. En outre une remise en cause de leur philosophie de fonctionnement, basée uniquement sur la publication d’offres d’emplois fait son chemin et l’on s’interroge sur la pérennité d’un tel process. Selon les spécialistes du marché de l’emploi, le prix d’une annonce postée sur un jobboard traditionnel en 2017 est en moyenne d’une centaine d’euros, soit 10 fois moins cher qu’il y a dix ans !

À l’heure où le marché de l’emploi est en pleine transformation, quel avenir pour les jobboards traditionnels dans le nouveau paysage 3.0 du recrutement français ? Dans cet article, l’état des jobboards en France et quelques axes de transformations qui conditionneront leur survie !

L’univers des sites emploi en France : entre fusions, disparitions et nouveaux-venus !

Selon un article du Figaro.fr de Janvier 2017, Figaro Classifieds, leader en France de l’emploi sur internet, plus connu grâce à ses filiales Keljob ou Cadremploi, s’est offert le réseau social professionnel Viadéo pour 1.5 million d’euros !

Certains jobboards se portent bien : Indeed, Leboncoin et l’APEC en tête

Parmi les mastodontes du marché, on peut citer l’APEC, Meteojob, Monster… néanmoins, Il est toujours utile de rappeler que parmi les jobboards les plus utilisés de France, nous retrouvons en tête le site du pôle emploi qui recense toutes les offres officielles émanant des entreprises, à destination principalement d’une population non-cadre, site pourtant souvent critiqué mais boosté par les obligations touchant la population inscrite au pôle emploi. Juste derrière ce colosse étatique et ses 5 417 milliers de vues mensuels, un nouveau venu dans l’univers des jobboards monte sur le podium à la deuxième place du classement des sites emplois les plus sollicités par les français : Indeed. A la différence des autres sites, Indeed qui comptabilise plus de 2 280 milliers de vues par mois, a la particularité d’être un méta-moteur d’offres d’emploi, autrement dit, il va réunir en un seul lieu des milliers d’offres d’emploi récupérés sur différentes plateformes et agir ainsi comme Google et son référencement de sites web. L’avantage de cet outil est multiple, tout d’abord, les candidats peuvent trouver en un seul et même endroit, des offres d’emploi provenant de Monster, l’APEC, Régionjob etc. Pour le recruteur, Indeed est également un outil intéressant dans la mesure où il permet de poster des annonces gratuitement et de consulter une immense base de données de CVs. A noter que depuis peu les CVs sont toujours accessibles sans abonnement mais la plupart sont devenus confidentiels !

Arrivent respectivement, en 3ième et 4ième position, Leboncoin.fr et l’APEC. Vous avez bien lu, le site Leboncoin, où vous avez revendu vos derniers cadeaux de noël, est devenu l’une des plus grandes plateformes emploi de France ! La raison d’un tel engouement ? Cette plateforme a déjà fait ses preuves dans la vente ou l’achat d’objet d’occasion, en étant leader de ce marché depuis ces 5 dernières années. Fort de ses millions d’utilisateurs habituels ou occasionnels, Leboncoin, a décliné une offre emploi « Leboncoin Pro », qui a logiquement connu un grand succès immédiat ! En effet, la publication d’annonces emplois a longtemps été gratuite pour les recruteurs, une aubaine quand on cherche à faire des économies de gestion… Cependant, fort de cette popularité, Leboncoin a décidé de facturer les annonces 3.60 euros pour les professionnels, ce qui revient à environ 4320 euros annuels pour 200 annonces emplois en ligne. La politique tarifaire du Leboncoin reste parmi les plus attractives du marché !

Il est à noter que certains jobboards continuent leur expansion, à l’image d’Indeed ou encore Leboncoin qui totalisent respectivement selon un sondage Médiamétrie de 2015, 2280 et 1674 milliers de vues pour l’année 2015 !

Il ne faut donc pas enterrer trop vite les jobboards, certes les sites traditionnels subissent de plein fouet l’essor du recrutement social et de son modèle à bas coûts de production, mais ils continuent à être une plateforme centrale dans l’univers du recrutement en France. Néanmoins, un système de rentabilité uniquement basé sur la publication d’offres d’emploi ne peut être viable encore longtemps. Nous pouvons citer l’APEC, qui tire son épingle du jeu en proposant toujours plus de services annexes aussi bien aux entreprises, qu’aux candidats. Comptabiliser de manière précise le nombre de ses candidatures et bénéficier d’un coaching individualisé gratuit côté candidats, et recueillir des statistiques précises sur les candidats intéressés par son offre, une formation pour capter les candidatures côté employeur, sont autant d’innovations qui garantiront à l’APEC de faire partie du paysage du marché de l’emploi encore quelques années !

Pour survivre, les jobboards doivent trouver une source de revenu en plus de l’offre d’emploi

« Personne ne devrait disparaître mais le changement de positionnement est un passage obligé » – Vincent Rostaing, fondateur du cabinet Le Cairn 4 IT 

Plus de 15000 comptes recruteurs et 12000 offres de cadres sur Cadremploi

À l’heure où les entreprises recrutent sur Instagram à moindre coût, il est impossible d’imaginer vendre une offre d’emploi au même tarif qu’il y a dix ans ! Et pour cause, aujourd’hui il est possible pour une entreprise de recruter presque « gratuitement » par le biais des réseaux sociaux.

Prenons l’exemple de Facebook : publier une offre d’emploi sur un mur entreprise et sur des forums de recherche d’emploi peut vous permettre de recueillir des centaines de candidatures facilement et rapidement, et ce sans avoir à débourser le moindre centime ! Formation de vos recruteurs à la chasse sur les réseaux sociaux mise à part, vous pouvez recruter sans passer par les jobboards traditionnels. Alors pourquoi continuer à solliciter l’APEC ou Leboncoin dans votre recherche de candidats ? La première raison : le contingent de candidats inscrits sur l’APEC n’est pas le même que celui qu’on retrouve sur LinkedIn, Viadéo voire Facebook. En effet, pour le moment, le virage digital n’a pas encore été pris par tous les candidats et fort heureusement vous pouvez encore multiplier les canaux de sourcing pour vous assurer un éclectisme des candidatures. La deuxième raison, est plus financière cette fois, vous aurez compris que payer pour une diffusion d’annonce et seulement pour cela n’est pas rentable, mais pouvoir bénéficier de services annexes, personnalisés, autour de votre offre d’emploi est très intéressant. Il est important de noter que certains jobboards commencent déjà à proposer des services supplémentaires, nous l’avons vu avec l’APEC mais nous pouvons également citer l’exemple du Pôle Emploi, qui malgré sa position de leader en France essaie de se transformer pour proposer un expérience candidat et recruteur plus ergonomique et plus fluide. A ce changement d’identité visuelle, s’ajoute le lancement d’offres à destination des entreprises, pas certain que les conseillers suivent mais nous ne pouvons que saluer cette démarche de modernisation !

D’un point de vue candidats, nous pouvons dresser le même constat. Cliquer sur une offre d’emploi et envoyer sa candidature ne répond plus au besoin des chercheurs d’emploi. Un site emploi doit désormais être capable d’apporter quelque chose de nouveau, comme par exemple des suggestions d’offres, des témoignages de professionnels ou des coachings gratuits !

Chez Indeed, cette notion de plus-value est le fer de lance de la stratégie globale. Ils offrent aux candidats, plus qu’un simple jobboard, en un seul lieu ils peuvent avoir accès à toutes les offres d’emploi de la toile ! Imaginez le gain de temps pour le candidat qui trouve en cette centralisation une centaine forme de modernité dans l’approche d’Indeed. Côté employeurs, Indeed n’est pas en reste, le site s’est spécialisé dans la production de statistiques et d’analyses de données de candidatures vendues aux recruteurs désireux d’avoir des études de marché précises sur leurs cibles ! De plus, Indeed est en partie gratuit pour les recruteurs, la publication d’annonce se fait sans abonnement. Ceci est une réelle révolution dans le fonctionnement des jobboards en France et vient renforcer la dévalorisation du système basé uniquement sur l’annonce, toujours en place chez un grand nombre de concurrents.

Les jobboards nouvelle génération sont en marche !

Selon Thomas Pontiroli, du site Clubic.com, « Glassdoor recense aujourd’hui plus de 30 millions de visiteurs uniques mensuels et possède des données sur 540 000 entreprises basées dans 190 pays ! »

Entre « tripadvisor des entreprises » et « recrutement tribal »

Pour survivre, certains jobboards ont compris la nécessité de se ré-inventer et de proposer des expériences candidat et client innovantes. Nous pouvons citer entre autres le site Jobteaser qui en plus de proposer des offres d’emplois, propose également des contenus sur l’orientation à suivre pour pouvoir prétendre aux différents métiers existants, des vidéos de professionnels qui témoignent de leur quotidien… Ce concept, qui a l’air très novateur, ne l’est pas réellement, Jobteaser existe depuis presque 10 ans maintenant ! Avant-gardiste non ?

Dans une autre mesure, le site Glassdoor innove dans son approche du jobboard. Sur leur site, on peut lire « Visualisez des millions d’offres d’emploi. Recherchez et comparez des milliers de salaires. Découvrez les avis d’employés sur plus de 600.000 entreprises dans le monde. L’emploi de vos rêves existe. Trouvez-le sur Glassdoor » Le ton est donné, le candidat peut jauger la qualité de vie au travail d’une entreprise en se basant sur des milliers d’avis la concernant ! Ce système repose sur l’attribution d’étoiles à la manière du secteur du luxe, il fait écho à l’outil « Avis », lancé sur le réseau social professionnel Viadeo il y a quelques années. Si cet outil a convaincu des milliers de salariés de se rendre sur la plateforme, il peut être à double tranchant côté employeur. En effet, imaginez avoir un avis proche de zéro avec des salariés mécontents mais heureux de le faire savoir au monde entier ! Glassdoor innove et propose de vous aider à améliorer votre marque employeur, de bien la comprendre grâce à des statistiques précises et de mener des actions pour vous faire grimper dans les sondages.

Enfin, le plus innovant en 2017 : Welcome To The Jungle, l’histoire ne dit pas si ce site emploi tire son nom du célèbre titre des guns‘n’roses de 1987, malgré tout il fait figure de pionner par son approche originale de la recherche d’emploi. « Travaillez dans la tribu qui vous correspond, Le guide qui vous accompagne dans votre recherche d’emploi », Welcome To The Jungle propose des articles intéressants, des descriptions et témoignages entreprises originaux, des contenus vidéo, des visuels qui garantissent, aussi bien au recruteur qu’au candidat, une compréhension rapide et simple du sens et de l’esprit de cette start-up du recrutement.

Les vidéos métiers finiront de convaincre les plus perplexes sur l’importance de recréer un lien étroit entre l’emploi, la finalité, et le candidat qui aspire à « intégrer une tribu » dans laquelle il pourra s’épanouir !

Pour conclure, il serait fou de croire que les jobboards vont mourir, ils se transforment et gardent toujours une place importante dans le paysage de l’emploi en France. Néanmoins diversifier ses offres, de l’analyse des données candidats et employeurs, à la proposition d’une expérience candidat et recruteur unique en passant par le marketing autour de l’offre d’emploi, est une condition indispensable pour garantir leur longévité ! 

Si cet article vous a plu je vous invite à télécharger notre livre blanc « Comment préparer un recrutement ? » ou à nous contacter directement.

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.