Marque employeur

Communication et marque employeur : les effets positifs du recrutement collaboratif

« Les meilleures choses qui arrivent dans l’entreprise ne sont pas le résultat du travail d’un seul homme. C’est le travail…

5 min

« Les meilleures choses qui arrivent dans l’entreprise ne sont pas le résultat du travail d’un seul homme. C’est le travail de toute une équipe » – Steve Jobs

Le recrutement collaboratif étend la fonction recrutement au-delà du service RH en impliquant différents acteurs de l’entreprise – direction, managers et salariés – dans le processus d’embauche d’un ou plusieurs candidats. Il trouve son origine dans le berceau technologique de la silicon Valley.

L’objectif du recrutement collaboratif est de sécuriser une embauche réussie en dénichant des profils compétents qui s’intègrent vite à la culture de l’entreprise et qui font l’unanimité auprès des décideurs du recrutement. Dans cet article, découvrez ses effets positifs sur la communication dans l’entreprise et sur la marque employeur.

1) Une communication optimisée grâce aux trois axes de collaboration !

D’après l’étude sur les Tendances du recrutement en France en 2016, la culture d’entreprise est la première chose que les candidats veulent connaître. Les deux conseils prioritaires à retenir concernant les informations à partager sur l’entreprise sont de dresser un tableau honnête [sur l’environnement de travail] et de partager l’avis des employés (LinkedIn Talent Solutions).

 

Le recrutement collaboratif est d’abord une affaire de communication qui se décline sur 3 axes : technologique, physique et humain.

Pour commencer, le recrutement collaboratif est indissociable d’une technologie moderne qui facilite le relais d’information et la coordination multilatérale entre les différents intervenants. C’est une condition nécessaire pour gagner en rapidité et maîtriser le processus de recrutement malgré l’implication de plusieurs acteurs dans le processus. Il n’est donc pas surprenant que le recrutement collaboratif se soit développé au sein d’entreprises en avance technologiquement. Elles ont créé les interfaces de communication qui ont rendu sa dématérialisation possible.

Les ATS ou les logiciels de recrutement servent de plateforme collaborative digitale. Le logiciel DigitalRecruiters, qui fonctionne en mode SaaS, synchronise les agendas des acteurs impliqués dans le recrutement, centralise les annotations des décideurs et permet de suivre le processus de recrutement en fonction du rythme de chaque intervenant pour faciliter une collaboration sans dispersion.

D’un point de vue physique, le recrutement collaboratif incite les intervenant à participer ensemble aux entretiens d’embauche ou à rencontrer les candidats pendant le processus de recrutement. C’est une approche ouverte et accueillante envers les candidats qui leur permet de prendre rapidement la mesure des personnalités avec lesquelles ils vont travailler et de tester la culture d’entreprise. La communication entre les « recruteurs » (tous confondus) et les candidats est alors plus fluide et gagne rapidement en naturel parce qu’une relation concrète et physique s’installe très tôt dans le processus de recrutement.

Enfin, d’un point de vue humain, le recrutement collaboratif est un réel appel à la prise en considération et à la valorisation des opinions de chacun et facilite la communication horizontale, quel que soit le niveau hiérarchique dans l’entreprise. Pour les salariés, c’est l’opportunité de participer à l’effort commun en partageant leur retour d’expérience pour rédiger des fiches de poste réalistes ou en sourçant des profils compétents à partir de leur réseau. Pour le manager et le recruteur, c’est l’occasion de développer une relation de confiance et de partager la responsabilité du recrutement à travers une communication à double sens en comptant sur les forces de chacun.

La communication qui s’installe grâce au recrutement collaboratif vise à développer des relations professionnelles fondées sur le respect mutuel et la valorisation du rôle de chacun dans l’entreprise.

2) Une Marque employeur mise en valeur !

55% des candidats prêtent attention en priorité au descriptif de poste ou de mission lorsqu’ils consultent une offre d’emploi (« Enquête : le recrutement et la recherche d’emploi en 2018 », RégionsJob)

Le service RH utilise le retour d’expérience des salariés déjà en poste pour rédiger les offres d’emploi, ce qui permet à l’entreprise de gagner en transparence et de diffuser une description de poste réaliste. Quand on sait que la transparence fait désormais partie des attentes fondamentales des Millennials en termes de recrutement, le recrutement collaboratif s’impose incontestablement comme un atout de choix pour améliorer sa stratégie marque employeur.

Sans compter qu’il est également possible d’impliquer les collaborateurs dans la rédaction de l’offre d’emploi pour profiter de leur créativité et diffuser une annonce plus accrocheuse, originale et pertinente !

Le recrutement collaboratif neutralise également les biais de recrutement. La décision de recruter ou non un candidat est partagée entre plusieurs décideurs ce qui évite les choix arbitraires et subjectifs. À partir du moment où l’on neutralise les biais de recrutement, on augmente la diversité de la masse salariale. La culture de l’entreprise se construit donc à partir de cette diversité et devient caractéristique de la marque employeur.

Lors des entretiens, le recrutement collaboratif s’impose comme un levier d’attractivité quand les recruteurs décident de réaliser les entretiens d’embauche en présence des profils de l’entreprise les plus qualifiés. Dans un premier temps, ces collaborateurs chevronnés posent de vraies questions techniques pour tester les « hard skills » des candidats mais ils permettent également d’afficher concrètement le niveau de compétences de l’entreprise et sont garants de la crédibilité de l’entreprise.

Enfin, le recrutement collaboratif à un réel impact sur le processus d’onboarding puisqu’il implique autant le recruteur que le manager dans le processus d’intégration. Un processus d’onboarding réussi, c’est un nouveau collaborateur ravi qui est séduit par l’entreprise et qui partage son expérience positive auprès de ses proches ou de son réseau professionnel.

Mettez en application une stratégie de recrutement collaboratif et profitez de ses effets positifs sur la communication dans l’entreprise et sur votre marque employeur !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.