Marque employeur

Comment la marque employeur peut-elle booster vos recrutements ?

83% des leaders du recrutement reconnaissent que la marque employeur a un impact significatif sur leur capacité à recruter les…

11 min

83% des leaders du recrutement reconnaissent que la marque employeur a un impact significatif sur leur capacité à recruter les meilleurs talents d’après une étude LinkedIn.

Parce qu’il n’y a pas de publicité aussi puissante qu’une bonne réputation, à l’heure de la guerre des talents chaque entreprise doit travailler son attractivité par une marketisation de son offre RH. Face à la pénurie de profils sur certains marchés de l’emploi, la notion de marque employeur prend tout son sens en mêlant politique de communication interne et externe. La mise en avant de valeurs véhiculant une culture d’entreprise résolument positive et une stratégie RH tournée vers l’innovation sont autant de leviers à actionner pour faire pencher la balance en votre faveur lors du choix final d’un candidat à rejoindre une société.

Mais concrètement qu’est-ce qu’une bonne marque employeur ? Pourquoi semble-t-elle être l’essence même du recrutement 3.0 au vue de sa prépondérance dans les publications récentes? Comment la développer ?Dans cet article, des précisions sur la marque employeur et des conseils pour l’ériger en fer de lance de votre recrutement !

Miroir, mon beau miroir, dis-moi quelle entreprise est la plus belle ?

Selon une étude RegionsJob, avant de répondre à une annonce en ligne 87% des candidats effectuent des recherches sur la société concernée parmi lesquels 58% abandonnent suite à des informations négatives trouvées en ligne !

La marque employeur, composante du marketing RH, est le reflet de l’attractivité d’une société

Le concept de marque employeur présente plusieurs facettes. Tout d’abord il s’agit de sa politique de communication, auprès des candidats mais également des employés  déjà en poste ainsi que du grand public. En effet, les valeurs véhiculées et promues par l’entreprise seront déterminantes pour se démarquer vis-à-vis de la concurrence dans un contexte de marché de l’emploi tendu dans certains secteurs d’activités comme l’informatique par exemple. En interne, le travail sur la conception des valeurs et une réflexion poussée autour de la culture d’entreprise avec entre autre la mise en place d’un style managérial moderne à l’horizontal ou la mise en place de vrais plans de carrière clairs et suivis vous permettront de faire de vos salariés de véritables ambassadeurs de votre société. N’oubliez jamais que les candidats propagent votre image bien plus vite et efficacement que les meilleurs experts en marketing, ainsi il est primordial de s’intéresser de très près à la perception qu’ont les employés de votre entreprise et de communiquer sur les actions que vous entreprenez !

La dimension marketing en lien avec les ressources humaines ne doit pas être négligée, considérez chaque candidat comme un client car il agit comme tel. Un bon profil agira comme un consommateur dans un centre commercial et comparera les entreprises entre elles comme de simples enseignes à l’aide de l’avis de collaborateurs évoluant dans le même milieu, de média sociaux, ou encore de sites spécialisés comme Glassdoor ou meilleures-entreprises.com. Sachez l’attirer avec une véritable offre RH, le séduire et satisfaire ses attentes en adoptant une attitude purement commerciale. Aujourd’hui, dans bien des secteurs les rôles se sont inversés, on ne choisit plus ses candidats, ce sont eux qui nous choisissent. Aussi, quelle que soit la situation n’oubliez jamais qu’employés comme candidats, retenus ou non, clients comme fournisseurs, toutes et tous contribuent à votre marque employeur en évaluant et communiquant vos actions de façon totalement incontrôlable, alors ne négligez aucun d’entre eux !

La marque employeur doit s’intégrer dans une stratégie de communication globale avec en ligne de mire une image bonifiée de l’entreprise pour attirer toujours plus de candidats. L’e-réputation, ou perception de la société dans la sphère du digital, revêt une importance croissante voire prépondérante tant les réseaux sociaux sont désormais devenus les canaux d’information privilégiés et principaux pour une grande partie de la population active.

La marque employeur ou l’art de séduire

Toujours selon la même étude RegionsJob, 71% des candidats ont postulé alors qu’ils ne l’avaient pas prévu initialement car ils ont apprécié ce qui est ressorti de leurs recherches !

Attirez toujours plus de candidats et réduisez votre turnover efficacement !

L’attractivité, véritable nerf de la guerre des talents qui fait rage depuis quelques années, se manifeste partout à chaque instant, elle se matérialise par une présence physique plus appuyée lors de certains salons ou d’opérations de recrutement mais aussi et surtout par un impact digital démultiplié sur les médias sociaux tels que Twitter, Facebook, Instagram ou même Snapchat, sur les sites RH, carrières et les incontournables jobboards.

Pour se démarquer et séduire des candidats toujours plus exigeants et à l’affut du moindre renseignement, les entreprises rivalisent d’astuces et n’hésitent pas à mettre sous le feu des projecteurs leurs politiques en termes de Responsabilité Sociétale des Entreprises ainsi que leurs investissements en Recherche et Développement pour renvoyer une image positive à un public de clients, de candidats mais également des personnes pouvant influencer ces derniers comme des rédacteurs d’articles ou des employés contactés sur LinkedIn par exemple !

Pour des raisons évidentes de moyens, ce sont les grandes entreprises qui ont su développer et utiliser au mieux la marque employeur. Déjà connues du plus grand nombre, leurs pratiques et philosophies n’ont plus besoin d’être présentées. Cependant, beaucoup d’entre elles subissent encore une préjudiciable disparité entre l’image qu’elle souhaite renvoyer et celle perçue, que ce soit suite à la médiatisation d’un problème relatif à l’un de leur produit, un plan de licenciement d’envergure qui a marqué l’opinion publique ou tout simplement le fruit d’idées reçues. On parle alors de dégradation de la marque employeur du fait de l’image de marque commerciale. Toutefois, certaines sociétés s’en sortent avec les honneurs comme c’est le cas pour Total, géant pétro-chimique français. Nous parlons ici d’une multinationale pétrolière qui dégageait 224 milliards d’euros de chiffres d’affaire en 2014, qui a vu son image se dégrader au regard des récents enjeux environnementaux mais qui arrive plus que jamais à attirer l’élite des jeunes ingénieurs français. Présence à tous les salons étudiants et scientifiques du secteur, partenariats privilégiés avec les écoles, organisation de journées recrutement, communication autour d’une industrie innovante, à la pointe avec des milliards investis en R&D, toujours plus propre, où il fait bon travailler avec des rémunérations attractives, résolument tournée vers l’avenir et la jeunesse, propositions de VIE et de potentiels plans de carrière avec détail des missions futures, organisation de concours et autres challenges innovation sont autant d’actions qui ont permis d’assoir la renommée de l’entreprise et de truster les meilleurs candidats !

À l’inverse, les TPE/PME et start-ups ne cherchent pas à capitaliser sur leur marque employeur pourtant d’ordinaire très bonne passant ainsi à côté d’une plus grand cohésion d’équipe et de candidatures de qualité.

Peaufiner sa marque employeur apporte de nombreux bénéfices. Outre l’avantage concurrentiel qu’elle procurera à votre entreprise sur le marché de l’emploi, elle vous permettra de maintenir vos effectifs en place en créant une certaine émulation autour des valeurs de la société qui va souder vos équipes et créer un sentiment d’appartenance à un groupe qui agit comme un bloc uni pour le bien de tous et du business en général. Le turnover s’en trouvera enraillé et les éléments ne se reconnaissant pas dans les valeurs mises en avant auront tout naturellement tendance à vous quitter d’eux-mêmes laissant place à des collaborateurs davantage motivés, intégrés et donc productifs. Une marque employeur savamment utilisée drainera sans effort une foule de candidats croyant en vos valeurs et correspondant à vos attentes!

Développer sa marque employeur tout azimut, un enjeu vital

33% des salariés communiquent des informations liées à leur société sur les réseaux sociaux, un chiffre qui a bondi de 608% en 2 ans !

Pour travailler votre marque employeur pensez comme un candidat !

Alors que plus de 91% des recruteurs sont actifs sur les réseaux sociaux et que 70% d’entre eux prévoient d’augmenter leur budget social media, la méfiance doit rester de mise tant ces outils sont par définition difficile à contrôler et peuvent venir interférer avec la politique externe de communication de l’entreprise. La cohérence et la retenue doivent primer au risque de créer des « badbuzz » qui pourraient devenir viraux en un temps très court et avoir des répercussions dramatiques sur votre image employeur ! Traitez chaque réseau social de manière spécifique, apprenez à en comprendre et à en utiliser les nuances et subtilités pour traiter chaque publication, chaque sollicitation de façon unique et appropriée. Et pour cause, il n’est pas rare de voir des clients mécontents utiliser n’importe quel canal, même ceux du recrutement, pour interpeller les responsables de votre structure au détriment de votre marque employeur !

De même, pensez à former vos collaborateurs au bon usage des réseaux sociaux afin que ceux-ci ne vous fassent pas du tort, même involontairement. Selon une étude récente, 29% des salariés n’hésitent pas à communiquer des informations confidentielles dans la sphère privée, or beaucoup ne savent pas faire le distinguo entre cette dernière et l’Internet ! Interdire aux collaborateurs la communication d’informations à propos de l’entreprise sur les réseaux sociaux serait contreproductif et immanquablement impossible, il est de votre responsabilité de proposer des formations ou à défaut une charte de bonnes pratiques. Votre meilleure arme étant bien sûr de faire en sorte que vos employés soient heureux au travail, ce qui rejaillira dans leurs commentaires et appréciations !

Concernant le contenu à publier, il doit être utile, varié et segmenté, c’est-à-dire qu’il ciblera un public bien précis, n’hésitez donc pas à créer des rubriques ! Oubliez les discours et allocutions trop longues du PDG, qu’il s’agisse d’interviews, de brèves, de reportages, de vidéos, de concours, de photos, d’infographies, d’applications mobiles ou d’articles, sachez alterner les sujets et les formats pour ne pas lasser vos followers. Parlez de vos métiers, de comment postuler, de la journée type d’un salarié, de l’ambiance, des team buildings et donnez la possibilité d’échanger avec vos collaborateurs en poste. Réfléchissez aux attentes des candidats en vous mettant à leur place. En un mot : suscitez l’intérêt ! Créer du lien avec vos potentiels futurs candidats. De plus, il est primordial de publier à intervalle de temps régulier pour faire revenir le prospect sur votre page web ou votre compte sur un quelconque réseau social et inscrire votre stratégie dans la durée. Communiquez encore et encore, passez du statut de spectateur à celui d’acteur pour occuper l’espace et optimiser votre référencement naturel pour que pas un talent ne vous échappe !

Il n’est d’entreprise sans marque employeur. Pour certaines elle est au cœur de leur stratégie, pour d’autres il ne s’agit que d’un vague concept RH. Pourtant, c’est un formidable outil de pérennisation qui valorise l’entreprise en contribuant à son rayonnement et à son attractivité aussi bien à l’interne qu’à l’externe. Elle est au cœur de toute la théorie du recrutement 3.0 en mêlant communication, marketing et ressources humaines. Bien plus qu’un catalyseur de recrutement, elle se répercute sur l’ensemble de vos activités et peut dans bien des cas faire la différence. Alors peu importe la taille de votre société, capitalisez sur votre marque employeur, vous ne le regretterez pas !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Comment travailler sa marque employeur » ou à nous contacter directement.

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.