Conseils Recrutement

Quel avenir pour le métier de sourceur ?

Selon l’étude Sourcing réalisée en 2016 par Interbrand en partenariat avec Linkhumans et Hello Talent, 71% des sourceurs sont des…

7 min

Selon l’étude Sourcing réalisée en 2016 par Interbrand en partenariat avec Linkhumans et Hello Talent, 71% des sourceurs sont des femmes âgées entre 25 et 34 ans qui travaillent au sein de petites équipes (moins de 5 personnes) dans des entreprises de moins de 50 salariés !

Spécifiquement dédié à la recherche de candidats, le métier de sourceur ou de chargé de recherche, se transforme profondément et tend de plus en plus vers une digitalisation complète de ses missions.

La chasse sur les réseaux sociaux et l’optimisation des logiciels de recrutement ont vu naître un nouveau profil de sourceur, expert du digital et du marketing RH. Face au développement des nouveaux modes de recrutement, le sourceur doit s’adapter aux nouvelles techniques de sourcing. Quels sont les changements qui s’opèrent dans le métier de sourceur ? Quel est le profil du sourceur de demain dans un monde où le recrutement 3.0 prend de plus en plus d’importance ?

Dans cet article, focus sur le métier de sourceur et sur le futur de cette fonction ô-combien stratégique dans la recherche de talents !

Qu’est-ce qu’un sourceur ?

48% des sourceurs français réalisent entre 10 et 100 recrutements par an et 61% d’entre eux font du sourcing en permanence !

Le métier de sourceur : spécialiste de la recherche de CVs

Le mot sourcing tire son origine de l’anglais « to source », que l’on peut traduire en français par « s’approvisionner ». Le sourcing peut se définir comme l’ensemble des moyens mis en œuvre afin d’identifier des candidats potentiels au regard de besoins en recrutement émis par les entreprises. Le chargé de recherche ou de sourcing a la responsabilité des premières phases du processus de recrutement. Son but est d’analyser le besoin à pourvoir, de rédiger une annonce en conséquence, et de rechercher, d’identifier et aussi de présélectionner des candidats correspondants.

Il est important de noter qu’initialement, le métier de sourceur n’existait pas. Le sourcing était l’une des tâches réalisées par le chargé de recrutement ou par le chargé des RH qui s’occupait également de recrutement. Aujourd’hui, devant la complexité que revêtent certaines recherches de profils, une fonction spécialisée sur le sourcing candidats a vu le jour : le métier de sourceur.

En fonction des entreprises, ce dernier aura un périmètre plus ou moins réduit. En effet, il n’est pas rare de rencontrer des chargés de sourcing en cabinet de recrutement et autres ESN, se limitant parfois à la recherche de CVs sur un logiciel de recrutement interne ou sur les jobboards en ligne. Une fois les candidats identifiés, ces derniers les contactent pour organiser un rendez-vous physique avec un recruteur sans nécessairement de qualification téléphonique préalable. Dans d’autres sociétés, le métier de sourceur peut se caractériser par l’identification de la ressource mais également par la première sélection téléphonique, il réalisera alors un entretien poussé avec le candidat avant de le positionner sur un besoin géré par un chargé de recrutement voire un ingénieur commercial.

Le métier de sourceur implique une connaissance accrue des différentes techniques de sourcing. Il maîtrise parfaitement la recherche booléenne, fonctionnant par mots-clés, sur les jobboards et sur les réseaux sociaux. Ses missions principales s’articulent autour de la définition du poste et du profil recherché, de l’élaboration d’une stratégie de sourcing candidats, aussi bien traditionnelle que digitale, de la rédaction d’annonces et de leur gestion sur les différents supports de publication, de la réalisation de comptes-rendus d’entretiens téléphoniques, du positionnement des candidats sur des besoins en recrutement en cours et enfin de la gestion dynamique d’un vivier de candidatures.

Ainsi, le sourceur doit être capable d’optimiser tous les moyens mis à sa disposition pour dénicher les bons profils. Aujourd’hui, ces moyens sont essentiellement axés sur le digital. Le sourceur devient de plus en plus un expert des réseaux sociaux mais également des nouveaux logiciels de recrutement. Il doit notamment être capable d’innover dans les formulations de requêtes de mots-clés et d’aller au-delà du système booléen classique. Quelles sont les transformations induites par le digital sur le métier de sourceur ?

Le sourceur du futur sera un « chasseur digital » ou ne sera pas !

Selon l’enquête Interbrand de 2016, 76% des sourceurs évoquent le surplus d’information et son traitement comme étant l’une des principales difficultés du métier !

Le métier de sourceur : une fonction hybride entre digital, marketing et informatique

Le métier de sourceur en 2018 tend de plus en plus vers la fonction de « chasseur digital ». Ainsi, pour attirer les candidats passifs, qui représentent plus de 80% des personnes déjà en poste, les entreprises n’hésitent plus à investir dans de véritables stratégies de recherches orchestrées par les sourceurs.

Le but est donc d’aller chercher, de séduire et d’attirer les candidats là où ils se trouvent. Pour les dénicher, le chargé de sourcing doit mettre en place un véritable plan de chasse, autrefois réservé aux chasseurs de têtes. Ainsi, la dimension « chasse » s’est étendue au métier de sourceur, qui voit en l’essor du digital un formidable moyen d’atteindre les candidats à l’écoute passive du marché. Grâce à des techniques de sourcing de plus en plus avancées, permises par certains logiciels de recrutement, le métier de sourceur se transforme en celui d’expert recrutement et … informatique ! Pour réussir à sourcer de bons profils en 2018, le chargé de sourcing doit ainsi mettre en place de nouvelles techniques de recherche candidats. La recherche de profils sur les réseaux sociaux ou les recherches booléennes optimisées peuvent parfois ainsi nécessiter certaines compétences en informatique.

Élaborer des stratégies de recherche candidats sans support de gestion efficace relève de l’impossible. En outre, certains logiciels de recrutement, comme celui proposé par DigitalRecruiters, permettent l’optimisation des différents canaux de sourcing et leur rassemblement en une seule et même plateforme. Ainsi, recevoir des candidatures via des centaines de jobboards différents simultanément à des candidatures provenant des réseaux sociaux professionnels est tout à fait possible. Le chargé de sourcing, à l’image du chargé de recrutement, doit maîtriser l’utilisation de ces logiciels de recrutement s’il veut réussir à gérer un grand volume de CVs sans passer à côté du bon profil. Afin de monter en qualité de sourcing, les entreprises doivent donc élaborer des stratégies de sourcing en phase avec les moyens modernes disponibles, notamment les logiciels de recrutement dernière génération.

Aujourd’hui, un bon sourceur est capable de tirer profit des informations trouvées en ligne, notamment des blogs, des forums ou encore des réseaux sociaux. En fonction de chaque source d’information, il doit développer une technique de recherche de CVs associée. Le profil du « digital sourceur » se trouve au croisement des nouvelles technologies et du recrutement. Ainsi, devant la prolifération des données disponibles sur les candidats, notamment sur internet, une multitude d’outils de sourcing ont fait leur apparition.

Enfin, dans le recrutement de profils pénuriques, l’approche du métier de sourceur doit être à la fois commerciale et individualisée. Ainsi, il est nécessaire de susciter de l’engagement auprès du candidat lors du premier contact téléphonique mais également lorsque celui-ci s’apprête à candidater à l’une de vos annonces via votre site carrières.

Face à l’enjeu du recrutement digital, les logiciels de recrutement représentent une aide non négligeable. Optimisation de la gestion des candidatures et des canaux de sourcing, modernisation de l’expérience candidat ou encore contextualisation des offres d’emploi, le logiciel de recrutement DigitalRecruiters, accompagne le métier de sourceur dans sa digitalisation !

 Si cet article vous a plu je vous invite à télécharger notre livre blanc « Innover dans ses recrutements ? » ou à nous contacter directement.

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.