Blog, Tendances RH

Multipotentiels en entreprise : entre passion et lassitude

« L’inconsistance est le compagnon obscur de ceux qui essaient de suivre trop de routes en même temps » (Leonardo Lospennato en…

8 min

« L’inconsistance est le compagnon obscur de ceux qui essaient de suivre trop de routes en même temps » (Leonardo Lospennato en référence au multipotentialisme dans «  La Malédiction de Vinci »)

Véritables mines d’or ou fardeaux en entreprise, les multipotentiels font couler beaucoup d’encre ces temps-ci ! Dans l’article suivant, on vous fait découvrir les profils multipotentiels en entreprise, toujours sur la brèche entre passion et lassitude…

1) Les multipotentiels en entreprise, qui sont-ils ?

Les trois superpouvoirs des multipotentiels : la synthèse des idées, la rapidité d’apprentissage, l’adaptabilité (Emilie Wapnick, conférence TED « Pourquoi certains d’entre nous n’ont pas de vocation »)

Il aura fallu quelques siècles pour que les multipotentiels retrouvent enfin leur place sur le devant de la scène. De Léonard de Vinci à  William Shakespeare, pour ne citer que les plus célèbres, les multipotentiels sont des personnalités qui ne peuvent pas se contenter d’une seule vocation ou d’une seule passion. Ils collectionnent les expériences professionnelles différentes et pratiquent une multitude de hobbies…

La passion d’apprendre  !

Si on les situe à mi-chemin entre passion et lassitude, c’est bien souvent parce qu’ils se lancent à cœur perdu dans un nouveau projet en suivant l’appel du cœur, quitte à investir financièrement dans des formations, pour ensuite s’en lasser au bout de quelques temps une fois qu’ils ont le sentiment d’avoir fait le tour du sujet, sans avoir nécessairement de retour sur investissement immédiat.

Il y a les multipotentiels dits «  simultanés », c’est-à-dire qu’ils peuvent tout aussi bien exercer un poste de développeur informatique le jour, prendre des cours de cuisine le soir, et vendre leurs peintures le week-end ; et les multipotentiels dits « séquentiels » qui s’adonnent complètement à une seule nouvelle activité pendant plusieurs mois avant de passer à la prochaine.

D’un point de vue professionnel, on retrouve souvent les slasheurs ou des profils atypiques  parmi les multipotentiels. Leurs CVs sont généralement décousus, passant d’une vocation à une autre, tantôt entrepreneurs et tantôt salariés et bien souvent ils font peur aux recruteurs et à la société en général parce qu’ils représentent l’inverse de l’expertise dans un seul domaine qui est beaucoup plus valorisée de nos jours.

Un fardeau à assumer et à valoriser !

Pour les multipotentiels, il n’est pas simple de trouver sa place dans la société. Tiraillés entre l’envie d’apprendre constamment de nouvelles choses et la pression sociale qui veut que l’on se « range » enfin dans un « boulot », animés par un sentiment de culpabilité parce qu’ils n’arrivent pas à se contenter comme tout le monde d’une seule vocation et regardés par les autres et par les recruteurs comme des personnes instables… ils doivent apprendre à assumer pleinement ce statut !

Et pourtant, si l’on en parle aujourd’hui, c’est bien parce qu’ils ont tout à apporter au milieu de l’entreprise. Leur maîtrise des différents domaines leur permet de faire des liens qu’une personne spécialisée dans un seul n’aurait jamais su faire, leur sensibilité et leur capacité à voir une situation dans son ensemble leur permettent d’apporter des solutions inédites.

2) Pour les recruteurs, quel est l’intérêt de recruter un profil multipotentiel ?

« Les personnes multipotentialistes sont très curieuses, elles pensent vite, ont une certaine rapidité d’exécution, aiment le challenge et l’autonomie. […]  » Valérie BOUTON coach en développement professionnel spécialisée dans les profils atypiques

Les résistances des recruteurs face à un profil multipotentiel 

Pour vous recruteurs, il faut vous détacher de nombreuses idées reçues pour comprendre l’intérêt de recruter une personnalité multipotentielle. Vous avez été formés à percevoir les CVs décousus et plein d’expériences différentes comme peu fiables et peu prompts à rester longtemps dans l’entreprise. À quoi bon recruter un profil qui risque de se lasser d’ici deux à trois ans ?

L’autre résistance du point de vue des recruteurs, c’est la peur de recruter un profil dispersé. Vous constatez sur l’un des CVs que le profil présenté exerce une autre activité en parallèle et vous vous dites que la personne ne sera pas complètement dédiée à son travail, qu’elle sera fatiguée par son activité complémentaire etc. Là c’est un point à discuter en entretien d’embauche

Il y a certaines personnes qui peuvent éventuellement avoir du mal à jongler les différentes responsabilités, mais les multipotentiels ne sont pas là où ils en sont par hasard. S’ils exercent d’autres activités en parallèle, c’est bien parce que cela leur apporte justement l’équilibre dont ils ont besoin. On peut tenir un poste opérationnel le jour et créatif le soir en rentrant chez soi pour justement combler sa soif de créativité et calmer son besoin de se renouveler en changeant d’entreprise.

Vous avez une question, un projet ou simplement envie d'en savoir plus ?

Demandez à nos experts une démonstration personnalisée de nos solutions selon vos enjeux.

Demander de démo

Les atouts en entreprise des profils multipotentiels  !

Tous les multipotentiels ne sont pas des entrepreneurs indépendants en puissance, au contraire, certains d’entre eux apprécient également le travail salarié et ils ont leur place en entreprise.

Les multipotentiels se caractérisent par des soft skills indispensables aujourd’hui pour maintenir la compétitivité des entreprises : la vision d’ensemble des multipotentiels leur permet de fusionner des idées ou des concepts pour développer des projets inédits et redonner du souffle à la capacité d’innovation d’une entreprise.

Ils sont dotés d’une capacité d’adaptation incroyable, un réel atout quand on sait à quelle vitesse l’entreprise est amenée à se transformer. De plus, ils apprennent beaucoup plus vite que les autres profils. L’adaptation et la rapidité d’apprentissage sont désormais des compétences indispensables pour contrer l’obsolescence des compétences techniques. En effet, il est toujours plus facile d’envoyer en formation une personne qui aime apprendre et qui apprend vite plutôt que quelqu’un qui montre de la résistance et râle à l’idée de changer ses habitudes.

On ne vous encourage pas non plus à ne recruter que des profils multipotentiels, mais plutôt à savoir donner une place en entreprise à chaque type de profil pour pouvoir en tirer le meilleur parti et créer un équilibre gagnant  !

3) Comment gérer un multipotentiel dans l’entreprise ?

« En dernière année d’école de commerce, dans un atelier de définition de notre projet professionnel, on nous a demandé quelle serait notre situation professionnelle idéale. J’ai répondu “enchaîner les CDD”. Tout le monde a rigolé et trouvé ça bizarre. » (Isis LATORRE, fondatrice du blog LesNouveauxTravailleurs.fr et multipotentielle assumée) 

Maintenant que vous avez compris l’importance de recruter des profils multipotentiels et pour pouvoir profiter de tous les avantages de leurs compétences, il va falloir apprendre à les gérer en entreprise.

Attribuer le bon type de poste à un profil multipotentiel

Vous l’avez compris, les multipotentiels ont besoin d’être stimulés et de se trouver à la croisée des chemins entre différentes compétences. Donc ne recrutez pas un profil multipotentiel pour trier le courrier ou pour effectuer des tâches répétitives, ou sinon, préparez-vous à le voir partir d’ici quelques mois. 

Un profil multipotentiel sera plus efficace à un poste qui demande de faire le lien entre plusieurs domaines, de manager avec une vue d’ensemble, de servir d’intermédiaire entre plusieurs corps de métiers. Par exemple, un profil multipotentiel sera très utile dans le design de service qui demande de trouver des solutions en se mettant à la place des autres, à un poste de chargé de projet, à un poste de chef de secteur, à un poste d’ingénieur, etc.

Garder un multipotentiel en entreprise

Une fois que vous avez recruté votre profil multipotentiel, rappelez-vous qu’il va falloir le tenir intéressé pour qu’il reste dans l’entreprise. Faites donc le point en entretien annuel sur ses projets professionnels, proposez-lui des mutations en interne, mettez-le sur de nouveaux projets ou carrément sur un nouveau poste. La culture française a souvent le défaut de se dire « cet employé est bon à ce poste-là, il va y rester » et c’est bien dommage ! C’est se priver d’avoir mieux par peur du changement  !

Laisser partir un profil multipotentiel

Si malgré tous vos efforts, votre profil multipotentiel veut passer à autre chose, il faut savoir le laisser partir. Finalement, voir un cadre partir de l’entreprise après trois ans parce qu’il veut changer de métier, ce n’est pas pire que de voir un cadre partir après trois ans parce qu’il veut changer d’entreprise pour réaliser un gap salarial ! C’est la richesse des expériences qui construit le profil professionnel et non l’inverse  !

Ebook : Le coût d'un recrutement raté et ses impacts

Découvrez des chiffres stupéfiants dont on ne parle jamais et calculez le coût d’un recrutement pour votre entreprise.

Télécharger le livre blanc gratuit

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.