Blog, Conseils Recrutement

Comment débloquer une situation de sourcing difficile ?

Le sourcing est une étape importante, voire déterminante, dans le processus de recrutement. C’est notamment au sourcing que l’on doit…

7 min

Le sourcing est une étape importante, voire déterminante, dans le processus de recrutement. C’est notamment au sourcing que l’on doit la qualité du recrutement ! Le sourceur a donc une grande responsabilité, un rôle crucial  : son travail est d’autant moins aisé qu’il doit souvent dénicher les profils adéquats en un temps réduit et que la diffusion d’offres d’emploi sur les multiples jobboards existants peut être un travail fastidieux. Surtout si l’on ne dispose pas des bons outils…

Le tri des candidatures peut également constituer une difficulté pour le sourceur qui ne parvient pas toujours à traiter toutes les candidatures efficacement sans crouler sous les CVs. Alors comment débloquer une situation de sourcing difficile ? Comment rendre le sourcing moins fastidieux, moins long, mais toutefois efficace ? Réponses.

Les logiciels de recrutement : des outils formidables pour faciliter le processus de sourcing

« Depuis le déploiement de la solution [DigitalRecruiters] notre équipe RH a gagné 2 heures de traitement de candidatures par jour. » – Thibault Remy – DAF/DRH pour MeilleursAgents.com

En quelques clics, multidiffusez vos offres et touchez un large éventail de candidats

Si les logiciels de recrutement – tels que les ATS (Applicant Tracking System) – vous aident à mettre en forme vos annonces et à les rendre attractives via un site carrières, ces outils vous permettent également de gagner un temps considérable dans votre travail de diffusion d’offres. Plutôt que de publier chaque offre sur RégionsJob, Indeed et tous les autres jobboards existants, vous pouvez, avec un logiciel tel qu’un ATS, multidiffuser vos offres instantanément, en quelques clics, sur les diverses plateformes liées à l’emploi : jobboards, réseaux sociaux/professionnels tels que Viadeo ou LinkedIn notamment. Ainsi, vous pourrez être visible rapidement et toucherez un large éventail de candidats en un minimum de temps. Cela représente non seulement un gain de temps, mais aussi un travail facilité, beaucoup moins fastidieux et quasi-automatique. Le logiciel de recrutement pourrait alors vous aider à franchir les obstacles que vous rencontrez habituellement dans cette étape cruciale du processus de sourcing.

La gestion automatisée et facilitée des candidatures

Le logiciel de recrutement permettrait également une gestion automatisée des CVs et de s’assurer de « la qualité des CVs que vous étudiez tout en augmentant le volume global de candidatures reçues » . Thibault Remy, DRH et DAF pour MeilleursAgents.com, a rendu compte du gain de temps que permet le logiciel de recrutement dans la gestion des candidatures : « […] Notre équipe RH a gagné 2 heures de traitement de candidatures par jour. »

De plus, ce gain de temps n’empiète pas sur la qualité dans le tri des CVs : il devient facile de trier les CVs qui correspondent ou non aux besoins de l’entreprise, via des mots-clefs à prédéfinir. Il est aussi possible d’obtenir une vue d’ensemble sur l’avancement de chaque recrutement, d’utiliser des fiches personnalisées correspondant à chaque candidat. Si un CV ne correspond pas au profil recherché sur le moment mais demeure intéressant, il peut être mis de côté pour un futur poste à pourvoir. Les refus, souvent nombreux, peuvent être automatisés via le logiciel de recrutement (répondre à tous les candidats vous permet de préserver votre marque employeur !).

Une citation pertinente de Laurent Brouat, directeur LEDR à propos des ATS : « Aujourd’hui, on peut gérer des volumes modérés de CVs et tout faire en ligne pour pas grand-chose. Les ATS ont pendant longtemps été réservés aux plus grandes entreprises… maintenant on peut avoir son outil de gestion de candidatures en mode SAAS (sous la forme d’un service en lignex). Ça serait dommage de s’en priver ! »

La méthode de recherche universelle pour accélérer votre sourcing

« La méthode de recherche universelle est probablement la meilleure méthode pour faire et organiser votre sourcing quel que soit l’outil. » – Laurent Brouat, LEDR lecoledurecrutement.fr

Optimisez votre démarche de recherche de candidats

Vous pouvez exploiter la méthode de recherche universelle sur une majorité de moteurs de recherche. Cette méthode vous permet d’éviter de passer trop de temps sur les sites d’emplois pour rechercher vos talents. Pour Laurent Brouat, cette méthode, qui permet de construire des « requêtes booléennes », est utilisable « dans tous les moteurs de recherche avec peu ou pas de changements ! Vous allez donc traduire un brief de poste en recherche. Et cette recherche pourra être appliquée sur tous les outils que vous utilisez […] ». Ces outils peuvent être internes ou externes : réseaux sociaux/professionnels (LinkedIn, etc.), jobboards (RégionsJob, Indeed, etc.), ATS, etc.

Cette méthode permet de gagner du temps car elle évite de partir sur de « fausses pistes », de passer un temps démesuré sur des « critères non-obligatoires ». La méthode de recherche universelle optimise la pertinence de votre recherche via 4 étapes essentielles : la première étape se définit par les « critères exigibles/obligatoires » (=AND). La deuxième étape réside dans la recherche et le listing de tous les synonymes (=OR). La troisième étape consiste à démarrer la recherche et à évaluer la pertinence (ou la non-pertinence) des résultats qui vous sont proposés. Si les résultats ne sont pas pertinents, la dernière étape vous permettra de supprimer les résultats « indésirables » (=NOT).

Privilégiez une démarche de sourcing proactive et directe

« Dans cette logique d’approche directe, on est davantage dans une démarche de prospection, de ‘’séduction’’ si on peut dire, où il faut générer de l’intérêt et de la curiosité pour son interlocuteur. » – Article RMS News, 2016 – rmsnews.com

Le sourcing direct, une étape non-négligeable du processus de sourcing

Un sourceur, aujourd’hui, ne pourra se contenter de publier son annonce, et d’attendre. Cela ne constituerait qu’une étape du processus de sourcing. C’est ce que rappelle Laurent Brouat, dans un article LEDR. Le sourceur doit être actif, aller chercher les candidats où on peut les trouver. Alors, pour débloquer une situation de sourcing difficile, demandez-vous si vous avez été suffisamment actif dans votre démarche de sourcing. Allez à la pêche aux talents, identifiez les profils susceptibles de répondre aux besoins de votre entreprise, ceux qui ne postulent pas nécessairement, qui ne sont peut-être pas tombés sur votre annonce quand bien même ils auraient toutes les qualités requises pour le poste que vous proposez !

Pour traquer des « candidats » passifs, il faut sortir de la démarche de sourcing passif, qui se contenterait de la (multi)publication d’annonces. C’est ainsi que Laurent Brouat rappelle que « le sourcing ne doit plus seulement inclure une phase passive mais bien une phase active qui prend en compte le nouvel environnement des candidats et des non candidats. Le sourcing devient ainsi une activité d’approche proactive des personnes ». En tant que recruteur, et même en tant que sourceur, vous pouvez contacter directement les personnes qui vous semblent intéressantes, par exemple sur LinkedIn ou Viadeo. Laurent Brouat donne une définition élargie du sourcing, qui comprend « la recherche, l’identification proactive et l’engagement de talents qui ne seraient jamais devenus candidats si on ne les avait pas contactés. »

Pour débloquer une situation de sourcing difficile, demandez-vous si vous avez les outils nécessaires pour faciliter les étapes du processus : notez qu’un logiciel de recrutement tel qu’un ATS pourra faciliter grandement votre démarche de sourcing en accélérant, en facilitant la (multi)diffusion d’offres d’emploi sur tous les canaux pertinents, en traitant rapidement et efficacement les candidatures.

N’oubliez pas que la méthode de recherche universelle peut également s’avérer pertinente et débloquer une situation de sourcing difficile. Enfin, le sourcing direct, aujourd’hui, ne peut être négligé en tant que les talents que vous recherchez ne sont peut-être pas « candidats », n’hésitez donc pas à les solliciter !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.