Conseils Recrutement, Tendances RH

Recrutement inclusif : comment le mettre en place ?

Nous vivons dans une société multiculturelle où la question de l’inclusion joue un rôle important, que ce soit en matière…

6 min

L’inclusivité au niveau du recrutement est une bonne pratique permettant à l’entreprise de s’ouvrir à de nouveaux talents et à promouvoir ses efforts en matière de diversité. Nous vivons dans une société multiculturelle où la question de l’inclusion joue un rôle important, que ce soit en matière du genre, de l’ethnicité, du parcours professionnel, du handicap, voire de l’orientation sexuelle. Si la France mise avant tout sur l’universalisme et ne suit pas le modèle américain en la matière, les entreprises peuvent tout de même mettre en place des politiques qui promeuvent le recrutement inclusif, afin d’inciter tout candidat à postuler. Une démarche à forte valeur ajoutée qui nécessite de faire bouger les habitudes. Voici 6 conseils et bonnes pratiques pour y parvenir.

Impliquer le top management et montrer l’exemple

Pour ne pas tomber dans le piège de la communication artificielle, le recrutement inclusif ne peut fonctionner que si ce sujet fait partie des valeurs de l’entreprise, et qu’il est soutenu activement par le top management. Celui-ci doit notamment donner l’exemple. Si parmi les membres de votre conseil d’administration, de votre comité de direction, et de tous les « C-level » dans votre organisation, vous avez une grande diversité de personnes, de profils et de parcours, la mise en place d’un recrutement inclusif sera plus facile. L’absence de rôles modèles empêche la diversité de se propager au sein des entreprises. Dire « il faut plus de diversité » est une chose, mais il faut aussi passer à l’action pour que ce soit efficace.

Former les équipes à la non-discrimination

Être inclusif signifie gommer les différences de traitement dans le cadre d’un recrutement. À ce titre, vos équipes doivent être formées à la question de la non-discrimination. C’est important, car un comportement habituel peut être discriminant s’il n’a jamais été remis en question. On touche ici à la gestion des émotions et aux relations avec autrui. Si vous n’avez jamais eu de rôle modèle féminin, si dans votre entreprise, les instances dirigeantes sont exclusivement masculines, et si les femmes n’occupent que des postes subalternes, peut-être que le sujet de l’égalité entre les femmes et les hommes n’a jamais été un sujet pour vous. Faire venir un expert ou un consultant pour former vos équipes à la non-discrimination permet d’ouvrir les yeux sur des situations du quotidien qui passaient alors sous les radars.

Créer des offres emplois inclusives

L’offre d’emploi constitue la première étape du parcours candidat. La manière dont elle est rédigée peut en dire beaucoup sur la culture et l’identité d’une entreprise. Les mots utilisés ont leur importance et peuvent écarter des personnes talentueuses qui auraient eu toute leur place dans votre organisation. C’est par exemple le cas des appellations « jeune et dynamique », « diplômé d’une grande école » ou encore le fait d’indiquer « une assistante » ou « un chauffeur-livreur ». Inconsciemment, vous transposez dans l’offre d’emploi votre vision qui est nécessairement biaisée. Les offres d’emplois inclusives tendent à ne pas être genrées. Vous pouvez ainsi vous en tenir au « vous » avec un titre qui doit être neutre en ajoutant la mention « H/F » (par exemple, « infirmier H/F » au lieu de « infirmière » ou « commercial H/F » au lieu de « commercial »). Un titre de poste exclusivement masculin peut dissuader les femmes de cliquer sur votre annonce, et ne respecte pas la législation en matière  de recrutement  qui impose de ne pas « genrer » des annonces .

Diversifier le sourcing de candidats

Diversifier le sourcing de candidats

Certaines entreprises disposent d’une liste de grandes écoles desquelles proviennent tous leurs candidats. Si un candidat ne rentre pas dans ces critères, son CV ne sera jamais lu en dépit de ses qualités, car le filtre peut se faire de manière automatique. Pour qu’un recrutement soit inclusif, il est donc nécessaire de remettre en question ses préjugés. Une personne d’un cursus universitaire peut tout aussi bien réussir qu’une personne diplômée d’une grande école. La diversification du sourcing vous impose donc d’aller au contact de toutes les écoles et universités et de prendre conscience de ses propres biais cognitifs. Vous pouvez même tester le street sourcing et avoir de belles surprises.

Une fois en entretien, soyez cohérent et juste entre les candidats. Vous pouvez ainsi poser à tout le monde la même série de questions lors des entretiens afin que tous les candidats soient sur un pied d’égalité. Enfin, n’oubliez pas que le jugement que vous portez sur un candidat doit se faire en fonction des valeurs de l’entreprise et non des vôtres.

Recruter sans CV

C’est une technique de recrutement qui permet de s’affranchir des freins culturels conscients ou inconscients. C’est le cas des formations, des villes de résidence qui peuvent être connotées, de la photo, de l’âge ou du sexe. En quelques secondes, ces critères peuvent écarter un CV sans autre forme de procès, car c’est un outil qui enferme. Recruter sans CV permet de miser sur les soft skills des candidats et de tester des hard skills en conditions réelles. Vous pouvez ainsi organiser un job dating pour rencontrer des candidats et leur faire passer des entretiens immédiatement. Vous pouvez les mettre au défi avec un challenge à résoudre (demander à un traducteur de traduire un court texte, à un développeur de chercher un bug dans un programme, etc.). Enfin, vous pouvez aussi organiser des entretiens collectifs ou des tests écrits pour mesurer les compétences des candidats sans CV.

S’appuyer sur le réseau associatif

Il existe de nombreuses associations qui font la promotion des talents, notamment dans les quartiers prioritaires ou les zones rurales, souvent stigmatisés. C’est ainsi qu‘Article 1 défend une société où la réussite ne dépend pas des origines sociales, que Mozaïk RH accompagne l’inclusion économique des talents de la diversité, et que NQT guide individuellement les jeunes diplômés vers l’emploi et l’alternance. En s’alliant avec ces associations, votre entreprise pourra accélérer la diversité et l’inclusion en son sein.

Le recrutement inclusif est indispensable afin de construire des fondations solides sur lesquelles ériger les valeurs clés du 21e siècle. Diversité, inclusion, humanisme, vivre ensemble, partage, solidarité… ce sont autant de valeurs dont toutes les entreprises ont besoin pour créer des conditions de travail aptes à attirer de nouveaux talents et à apporter du sens dans une société qui en a besoin.

Crédit photo :    Pexels

Découvrez l'ATS tout-en-un DigitalRecruiters

Découvrez notre solution Manage : gestion du recrutement, des annonces, multidiffusion, maintien et activation du vivier…

Découvrir

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.