Blog, Management

Télétravail : comment lutter contre l’isolement ?

37% des personnes interrogées considèrent l’isolement [dû au télétravail] comme un risque psycho-social élevé [depuis la crise sanitaire] alors qu’elles…

7 min

37% des personnes interrogées considèrent l’isolement [dû au télétravail] comme un risque psycho-social élevé [depuis la crise sanitaire] alors qu’elles n’étaient que 10% à le penser avant (Enquête du Cabinet Syndex sur l’impact de la crise sanitaire sur les risques psycho-sociaux, septembre 2020)

L’année 2020 a profondément transformé l’organisation en entreprise et précipité la mise en place du télétravail, sous la contrainte. Pour que cette transition soit bien vécue, nous vous invitons à consulter l’article ci-dessous : comment lutter contre l’isolement en télétravail ?

1) Le télétravail, ça se prépare !

« 54% des télétravailleurs estiment ne pas avoir bénéficié d’un accompagnement lors de la mise en place du travail à distance depuis le début du confinement » (1ère vague Baromètre Malakoff Médéric « Télétravail en confinement », 2020)

Il y a deux types de télétravail : le télétravail à court terme (un à deux jours par semaine) et le télétravail à long terme. Le sentiment d’isolement se ressent bien évidemment beaucoup plus souvent quand un salarié se retrouve en télétravail à long terme.

Télétravail prolongé, votre salarié doit être bien équipé !

Quand l’employeur décide de mettre un salarié en travail à distance pour de longues périodes, il est important qu’il accompagne le collaborateur dans cette transition. 

Pour commencer, il est nécessaire de s’assurer que le collaborateur dispose de tout l’équipement dont il a besoin en télétravail, quitte à emprunter du matériel : bureau, chaise de bureau, ordinateur, écrans complémentaires, téléphone, etc. Il faut protéger le salarié des mêmes risques pour la santé chez lui qu’à son poste de travail habituel. Il doit pouvoir travailler dans des conditions confortables pour être efficace, ne pas se désengager physiquement à cause d’un mauvais positionnement par exemple et maintenir un bon niveau de bien-être au travail.

Savoir qui contacter pour avoir de l’aide en informatique, ça n’a pas de prix !

Pour accompagner le collaborateur, l’employeur peut donner au salarié le nom d’une personne à contacter pour avoir une assistance technique en cas de problème informatique. Un collaborateur qui se fait accompagner par un technicien informatique pour installer son poste de travail et paramétrer les différents écrans par exemple se sentira beaucoup moins stressé qu’un collaborateur qui a le sentiment d’être tout seul à se débrouiller alors qu’il n’y connaît pas grand chose en informatique.

A l'issue du confinement souhaitez-vous pouvoir continuer à télétravailler ?
À l’issue du confinement, une majorité de travailleurs ont souhaité poursuivre le télétravail. – Source : anact.fr

Centraliser les informations sur un site interne à l’entreprise, ça facilite la tâche au collaborateur à distance !

Les grands groupes disposent généralement d’un site interne à l’entreprise qui centralise toutes les informations nécessaires mais c’est rarement le cas des TPE et des PME. Pourtant, centraliser toutes les informations comme l’annuaire de l’entreprise, les personnes à contacter en cas de question technique, question comptable ou question RH par exemple ; permettent aux collaborateurs à distance de trouver facilement les informations dont ils ont besoin. En ayant facilement accès aux informations, le collaborateur se sent moins démuni donc moins isolé.

 

 

2) En informant sur les risques psychosociaux en télétravail, vous sensibilisez votre collaborateur !

« 30% des télétravailleurs confinés estiment que leur santé psychologique s’est dégradée » (1ère vague Baromètre Malakoff Médéric « Télétravail en confinement », 2020)

L’isolement en télétravail conduit à un sentiment de mal-être prolongé, à un désengagement ou au contraire à un surinvestissement professionnel qui peut se terminer par un burn-out.

Le droit à la déconnexion, c’est un droit, encore faut-il le savoir !

N’hésitez pas à communiquer sur les risques psychosociaux pour que votre salarié puisse identifier les premiers symptômes et tenez-le informé de ses droits en télétravail. Le droit à la déconnexion doit être appliqué afin de préserver la santé mentale du salarié, soyez transparent sur ce point. Si vous montrez à votre collaborateur que vous prenez sa santé au sérieux, il se sentira beaucoup plus soutenu et beaucoup moins livré à lui-même. N’hésitez pas à le contacter indépendamment des préoccupations professionnelles pour faire le point sur sa façon de vivre le télétravail et voir si vous pouvez apporter des améliorations.

Communiquez sur les moyens de se faire aider !

Un numéro vert gratuit a été créé pour accompagner psychologiquement les télétravailleurs. Il s’adresse principalement aux salariés des petites structures qui disposent de moins de ressources mais tout le monde qui en ressent le besoin doit pouvoir contacter ce numéro gratuit au 0 800 13 00 00, 7j/7, 24h/24. Tenez vos collaborateurs informés de ce dispositif.

Le ressenti en matière d'efficacité en télétravail
Le ressenti en matière d’efficacité en télétravail. – Source : anact.fr

Optez pour le management bienveillant !

En télétravail, un collaborateur se retrouve confronté à d’autres contraintes personnelles qui influencent sa productivité. En vous montrant compréhensif, surtout quand on tient compte du contexte sanitaire actuel qui est très stressant, vous évitez à votre collaborateur de se culpabiliser pour rien.

 

 

3) Maintenez le lien social, même en télétravail !

« 39% des salariés en télétravail ont vécu une dégradation du lien social » (1ère vague Baromètre Malakoff Humanis « Télétravail en confinement », 2020)

Ce qui manque le plus en télétravail, ce sont les autres ! Que ce soit pour parler de sujets professionnels ou personnels, les collègues permettent souvent de décompresser quand la tâche devient trop compliquée.

Moins de visio, plus de spontanéité !

Les points réguliers en visioconférence sont un bon moyen de conserver le lien social, cependant, quand il y en a trop, ils rappellent parfois les heures passées sur les bancs de l’école à attendre la sonnerie de la fin des cours ! La contrainte de devoir rester attentif pendant des heures devant une caméra rend l’expérience bien désagréable, il faut donc savoir en user avec parcimonie.

Pour maintenir le lien social à distance, optez plutôt pour la spontanéité ! Avec une application collaborative de chat en ligne, vos collaborateurs communiquent les uns avec les autres de façon spontanée, comme c’est le cas dans les locaux de l’entreprise ! Ils posent des questions instantanément, ils se défoulent en râlant sur les difficultés qu’ils rencontrent, ils se font des blagues et surtout ils se soutiennent et se rappellent les uns les autres qu’ils sont tous dans le même bateau ! 

Des activités pour la plupart redéfinies et adaptées au télétravail
Des activités pour la plupart redéfinies et adaptées au télétravail. – Source : anact.fr

Ne laissez pas les conflits s’installer à distance !

Quand la communication orale est remplacée par des mails, elle perd parfois très vite en qualité parce que le rapport est froid et libre d’interprétation. Pour éviter qu’un collaborateur interprète mal les indications d’un autre collaborateur, favorisez la prise de contact directe par téléphone. C’est le meilleur moyen de revenir dans un rapport beaucoup plus humain et de désamorcer les quiproquos. Plus votre collaborateur communique de façon directe, plus la qualité du lien social se maintient et moins il se sent isolé.

Infographie télétravail
Infographie « Le télétravail en confinement », les premiers chiffres clés. – Source : anact.fr

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger le chapitre de notre livre blanc « le coût d’un recrutement raté » ou à nous contacter directement.

Crédit photo : Pexels

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.