Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Sourcing – connaissez-vous la méthode de recherche universelle ?

Sourcing connaissez-vous la méthode de recherche universelle

Selon une enquête RégionsJob 2017, un recruteur sur deux interrogé déclare passer moins de 30 secondes sur un CV.

En sourcing, l’innovation est plutôt courante. Même si les méthodes traditionnelles sont encore actuellement très utilisées par les recruteurs, tels que les lettre de motivation, la recherche de CV, ou encore le simple « bouche à oreille », les idées ne manquent pas. Cette évolution laisse donc un panel de choix très large en termes de moyens, ce qui est un grand avantage, mais aussi une forte contrainte. En effet, le sourceur doit alors prendre le réflexe de se trouver sur tous les fronts, multipliant ainsi le temps consacré au sourcing dans sa journée, qui est généralement déjà bien long.

Heureusement, il existe des astuces pour gagner du temps, et notamment la méthode de recherche universelle, utilisable sur la plupart des moteurs de recherche. Qu’est-ce que la méthode de recherche universelle ? Comment l’utiliser pour gagner du temps ?

1)     La multiplicité des sites emplois : une contrainte chronophage

Selon les résultats de Médiamétrie/netratings, le site emploi le plus utilisé est celui de Pôle Emploi, suivi d’Indeed !

La recherche universelle est une réponse au nombre important de sites emplois et de bases de CV

Traditionnellement, lorsque l’on fait une recherche de candidats sur un site emploi, nous saisissons un nom de poste, ou de métier, et nous activons plus ou moins de filtres associés à la recherche : lieu géographique, niveau de diplôme, compétences souhaitées, etc. C’est efficace, mais cela prend du temps. Multiplié par l’ensemble des sites utilisés, ce temps « non-productif » tend à s’étirer. Sur certains sites, il est possible de sauvegarder ses recherches pour le réduire, mais ce n’est pas toujours possible, et nécessite tout de même de saisir au moins une fois sa recherche « à la main ».

2)     La méthode de recherche universelle : de quoi s’agit-il ?

Selon une enquête de la DARES 2017, 41% recrutements ont impliqué de chercher des CV dans une base pour les recruteurs.

Le but de la recherche universelle : créer une seule requête de recherche que tous les moteurs de recherche comprendront

La méthode de recherche universelle est une technique très opérationnelle pour augmenter l’efficience de son sourcing sur les moteurs de recherche. Très simple dans son procédé, elle consiste à développer une ligne de recherche écrite à l’aide de mots clés et d’opérateurs booléens, utilisable sur la quasi-totalité des moteurs de recherche.

Cette ligne de recherche est un peu différente des intitulés habituellement tapés dans les moteurs de recherche, mais n’est pas compliquée à écrire dans l’absolu.  La clé de la prise en main de cette méthode réside dans la maîtrise des opérateurs booléens, ainsi que dans la traduction approfondie du besoin en mots-clés pertinents.

3)     Les critères booléens : la grammaire des moteurs de recherche

Le saviez-vous ? Les critères booléens ont été inventés par George Boole, créateur de l’algèbre portant son nom.

Les critères OR, NOT, AND, et les guillemets vous permettront de bien structurer votre recherche

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler à propos des moteurs de recherche traditionnels, de type Google : les critères booléens sont des connecteurs logiques permettant à votre moteur de recherche de mieux comprendre la requête demandée. Prenons un exemple simple : vous souhaitez chercher des candidats qui ont des compétences en leadership et en logistique. Vous pouvez donc taper sur un moteur de recherche les mots « leadership » et « logistique ». Celui-ci affichera donc tous les résultats de CV qui contiennent les termes « leadership », « logistique », ou les deux en même temps.

Pourtant, vous souhaitez trouver des candidats qui ont des compétences de leadership uniquement dans le domaine de la logistique. Pour signifier cela au moteur de recherche, vous pourrez écrire « leadership AND logistique ». Ainsi, seuls les CV contenant ces deux mots en même temps sortiront.

D’autres opérateurs booléens très connus existent :

  • Le « OR » permet d’ajouter des synonymes, ou des termes proches de l’intitulé cherché. Par exemple, vous pouvez inscrire « logistique OR supply-chain ».
  • Le « NOT » supprime les résultats qui contiennent le mot d’après. Par exemple, vous pouvez écrire « NOT Sage », si vous ne souhaitez aucun profil maitrisant ce logiciel.
  • Les guillemets permettent de demander une expression exacte. Par exemple, si vous tapez « Qualité Hygiène Sécurité Environnement » sans guillemets, vous obtiendrez des CV contenant au moins l’un des 4 mots suivants. Avec des guillemets, seuls les CV contenant cette expression exactement écrite ainsi sortiront.

4)     Comment s’y prendre pour créer une requête de recherche universelle ?

« Le langage est source de malentendus. » Antoine de Saint-Exupéry, « Le petit prince ».

Créez votre propre ligne de recherche à l’aide des critères booléens et des synonymes pertinents

Concrètement, plusieurs éléments doivent être déterminés. Tout d’abord, la liste des critères obligatoires : les compétences nécessaires, les éventuels diplômes ou certifications, ou encore le lieu géographique de la personne. En revanche, les critères souhaitables mais non-obligatoires ne doivent pas être inscrits. Ainsi, cela donne une première « phrase » composée d’un ensemble de mots séparés par des « AND ».

La deuxième réflexion importante à travailler est celle des synonymes. Dans un premier temps, il faut déterminer quels termes seraient susceptibles d’avoir des synonymes couramment utilisés dans les CV. Ce n’est en revanche pas la peine d’en trouver pour tous les termes. Dans un second temps, les synonymes les plus courants doivent être ajoutés à chaque terme, afin de maximiser les résultats : c’est ici que l’opérateur « OR » servira. Petit détail technique : l’ensemble des synonymes de chaque mot doit être encadré par des parenthèses. Par exemple, cela pourrait donner : « (leadership OR management) AND (ESSEC or EDHEC) ».

Ça y est, votre phrase est construite ! Vous pouvez désormais la déployer sur l’ensemble des moteurs de recherche.

La recherche universelle est une méthode efficace pour réduire le temps passé au sourcing. Si elle ne fait gagner que 20 secondes par recherche, l’économie devient beaucoup plus grande multipliée par le nombre de recherches total. Le gain est encore plus grand lorsqu’elle est combinée avec d’autres méthodes, comme l’utilisation de moteurs de recherche dits « meta », proposant de rechercher en une seule fois à travers une multiplicité de sites.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.