Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Qu’est-ce que la Méthode de recrutement par Simulation (MRS) ?

Recrutement MRS

Pour répondre à leurs besoins de recrutement, certaines entreprises ont décidé de miser sur les compétences des candidats plus que sur leurs diplômes ou expériences professionnelles. Les profils sont évalués sur leurs capacités d’adaptation ou encore leur habileté s’il s’agit de postes techniques spécifiques sans nécessité de justifier d’une expérience préalable. La grande majorité des métiers requérant des compétences spécifiques, trouver le bon profil est devenu un véritable défi pour les employeurs. Aussi, pour être certain de ne passer à côté d’aucun profil, une méthode a fait ses preuves : la MRS, ou Méthode de Recrutement par Simulation.

Cette technique, utilisée depuis de nombreuses années déjà par le Pôle Emploi séduit de plus en plus d’entreprises et semble être une solution innovante pour palier au déficit de compétences observée aujourd’hui en France.

Qu’est-ce que la Méthode de Recrutement par Simulation ? Vous êtes directeur digital au sein de votre société et souhaitez dénicher plus rapidement vos profils techniques ? Découvrez dans cet article en quoi la MRS, optimisée par l’utilisation d’un logiciel de gestion des candidatures adapté, peut vous aider à résoudre vos problèmes de recrutement !

 

1) La Méthode de Recrutement par Simulation : une réponse aux difficultés de recrutement

 « La Méthode de Recrutement par Simulation (MRS) consiste à repérer chez les candidats l’ensemble des capacités indispensables pour effectuer un travail, grâce à des exercices portant sur des situations de travail concrètes. Elle ne tient compte ni du diplôme, ni de l’expérience, ni du CV. », Nadya Leduc, Directrice d’agence Pôle emploi spécialisée sur la MRS – Article keljob.com

Transposer les compétences intrinsèques de chaque candidat

L’utilisation de la Méthode de Recrutement par Simulation est particulièrement pertinente pour des entreprises faisant face à des problématiques de recrutement sur des postes techniques ou qui prévoient des vagues massives de recrutement. Certaines entreprises ne reçoivent que trop peu voire aucune candidature lorsqu’elles diffusent des besoins de recrutement d’ordre techniques. La raison à ce manque de réponses ? Un déficit notable de qualifications chez les candidats disponibles sur le marché et une inadéquation entre l’offre de compétences et la demande de recrutement. Cependant, aujourd’hui la Méthode de Recrutement par Simulation, ou MRS, permet de tirer profit de ces candidatures qualifiées autrefois « d’inadaptées ».

C’est le cas notamment de l’entreprise Axon’Cable située dans la Marne et spécialisée dans la conception et la fabrication de composants électroniques pour l’aéronautique, le spatial, l’automobile ou encore le médical. « Comme nous travaillons sur des marchés de très haute technologie, nous avons besoin de trouver des candidats qui ont des profils très techniques. Notre difficulté, c’est d’abord d’avoir des candidats. Devant nos difficultés de recrutement, nous avons fait appel à nos Conseillers Pôle Emploi, et nous avons travaillé conjointement avec eux pour mettre en place la méthode de recrutement par simulation », témoigne Séverine Blondeau, responsable chargée du recrutement au sein de l’entreprise.

La possibilité de transposer des compétences d’un métier à un autre a également séduit Catherine Gohau, DRH du groupe la Mie Câline qui confie utiliser la Méthode de Recrutement par Simulation depuis 2007, « la MRS donne la possibilité d’élargir nos recrutements à des profils très diversifiés. Nous pouvons recruter un ancien maçon ou un géologue comme vendeur ou préparateur à condition qu’il ait réussi les exercices, car cela signifie qu’il a les prérequis pour occuper le poste. »

Plus récemment, l’enseigne Burger King France a accompagné l’ouverture de ses restaurants d’une stratégie de recrutement basée sur la MRS, un succès !

Idéale lors de plans de recrutement massifs, la Méthode de Recrutement par Simulation leur a permis d’embaucher des dizaines d’équipiers, jugés sur leurs capacités et non sur leur passé professionnel. La marque confiait alors dans un article keljob.com, « c’est une manière démocratique de détecter les talents. Il n’y a pas de préparation possible car ils sont évalués sur leur habilité à travailler sous pression, à manipuler des produits chauds, à travailler dans un espace réduit. Donc soit ils l’ont, soit ils ne l’ont pas. »

 

2) Une évaluation basée sur des « habiletés » pour un poste spécifique

 « L’avantage premier pour l’employeur va être de détecter des potentiels qu’il n’aurait jamais eu l’idée d’aller détecter. On propose du factuel, avec des séances d’exercices qui vont mettre en exergue les habiletés de chaque candidat. », Lotfi Dich, Chargé de conception et de déploiement des exercices MRS au sein de la Direction générale de Pôle Emploi

Des simulations inspirées de situation réelles

La Méthode de Recrutement par Simulation repose sur l’évaluation d’habiletés individuelles. En effet, chaque individu a acquis tout au long de ses expériences personnelles et professionnelles passées certaines habiletés qui lui sont propres. Grâce à leur évaluation objective, il va pouvoir les transposer à d’autres postes, dans des secteurs avec des enjeux différents, et changer ainsi d’orientation professionnelle.

Le processus initié par le Pôle Emploi repose sur une collaboration étroite avec les services RH et recrutement des entreprises. Depuis l’identification des besoins jusqu’aux tests pratiques en passant par l’étude de la dimension technique des postes à pourvoir. « Nous avons rencontré un conseiller qui est venu dans notre entreprise faire une étude de poste. Cette dernière lui a permis de nous proposer des exercices pour les candidats. Ensuite, notre conseiller Pôle Emploi s’est occupé du ciblage et de l’invitation à une réunion d’information collective des demandeurs d’emploi à la suite de quoi, ils ont la possibilité de s’inscrire pour passer la session d’exercices. Tous ceux qui l’avaient réussi ont décroché automatiquement un entretien avec le responsable de notre secteur d’activité. » souligne Séverine Blondeau d’Axon’Cable.

Ce processus en 3 temps est adapté aux problématiques de chaque entreprise. Ainsi, les conseillers Pôle Emploi conçoivent des exercices sur mesure pour chaque session de recrutement. Les exercices élaborés conjointement avec l’entreprise ont pour but de reproduire des situations professionnelles significatives. Dès lors, quand une société de restauration testera les candidats sur des habilités telles que le respect des normes d’hygiènes, d’autres entreprises travaillant dans des secteurs à risques, évalueront les candidats sur leur capacité à respecter des consignes de sécurité. Adaptation au changement, capacité d’organisation, travail en équipe, sens du service client, les simulations pratiques sont nombreuses et s’adaptent aux difficultés de chaque poste et de chaque secteur d’activité. De plus, cette méthode s’intègre parfaitement à un processus de recrutement piloté depuis une solution logicielle développée en mode SaaS. Les logiciels de recrutement modernes, notamment celui proposé par DigitalRecruiters, pouvant ainsi compiler les résultats des tests, le contenu des différents entretiens de motivation associés à chaque postulant, et donc permettre une gestion facilitée de la MRS.

 

3) Une méthode qui séduit les candidats et les employeurs

« Cela nous a permis de battre tous les records de durée d’intégration et de recrutement puisqu’en quelques semaines, un nouvel employé peut rejoindre nos équipes. Cette méthode nous a ainsi fait découvrir des gens que l’on n’aurait jamais convoqués en entretien. », Séverine Blondeau, Responsable chargée du recrutement au sein d’Axon’Cable

Un recrutement plus rapide et plus juste

La Méthode de Recrutement par Simulation séduit également les candidats. Elle leur offre la possibilité de tester et de démontrer leur habilité sur des métiers différents. Ils sont donc nombreux à plébisciter ces modalités de recrutement jugées plus objectives et plus justes. « La démarche m’a tout de suite plu et a facilité mes recherches. Cela a débouché en quelques semaines sur un entretien d’embauche et à un démarrage d’activité. L’atout de la MRS : on oublie le CV et le profil de base que la personne présente, on se fie vraiment au potentiel de la personne et c’est ce qui m’a aidé et qui peut aider d’autres personnes » explique Thomas, recruté par le biais d’un dispositif de MRS et maintenant préparateur sur machine à commande numérique au sein d’Axon’Cable.

Le dispositif accompagne également les candidats qui ont échoué aux tests techniques. Un suivi particulier avec un psychologue du travail est proposé à chacun des postulants afin de rebondir sur d’autres pistes de recherche d’emploi et ne pas rester en situation d’échec. Ce traitement personnalisé, offert à chaque demandeur d’emploi, permet à l’entreprise partenaire de préserver sa marque employeur tout en proposant une expérience de candidature respectueuse de la personne.

 

La MRS joue ainsi un rôle clé dans l’accompagnement au recrutement des fonctions opérationnelles et de management intermédiaire en s’adaptant aux métiers d’aujourd’hui et de demain. Grâce à des tests innovants et évolutifs en fonction des dernières technologies, elle a convaincue des secteurs comme l’industrie, le commerce, la santé, les transports, la logistique, ou encore plus récemment le numérique !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.