Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Les applications de recrutement facilitent-elles la tâche aux responsables recrutement ?

applications de recrutement

Pour 91% des Français, la recherche d’emploi passera par les mobiles et non plus par les PC fixes – sondage Qapa.fr sur l’utilisation des applications dédiées à l’emploi, 2018.

Les applications mobiles de recrutement, de plus en plus nombreuses, ont chacune des spécificités différentes et s’adressent ainsi à des cibles différentes. Pour tirer le meilleur parti possible des applications mobiles, le recruteur doit définir clairement ses besoins afin de ne pas les multiplier, car ces dernières, souvent payantes, pèsent fortement dans le budget annuel dédié au recrutement.

Vous êtes en charge du recrutement au sein de votre société et souhaitez en savoir plus sur l’utilisation des applications de recrutement dans votre recherche de nouveaux talents ? Dans cet article, découvrez comment utiliser les applications de recrutement et choisir la bonne solution.

Quelle application choisir pour faciliter le recrutement ?

56% des femmes préfèrent la simplicité d’utilisation des applications sur mobile et 45% des hommes apprécient leur réactivité – sondage Qapa.fr sur l’utilisation des applications dédiées à l’emploi, 2018.

Les applications mobiles facilitent les processus de recrutement à de nombreux niveaux.

Optimiser le volume et répondre à l’urgence : certaines applications sont capables de drainer de gros volumes de candidatures et visent principalement les postes qui requièrent peu de qualifications. Elles ciblent par géolocalisation et facilitent la prise de contact entre le recruteur et le candidat pour une réactivité optimale. Elles répondent principalement à des besoins pour des missions courtes, intérim ou encore de renfort saisonnier. Ces applications permettent également de publier une offre dans des délais très courts et de répondre rapidement à des besoins de recrutement, c’est le cas notamment de CornerJob.

Optimiser la marque employeur : la mise en avant de la marque employeur par les applications de recrutement mobile est un bon moyen d’attirer des candidat. Certaines applications offrent la possibilité de personnaliser le contenu de l’interface candidat avec une page de présentation de l’entreprise ou encore des questionnaires personnalisés à disposition. Certains grands groupes, comme notamment Orange ou Carrefour, ont choisi de développer une application de recrutement en interne. Cela représente un énorme investissement financier, en contrepartie, ils proposent un réel contenu d’accompagnement du parcours candidat, de nombreux conseils et techniques pour réussir les entretiens et sont aujourd’hui une référence en stratégie de recrutement auprès des candidats même s’ils ne postulent pas directement chez vous.

Optimiser le nombre de candidats : pour atteindre le plus de candidats possible et élargir votre audience, notamment si vous souhaitez toucher des profils atypiques ou qui sortent des sentiers battus et qui ne postulent pas sur des sites spécialisés, vous pouvez utiliser les applications de recrutement proposées par des jobboards qui comptabilisent des millions de téléchargements et autant de candidats potentiels. Nous pouvons citer le cas d’Indeed, méta-moteur d’offres d’emploi, qui est aujourd’hui l’un des jobboards les plus utilisés de France.

Optimiser la gestion administrative : d’autres applications misent sur la facilitation de la gestion des flux administratifs et financiers du recrutement en simplifiant le processus de recrutement, la création de contrats, le processus d’embauche et la gestion de la paie. Une véritable promesse de simplification pour les recruteurs ! L’application Ezbeez, propose ainsi un forfait paie et gestion sociale aux PME françaises, piloté depuis une application mobile.

Opter pour un logiciel de recrutement proposant un site carrières « responsive design » peut être plus rentable que développer une application recrutement !

49% des candidats et 63% des recruteurs interrogés dans le cadre de l’enquête sur le recrutement digital réalisée en 2016 par Opensourcing, déclarent ne jamais utiliser d’applications mobiles pour leurs recrutements.

À la vue de toutes les possibilités évoquées ci-dessus, nous pouvons aisément arriver à la conclusion que les applications de recrutement facilitent la tâche du recruteur, cependant, il est indispensable de nuancer notre propos car ces dernières conduisent à l’apparition de nouvelles problématiques :

La dispersion des candidats : la multiplication des applications de recrutement conduit à une dispersion des candidats. Certains jobboards arrivent à centraliser des milliers de candidats, pour les autres applications, bien que leurs promesses soient très engageantes, elles ne représentent pour l’instant que quelques centaines de téléchargements. Il leur faut le temps nécessaire pour se développer bien évidemment, mais une nouvelle application en chassant une autre, les candidats ne savent plus quelle plateforme privilégier, car bien évidemment, ils ne vont pas télécharger toutes les applications de recrutement disponibles sur le marché même si l’accès en est gratuit.

L’application mobile de recrutement n’est pas systématique : bien que l’utilisation des smartphones soit en constante augmentation et que le téléchargement d’applications soit un exercice quotidien pour les nouvelles générations, leur utilisation n’est pas encore répandue à toutes les catégories de candidats. Selon les recruteurs, ce sont des profils souvent en déplacement qui auront le plus besoin d’utiliser des applications mobiles car ils n’auront pas nécessairement accès à un ordinateur. D’un point de vue générationnel, ce sont surtout les profils relativement jeunes des générations Y et Z qui vont instinctivement vers des applications de recrutement. Pour des profils seniors, recherchant des postes exigeant un certain niveau d’expérience, l’exercice est moins naturel et les applications ne sont par leur outil de prédilection pour la recherche d’emploi.

La crédibilité des applications : face à la multiplication des applications de recrutement mobile, on a vu apparaître un certain engouement commercial qui se fait parfois au détriment d’un réel travail de matching professionnel. Si l’on s’intéresse aux commentaires laissés par les usagers, on découvre des plaintes liées au système de géolocalisation qui, parfois inadapté, propose des offres à des centaines de kilomètres des critères de recherche définis. On note également des craintes concernant la sécurité des offres présentées. Pour les recrutements rapides et effectués en urgence, il y a un manque de discernement quant à l’authenticité des offres proposées, ce qui expose les candidats à des arnaques et autres mauvaises surprises qui font perdre en crédibilité aux applications. Submergés par trop de notifications non pertinentes par rapport à leur recherche et exposés aux arnaques, les candidats perdent confiance et se détournent de certaines applications.

L’impact financier : pour les recruteurs, l’utilisation des applications est bien souvent payant, c’est pour cela qu’ils doivent cibler l’application la mieux adaptée à leurs besoins afin d’optimiser leur investissement. Cela requiert en amont un travail de recherche et de test nécessaire pour mettre en place la meilleure stratégie.

Les applications simplifient le travail des recruteurs et les nouvelles problématiques qu’elles supposent sont encore marginales. Il est nécessaire de miser sur des applications de qualité, même si elles sont plus onéreuses pour avoir la garantie d’un service sécurisé avec une réelle volonté d’aider le recruteur à trouver le candidat idéal. L’autre alternative, privilégiée par des milliers d’entreprises françaises, c’est l’utilisation des logiciels de recrutement comme celui développé par DigitalRecruiters qui se positionne à mi-chemin entre l’application et le site internet. Son interface est optimisée pour une lecture adaptée aux téléphones mobiles et tablettes (responsive design) et personnalisable en fonction de la marque employeur. L’investissement financier est moins important et le contenu est sécurisé car il s’adresse à de vrais professionnels du recrutement.

DigitalRecruiters facilite l’expérience candidat en centralisant les candidatures spontanées sur une seule et même plateforme accessible en mode SaaS. De plus, le logiciel propose la mise en place d’un site carrière personnalisé et contribue ainsi à développer l’image moderne et digitale de votre marque.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.