Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

3 étapes pour optimiser le processus de recrutement

3 étapes pour optimiser le processus de recrutement

D’après une enquête RégionsJob « La recherche d’emploi en 2017, quelles sont les pratiques des candidats ? », 80% d’entre eux considèrent les sites internet d’offres d’emplois efficaces pour trouver du travail !

Vous êtes responsable du recrutement au sein de votre entreprise et vous souhaitez optimiser votre processus de recrutement ? Vous trouverez dans cet article, les 3 étapes clés qui vous permettront de gagner en efficacité et en rapidité dans le traitement de vos recrutements !

La préparation du processus de recrutement

« 62% des entreprises interrogées prévoient de modifier leur programme d’acquisition des talents » (communiqué de presse sur l’étude des « Tendances RH 2017 » publié en 2017 par Deloitte).

Définissez les besoins et la trame organisationnelle

Commencez par définir clairement vos besoins. Rédigez une fiche de poste détaillée, établissez le nombre d’entretiens nécessaires et consultez tous les intervenants concernés par le recrutement du nouveau candidat (directeur, manager et DRH). Veillez également à organiser le contenu des entretiens en vous posant les bonnes questions en amont : quels sont les points importants à vérifier ? Faut-il préparer des tests à réaliser en ligne ? Quel sera le contenu des tests ? Qui sera présent aux différents entretiens ? etc.

Maîtrisez vos délais de recrutement

Réalisez un calendrier approximatif des entretiens successifs afin que chaque collaborateur puisse se rendre disponible et gardez le contrôle sur vos délais de recrutement pour les raisons suivantes : vos équipes seront soulagées de savoir à partir de quand elles pourront compter sur leur nouvelle recrue, les candidats accorderont plus facilement leur confiance à une entreprise qui est organisée et ferme dans ses décisions, un délai de recrutement trop long offre la possibilité aux candidats d’intégrer une autre entreprise.

Le passage à l’action : misez sur un logiciel de recrutement

D’après l’étude « Mobiliser Internet pour recruter : quelles sont les pratiques des employeurs ? » publiée en juillet 2018 par Dares Analyses, 38% des annonces publiées sur des sites généralistes n’ont pas généré suffisamment de candidatures.

Utilisez un logiciel pour traiter les candidatures et multiplier les canaux de diffusion : DigitalRecruiters

Certains outils numériques, tel que le logiciel DigitalRecruiters, vous simplifient la vie et vous permettent non seulement d’organiser la fonction recrutement de façon efficace mais également de multiplier vos canaux de diffusion : en quelques clics vous touchez un plus grand panel de candidats. Le logiciel DigitalRecruiters fonctionne en mode Saas, ce qui vous permet de gagner en efficacité et rapidité pour diffuser vos annonces, partager sur les réseaux sociaux, favoriser la communication interne des collaborateurs, renforcer votre marque employeur, gérer les candidatures plus rapidement, réaliser des statistiques et faire un suivi organisé.

Simplifiez le parcours candidat

D’après une étude CEP France/SHL, 65% des candidats ont été frustrés par leur dernier processus de recrutement.
Veillez à ne pas décourager vos candidats avec un parcours candidat trop long ou trop compliqué. Limitez le nombre d’entretiens, simplifiez les processus de candidature et envoyez des réponses rapidement.

Contactez les références des candidats

Prévoyez un créneau pour contacter les références de vos candidats. Cela peut sembler chronophage ou inutile, cependant, un témoignage directe d’une tierce personne qui a déjà côtoyé votre candidat pourra vous faire gagner beaucoup de temps pour mieux appréhender sa personnalité et sa capacité d’intégration en entreprise.

Veillez à l’intégration réussie de votre nouvelle recrue

Mettez en place une stratégie d’intégration des candidats réussie en soignant votre processus d’onboarding. Il est crucial que votre nouvelle recrue s’intègre rapidement à l’équipe pour avoir envie de rester.

Demandez du feedback sur l’expérience candidat

D’après une étude de TextKernel publiée en 2015 sur l’expérience candidat, 92% des professionnels du recrutement interrogés ne cherchent pas à avoir de retour sur l’expérience candidat, pourtant ce retour est essentiel pour améliorer votre stratégie lors de votre prochaine campagne de recrutement. Le feedback des candidats vous permettra de connaître les points négatifs à améliorer afin de ne pas décourager les candidats.

Conservez un vivier de candidats

Chaque candidat reçu en entretien, même s’il n’est pas retenu, est une personne avec qui vous avez déjà eu une première interaction et que vous connaissez un peu mieux. Il est donc important de conserver les références de chaque candidat afin de pouvoir les recontacter plus tard sur d’autres projets de recrutement. Cela vous permettra de gagner du temps car vous avez déjà effectué une première évaluation de ces candidats potentiels. De plus, en tant que responsable des ressources humaines, vous avez une vision globale des besoins en recrutement de l’entreprise et vous pouvez rediriger les candidats intéressants non sélectionnés sur d’autres postes similaires ou mieux adaptés.

La marque employeur au service du recrutement

63% des sondés ont déjà abandonné l’idée de postuler à une annonce suites aux infos glanées en ligne [sur l’entreprise], d’après l’étude RégionsJob : la recherche d’emploi en 2017, quelles sont les pratiques des candidats ?

Avant l’entretien

Le recrutement commence dès que le candidat prend connaissance du nom de l’entreprise qui recrute, par conséquent, vous devez soigner votre image !
La façon dont votre entreprise communique sur les réseaux sociaux et le site internet de l’entreprise seront les premières informations qui permettront aux candidats de se faire une idée sur votre entreprise. Votre objectif : leur montrer qu’on se plaît chez vous. Veillez à bien mettre en évidence les valeurs qui vous définissent et n’hésitez pas à les illustrer par des images : prônez la cohésion d’entreprise en publiant une image de votre équipe lors d’une activité de team-building par exemple. L’avantage d’une bonne marque employeur, c’est qu’elle pourra favoriser un recrutement passif en attirant les talents de façon spontanée et vous faire gagner du temps par la même occasion.

Pendant l’entretien

Lors de l’entretien, respectez la ponctualité, soyez accueillant et bienveillant. Chaque candidat évaluera l’atmosphère et l’ambiance de l’entreprise dès qu’il pénètrera dans les locaux. Une mauvaise expérience candidat en entretien pourra rebuter un talent potentiel qui souhaite intégrer un environnement professionnel favorable à son épanouissement.

Après l’entretien

Enfin, après l’entretien, veillez à bien recontacter le candidat de façon personnalisée même si la réponse est négative. Cela confortera le candidat dans l’image positive qu’il aura de votre entreprise et il sera peut-être intéressé par d’autres opportunités professionnelles au sein de votre entreprise !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.