Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Recrutement des cadres : des prévisions d’embauche en hausse pour 2019

Recrutement des cadres - des prévisions d'embauche en hausse pour 2019

Selon le baromètre de l’APEC, 62% des entreprises ont recruté au moins un cadre durant le second semestre de 2018 !

Selon Jean-Marie Marx, directeur général de l’APEC, « le niveau de confiance des entreprises n’a jamais été aussi élevé ». Dans un récent baromètre, l’organisme spécialiste de l’emploi des cadres, annonce ainsi un recrutement au beau fixe pour les cadres en 2019.

La part des entreprises qui jugent que leur environnement économique s’est amélioré par rapport à l’année précédente atteint les 31%, soit trois points de plus qu’en mars 2017. En parallèle, la proportion des entreprises pessimistes diminue pour tomber à 11%.

Dans cet article, découvrez pourquoi 2019 sera l’année des embauches records de cadres !

1) Les prévisions d’embauche des cadres pour 2019 sont globalement positives

Toujours selon le baromètre de l’APEC, parmi les entreprises qui souhaitent recruter au moins un cadre en 2019, 73% d’entre elles sont certaines de réaliser ces recrutements !

De nombreuses études ont été publiées ces derniers mois. Qu’elles émanent d’instituts tels que l’INSEE ou encore l’APEC, elles confirment qu’un certain nombre d’acteurs clés du monde de l’entreprise prévoit une augmentation notable des embauches de cadres en 2019.

Ainsi, si l’on regarde la tendance depuis 2017 à aujourd’hui, on note une certaine évolution du volume de recrutement des cadres en France : 240 100 embauches en 2017, 251 000 en 2018, et plus de 255 000 prévues en 2019 ! Par ailleurs les différentes études réalisées par l’APEC ont montré un changement de comportement des candidats, de plus en plus nombreux à tester plus régulièrement leur valeur sur le marché de l’emploi afin, notamment, d’augmenter leur rémunération. Le marché de l’emploi des cadres en 2019 offre donc de bonnes perspectives pour les profils qui souhaitant profiter de mobilités professionnelles intéressantes.

L’embellie amorcée en 2019 se poursuivra en 2020 avec des projections positives estimant le nombre d’embauches des cadres à plus de 260 000 ! Les cadres peuvent donc être optimistes sur l’avenir, du moins sur le court terme. Les jeunes diplômés pourront également profiter de ce dynamisme en s’insérant plus facilement sur le marché du travail et en évoluant plus rapidement qu’il y a quelques années, notamment sur les métiers liés aux nouvelles technologies, au Big Data et à l’informatique décisionnelle. Augmentation de l’activité économique des entreprises ou phénomène de remplacements, comment expliquer la hausse des embauches de cadres par rapport à l’année précédente ?

2) La hausse des embauches de cadres résulte de plusieurs facteurs

Une récente enquête réalisée par Michael Page met en avant les fonctions qui seront les plus demandées dans les années à venir, comme par exemple des profils de commerciaux ou d’ingénieurs expérimentés !

Plusieurs facteurs peuvent expliquer le phénomène d’accroissement des embauches de cadres. Le premier d’entre eux, et sûrement le plus important, concerne les prévisions de croissance. En effet, les instituts prédisent une croissance stable mais soutenue pour la France, sur 2018, 2019 et 2020. Ainsi, l’APEC tablait encore récemment sur une croissance d’environ 1,8%, prévision proche de ce qu’a pu annoncer l’INSEE ou Eurostat.

Le lien entre croissance et embauche n’est pas direct, mais la première variable influence sensiblement la seconde via un mécanisme complexe que les économistes ont défini via la loi d’Okun. Il s’agit d’une loi basée sur différents éléments statistiques qui permet aux économistes d’estimer l’évolution de la courbe du chômage en fonction des prévisions de croissance. Si les estimations de croissance sont exactes, l’embauche des salariés, et notamment celle des cadres, s’inscrira logiquement dans ce phénomène d’augmentation.

Cependant, il ne s’agit pas du seul facteur pouvant expliquer cette augmentation dans les embauches des cadres. En outre, le deuxième élément à prendre en compte se situe au niveau des besoins des entreprises. Celles-ci se retrouvent face à une recrudescence de besoins en profils qualifiés. Cela peut être dû aux remplacements des seniors qui partent à la retraite, ou bien à la transformation des postes et des conditions de travail. Les entreprises demandent de plus en plus de flexibilité aux collaborateurs et les profils de nouveaux diplômés, de plus en plus « multi-compétents », se prêtent par ailleurs très bien à l’augmentation du nombre de cadres aux fonctions nouvelles.

Néanmoins, il est nécessaire de nuancer notre propos en mettant en avant quelques limites à cette tendance positive de l’embauche des cadres.

3) Les risques de prévisions d’embauches « trop optimistes »

Récemment, le Fonds Monétaire International (FMI) a révisé les prévisions de croissance de la France en 2019 à 1,6% ; soit 0,2 point de moins que celle prévue initialement.

Les entreprises et leurs collaborateurs ne sont pas tous logés à la même enseigne et le risque de chômage existe toujours, notamment en fonction du dynamisme des différents secteurs.

Car si les prévisions d’embauche dans le secteur informatique sont effectivement très positives pour les cadres, elles le sont bien moins dans le secteur du bâtiment par exemple. C’est en lien avec l’élément que nous avons mis en évidence plus haut : l’évolution des conditions de travail ainsi que des besoins des entreprises. Le secteur de l’informatique est ainsi bien plus sujet aux évolutions que le secteur du bâtiment par exemple, qui recrutera en 2019 sensiblement le même type de profils.

L’avenir s’annonce radieux pour les cadres qui semblent pouvoir bénéficier de bonnes perspectives pour les années à venir. Les prévisions les concernant sont positives et tout porte à croire que l’embauche sera au rendez-vous au moins sur les deux prochaines années à venir !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.