Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Reconnaissance au travail, premier facteur de motivation des salariés

Reconnaissance-au-travail-premier-facteur-de-motivation-des-salariés mur de briques we like you too

D’après l’enquête 2019 Great Place To Work®, le feedback positif est le premier moteur d’engagement et de motivation des salariés !

L’importance de la reconnaissance dans le milieu professionnel se manifeste de plus en plus à l’heure où les salariés sont en position de force pour choisir l’entreprise où ils souhaitent travailler. Dans l’article suivant, découvrez-en plus sur la reconnaissance au travail, premier facteur de motivation des salariés.

1) La reconnaissance est essentielle du point de vue des salariés

42% des salariés ne se sentent pas reconnus par leurs dirigeants (11ème édition du baromètre Santé et Qualité de vie au Travail, Malakoff Médéric Humanis 2019)

Un besoin humain fondamental

Le besoin de reconnaissance est inhérent à la condition humaine. Chaque marque de reconnaissance a une conséquence physiologique sur l’individu, la création de dopamine – l’une des hormones du bonheur; et psychologique, car elle renforce le sentiment de construction sociale. Pour simplifier, la reconnaissance rend heureux dans un groupe. Il n’en fallait pas plus pour comprendre le rôle essentiel qu’elle joue dans le bien-être des salariés qui appartiennent à l’une des organisations sociales les plus valorisées de ces dernières décennies : l’entreprise.

Qu’est-ce qu’un salarié gagne quand il se sent reconnu par l’entreprise ?

La reconnaissance en entreprise booste tout d’abord la confiance des salariés dans leur capacité à agir. Elle renforce ensuite leur sentiment d’utilité au travail, elle donne un sens à leur travail. Enfin, elle renforce leur sentiment d’appartenance au goupe, soit à l’entreprise. Ces trois éléments sont des facteurs de bien-être au travail. À l’inverse, le manque de reconnaissance crée un sentiment de frustration, un manque de confiance en soi, un sentiment d’inutilité qui peuvent déboucher sur du stress au travail ou des risques psychosociaux comme le brown-out et favoriser l’absentéisme.

Comment se manifeste la reconnaissance en entreprise ?

De nombreuses entreprises proposent de plus en plus des formes de reconnaissance matérielles à l’aide de primes individuelles, d’augmentations de salaires, de chèques-cadeaux etc. C’est une façon concrète d’identifier les marques de reconnaissance manifestées par l’entreprise. D’après l’étude publiée par DARES en 2019, « Reconnaissance, insécurité et changements dans le travail », 36,8% des sondés s’estiment mal ou très mal payés par rapport au travail qu’ils exécutent pour l’entreprise. Soit plus d’un tiers des salariés qui souffre de ce manque de reconnaissance.

La reconnaissance est également un sentiment qui se manifeste à l’oral, du simple « merci » au discours de remerciement du manager parce que les objectifs ont été atteints. Cette communication orale n’est pas à négliger. Très simple à mettre en place, elle a autant d’impact que des marques de reconnaissance matérielles, voire plus, parce qu’il y a un rapport humain concret qui se crée entre la hiérarchie et ses salariés.

Reconnaissance au travail premier facteur de motivation des salariés une jeune femme tient une coupe

La reconnaissance manifestée par l’entreprise peut s’adresser à l’ensemble des salariés mais également de façon individuelle. Il faut trouver l’équilibre entre ces deux éléments. En effet, c’est la reconnaissance adressée au groupe qui favorise le sentiment d’appartenance tandis que la reconnaissance individuelle favorise la confiance en soi. Dans le palmarès 2019 Great Place To Work® (qui publie un classement des meilleures entreprises où travailler), le mérite de chacun est reconnu par l’entreprise pour 68% des salariés issus des entreprises où il fait bon travailler. Les salariés des autres entreprises françaises ne sont que 43% à se sentir reconnus de façon individuelle.

2) La reconnaissance adressée aux salariés, des enjeux économiques pour l’entreprise !

46% des DG et Managers interrogés citent le « manque de reconnaissance » comme l’un des facteurs qui peut avoir le plus d’impact négatif sur la motivation des salariés (enquête Robert Half, 2017)

En tant qu’organisation régie par des enjeux économiques, il est naturel de s’interroger sur l’impact positif qu’offre la reconnaissance manifestée aux salariés sur l’activité de l’entreprise . Si le bonheur au travail génère autant d’études et de travaux de recherche, c’est bien parce qu’il est source de productivité. Pourquoi féliciter et dire merci ? 

Un levier de fidélisation en entreprise

La reconnaissance développe le sentiment d’appartenance au groupe. C’est par ce biais que se crée l’attachement individuel puis collectif des salariés à l’entreprise. Chacun y trouve sa place. Les salariés sont également fiers de travailler pour une entreprise qui apprécie leur travail. D’après l’étude DARES sur la reconnaissance en entreprise, 67% des salariés interrogés sont souvent ou toujours fiers de travailler pour leur entreprise.

Ces deux axes sont des facteurs de fidélisation en entreprise. Pourquoi aller voir ailleurs quand on se sent bien et reconnu dans son entreprise ? Et l’impact positif s’élargit également jusqu’à la clientèle. Des clients sont plus facilement conquis quand ils s’adressent à des salariés fiers de leur entreprise.

Améliorer la performance de ses salariés grâce à la reconnaissance

La reconnaissance joue un rôle essentiel dans l’amélioration de la performance en entreprise. Plus de confiance en soi, sentiment d’utilité renforcé, appréciation au sein du groupe, vos salariés bénéficient de tous les facteurs qui vont booster leur engagement dans l’entreprise ! Leur motivation à atteindre les objectifs fixés par l’entreprise est renforcée puisqu’ils savent que leurs efforts sont reconnus par l’entreprise. Et par conséquent, c’est la productivité de l’entreprise qui en profite ! À titre d’exemple, une entreprise qui met en place un programme d’incentives comme avec des récompenses commerciales peut voir la productivité de ses salariés augmenter de 40% (« 10 chiffres sur la motivation au travail et les ressources humaines », Roadoo, 2017).

Reconnaissance au travail, premier facteur de motivation des salariés jeune-femme heureuse épanouie

Besoin d’idées pour manifester votre reconnaissance envers vos salariés ?

Pour manifester de la reconnaissance dans l’entreprise, tout commence par le simple « merci » dont l’impact est souvent minimisé à tort, surtout lorsqu’il est associé à une réussite spécifique. Vous pouvez également mettre en place des programmes du type « meilleur salarié du mois », organiser des cérémonies de remise des médailles du travail ou mettre en place des actions spéciales comme des primes exceptionnelles. Pour inclure tous vos salariés, vous pouvez organiser des actions globales : une journée dédiée à la reconnaissance, un jour de congé offert, un départ plus tôt de l’entreprise pour une occasion particulière, etc. 

L’important est de garder en tête le sentiment de reconnaissance qui est lié à chaque action et de le manifester. Certaines entreprises mettent en place des actions qu’elles exécutent ensuite mécaniquement sans exprimer l’intention humaine de reconnaissance qui en est à l’origine. Elles passent à côté de l’essentiel et n’obtiennent pas les résultats escomptés !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.

Crédit photos : Unsplash