Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Pourquoi les cadres réclament-ils plus de visibilité dans le processus de recrutement ?

Pourquoi les cadres réclament-ils plus de visibilité dans le processus de recrutement

Selon un article publié par La Tribune, les perspectives d’embauche pour les cadres vont atteindre des sommets en 2019 et dans les prochaines années !

L’avenir sur le front de l’emploi s’annonce positif pour les cadres en entreprise. En effet, les prévisions sur 2019 et 2020 montrent une recrudescence d’embauches pour cette population friande de mobilité professionnelle. La croissance économique et les besoins en profils expérimentés poussent les entreprises à recruter davantage, créant ainsi de nombreuses opportunités pour des cadres soucieux de leur parcours professionnel.

Ces derniers n’hésitent donc pas à s’intéresser à d’autres entreprises et à rester à l’écoute du marché, cherchant ainsi des postes à plus grandes responsabilités et allant de pair avec une augmentation salariale. Toutes ces démarches conduisent les cadres à suivre un grand nombre de process de recrutement, auprès de plusieurs entreprises, toutes ayant leurs spécificités et leur manière de faire.

Dans cet article, le point sur le recrutement des cadres, avant d’évoquer l’expérience candidat spécifique à cette population exigeante de candidats.

1) Des process de recrutement très longs pour une population très dynamique !

Selon une étude menée par le cabinet Hays, un process de recrutement moyen peut aller jusqu’à 12 semaines en France !

Les process de recrutement peuvent se transformer en véritables cauchemars pour certains candidats. Process excessivement long, incohérent, ou encore opaque, un grand nombre d’adjectifs péjoratifs peuvent être assignés à ces process de recrutement qui peuvent véritablement démotiver un candidat à rejoindre une entreprise en particulier.

Ainsi, la France a la réputation d’avoir les process de recrutement les plus longs d’Europe, notamment pour les cadres. Cette situation peut en exaspérer plus d’un car elle peut mettre en difficulté des individus qui ont à cœur d’avoir une vision claire des choses afin de mieux piloter leur emploi du temps sur le court terme.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène, le premier étant l’abondance de CVs déposés. En effet, aujourd’hui les cadres sont encouragés à organiser eux-mêmes leurs projets de mobilité professionnelle. Alors qu’auparavant la majorité des parcours professionnels se construisait avec une seule entreprise, le marché de l’emploi actuel incite les profils, majoritairement diplômés, à construire par eux-mêmes leurs propres opportunités. Les entreprises ont ainsi l’embarras du choix et plébiscitent les profils passés par la concurrence.

Un autre facteur qui pourrait expliquer les délais très importants dans l’embauche des cadres concerne cette fois-ci la nature des postes en jeu. Les postes de cadres qualifiés peuvent représenter de véritables enjeux stratégiques pour les entreprises. Ces dernières prennent ainsi un certain temps pour choisir un candidat dans la mesure où elles ne souhaitent pas mettre en péril leur activité par le recrutement d’un collaborateur non qualifié.

Ces deux facteurs, parmi d’autres, peuvent expliquer ces longs délais de recrutement. Cependant, de plus en plus de cadres estiment qu’ils méritent un meilleur suivi dans ces différents process, et notamment, dans la gestion des feedbacks et des délais d’embauches.

2) L’expérience candidat doit être au centre du processus de recrutement !

Selon une enquête de Parlons RH, 75% des personnes interrogés jugent que les entreprises doivent faire plus d’efforts en matière d’expérience candidat !

Les cadres réclament une meilleure visibilité dans les différents process de recrutement, considérés comme « trop longs » et « inefficaces ». Les entreprises l’ont compris et commencent à l’intégrer dans leur politique de recrutement.

Une notion a ainsi pris une certaine place dans le domaine RH : l’expérience candidat. Concept désignant le vécu et le ressenti d’un candidat lorsque celui-ci suit un process de recrutement, l’expérience candidat est devenue un sujet de préoccupation majeur tant ses impacts sont importants ! En effet, l’expérience candidat impacte directement la marque employeur, c’est-à-dire, l’image renvoyée en interne et en externe de l’entreprise ainsi que les actions mises en place pour la développer positivement.

La marque employeur représente un axe stratégique de développement impactant directement l’attraction et la rétention des talents. Les entreprises peuvent voir leur image écornée si leur process de recrutement ne tient pas compte de ces différents aspects, d’autant plus qu’aujourd’hui les informations sont partagées avec beaucoup de facilités, comme notamment sur Glassdoor, premier site de notations d’entreprises en ligne.

Bien évidemment, les recruteurs ne sont pas les seuls responsables de la réussite d’une expérience candidat, ils doivent eux-mêmes gérer un grand nombre de candidatures sur plusieurs besoins exprimés simultanément par l’entreprise, et peuvent très vite être dépassés par la surcharge de CVs à traiter. Effectuer un retour et un suivi individualisé devient alors mission impossible et ils subissent de plein fouet une mauvaise réputation, notamment celle de ne pas répondre aux candidats.

En réponse à cette situation, DigitalRecruiters met justement à disposition des entreprises une solution de recrutement construite autour d’un logiciel complet de gestion des candidatures. Celui-ci permet de gérer facilement les candidatures, les différents postes à pourvoir, et libère naturellement du temps aux recruteurs afin qu’ils puissent se consacrer à d’autres activités, comme par exemple l’amélioration de l’expérience candidat !

3) Des alternatives existent pour les cadres qui souhaitent gagner du temps !

Selon une enquête menée par l’APEC, connaître le recruteur ou bien être recommandé réduit le délai de recrutement à 4 semaines dans 47% des cas !

En plus d’être confrontés à des process de recrutement chronophages, les cadres réclament plus de visibilité à un moment où les entreprises commencent à comprendre l’intérêt qu’elles ont à en donner. Nous l’avons vu, des solutions techniques facilement déployables peuvent être envisagées, telles que celle proposée par le logiciel de recrutement DigitalRecruiters.

Dans une autre mesure, les cadres peuvent aussi solliciter d’autres canaux pour faire part de leur candidature, et ainsi sauter des étapes. Différents leviers permettent de raccourcir les délais de recrutement, voire, de les réduire à un ou deux entretiens seulement. Ainsi, les cadres peuvent participer à un certain nombre d’événements tels que des afterworks recrutement ou bien des salons organisés par les entreprises afin de faire connaissance directement avec les recruteurs et managers, et échanger sur les opportunités à saisir. Les cadres allant directement à la rencontre des entreprises, augmentent sensiblement leurs chances de se faire repérer et de diminuer par la même occasion, les délais de recrutement.

Les cadres sont actuellement dans une situation où ils sont encouragés à candidater et à construire leur propre carrière professionnelle. Néanmoins, encore de trop nombreux process de recrutement ne sont pas calibrés pour répondre à leur besoin et ces derniers peuvent se retrouver dans une situation délicate, avec des délais de recrutement anormalement longs.

De leur côté, les sociétés prennent de plus en plus conscience de la nécessité de bien piloter leur activité recrutement afin de renvoyer une bonne image et offrir plus de visibilité aux candidats !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.