Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Comment développer sa marque employeur ?

Savez-vous quel est le point commun entre les restaurants gastronomiques, les hôpitaux, les lycées ou les classes préparatoires ?
Tous sont régulièrement classés dans la presse et les sites spécialisés.
Entre palmarès, top 10 et classements exhaustifs, c’est une tendance qui n’épargne personne, et surtout pas les recruteurs et les professionnels des ressources humaines. Trendence, Universum, HappyatWork, Great Place to Work, Glassdoor ou encore Forbes… il existe des dizaines de classements sur les entreprises préférées des salariés, des étudiants ou des managers. Un levier de communication qui structure la marque employeur des entreprises. Des recettes marketing appliquées aux ressources humaines pour attirer les futurs talents, débaucher des experts et fidéliser ses salariés.

La marque employeur : un levier de croissance pour les entreprises

La marque employeur est une stratégie marketing qui consiste à valoriser les atouts des entreprises, leur vision, leur mission et leur culture afin de les positionner et de les différencier sur le plan des ressources humaines. Un exemple concret : pourquoi une jeune diplômée sortant d’une école de commerce et qui veut travailler dans l’audit devrait choisir Deloitte plutôt que KPMG par exemple ? Mêmes emplois, mêmes carrières, mêmes ambitions. La différence se retrouve alors dans la perception de l’image des entreprises.

Recruter coûte cher et prend du temps : une marque employeur solide fluidifie ce processus et crée de la valeur. En étant visible sur les écrans radars des jeunes diplômés ou des cadres confirmés, une entreprise disposant d’une bonne marque employeur sera plus facilement identifiable.
D’autre part, les nouvelles générations n’ont pas les mêmes attentes que leurs aînés : équilibre vie personnelle/vie professionnelle, engagement citoyen, social ou écologique, ambiance de travail, qualité des locaux, flexibilité, mobilité… les entreprises sont forcées de s’adapter et le font savoir, y compris sur des aspects qui peuvent sembler accessoires comme la décoration intérieure, par exemple.

Entre un open space coloré, avec de la lumière naturelle et un design moderne d’un côté, et des bureaux gris, ternes et éclairés par des néons blafards qui s’alignent en jouxtant un couloir sans fin, l’aménagement intérieur est un levier de la marque employeur. Mais il n’est pas le seul : avantages financiers, organisation du travail, activités extraprofessionnelles, perspective d’évolution et de formation, déplacements, matériel informatique utilisé, horaires de travail, bonus, primes et cadeaux divers… il existe de nombreuses accroches pour bien communiquer sur sa marque employeur.

Comment travailler sa marque employeur ?

Une marque employeur doit se travailler comme une stratégie marketing. Le message est personnalisé, adapté aux besoins de la cible préalablement identifiée et répond à un objectif particulier. On ne communique pas de la même manière selon qu’on recrute des jeunes diplômés, un middle-manager ou un directeur confirmé. Si le fait de disposer d’un iMac 27 pouces de dernière génération peut être un vrai critère de décision pour un jeune chargé de projet ou un responsable communication, le futur directeur commercial sera plutôt intéressé par les missions, les objectifs, les équipes et la stratégie de l’entreprise. Chez l’un comme chez l’autre, aucune bonne ou mauvaise réponse. Simplement des leviers à adapter. Exemples.

Jeunes diplômés :

  • Forum entreprise sur les campus : que ce soit pour recruter des stagiaires, apprentis, alternants ou futurs collaborateurs, il vous faut un stand dédié, une équipe formée et du matériel adapté. Une pratique destinée à faire la promotion de son entreprise, comme un vendeur le ferait sur un salon commercial.
  • Cours et conférences dans les écoles de commerce ou d’ingénieurs : pour partager son savoir-faire, présenter son entreprise et sensibiliser les futurs talents aux emplois potentiels et aux qualités recherchées.
  • Sponsoring associatif : BDE, junior entreprise, bureau des sports… financer des projets associatifs associe votre marque aux activités étudiantes pour un budget négligeable et offre un espace de communication privilégié.
  • Adoption des nouveaux codes de communication : réseaux sociaux, vidéos, réalité virtuelle ou augmentée… votre contenu doit s’adapter ! Même chose pour la partie recrutement : oubliez l’envoi du CV par email. Développez une plateforme tout-en-un accessible sur mobile, avec notifications, alertes et suivi du processus en temps réel.

Salariés confirmés :

  • Stratégie d’inbound recruiting : misez sur du contenu publié régulièrement et adapté aux habitudes de lecture, selon les plateformes. On ne communique pas de la même manière sur un blog, LinkedIn ou Twitter. Devenez votre propre média pour convertir votre audience en candidats.
  • Relations publiques et relations presse : organisez des événements de coaching, de speed-meeting et des journées portes ouvertes. Partagez vos dernières réussites dans la presse généraliste et spécialisée. En résumé, faites-vous connaître et faites-le savoir !
  • Centralisez l’information : avec une plateforme virtuelle tout-en-un, vous pouvez faciliter la détection et le recrutement. Une façon d’agréger des données, des informations pratiques et du contenu à forte valeur ajoutée aux côtés de vos offres d’emploi.

Construire une marque employeur, c’est comme construire une marque : cela prend du temps, de l’énergie et de la méthode, même s’il existe des outils qui simplifient considérablement ce travail.

Que vous vous lanciez ou que vous cherchiez à améliorer votre marque employeur, n’hésitez pas à regarder ce qui se passe dans votre environnement avec un benchmarking complet et exhaustif afin de dégager des tendances et bonnes pratiques.

Toutes les grandes marques (Google, Apple, MailChimp, Facebook, L’Oréal, KPMG, etc.) disposent de sites web spécifiquement conçus pour leur marque employeur, quand d’autres comme Netflix, Best Buy ou Evernote communiquent très largement auprès de leur communauté sur des avantages différenciants (vacances illimitées, congés parentaux avantageux, assurance santé gratuite, etc.). Même sans savoir le budget de ces grandes entreprises, il y a toujours des idées à prendre et des actions immédiatement applicables pour améliorer et développer votre marque employeur.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Comment travailler sa marque employeur » ou à nous contacter directement.