Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

6 conseils pour rédiger une promesse employeur

promesse employeur

Selon un article ParlonsRH, « la mise en place d’une promesse employeur n’est pas automatique, même dans les très grandes entreprises qui sont a priori plus avancées sur le sujet. Ainsi, seule une entreprise (de plus de 10 000 collaborateurs) sur deux considère le « reflexe EVP » (Employee Value Proposition), plus connu sous le terme de promesse employeur, comme point d’ancrage de sa marque employeur. »

La promesse employeur est la pierre fondatrice d’une marque employeur cohérente et attractive. En pleine guerre des talents, elle est indispensable pour mettre au point une stratégie de recrutement durable et efficace. D’une part, elle est force d’attractivité car elle définit et met en valeur les points forts de l’entreprise afin d’attirer les candidats et de fidéliser les talents déjà en poste ; d’autre part, elle établit un rapport « donnant-donnant » entre l’employé et l’entreprise. L’employé participe chaque jour au succès de l’entreprise et en échange, l’entreprise veille à répondre à ses besoins. La promesse employeur, c’est ce que l’entreprise promet aux employés pour rendre leur engagement dans l’entreprise plus fort, valorisé et reconnu. Vous êtes responsable recrutement et souhaitez valoriser votre entreprise auprès des candidats ? Dans cet article, découvrez 6 conseils pour rédiger une promesse employeur prometteuse !

1. Promesse employeur : constituez la bonne équipe

La rédaction de la promesse employeur nécessite la participation de plusieurs intervenants de l’entreprise, issus de services différents et aux fonctions variées. L’objectif est d’avoir une vision complète de l’entreprise et d’aligner la marque employeur sur vos valeurs et votre culture interne. Vous pouvez par exemple faire collaborer les services RH, marketing et communication afin de mettre en place une image employeur reflétant au mieux votre esprit d’entreprise. La diversité des profils sollicités est également importante pour définir une promesse employeur répondant aux besoins des seniors comme des juniors et s’adaptant aux candidats ciblés. L’entreprise est constituée de nombreuses personnalités différentes et chacun perçoit l’entreprise à sa propre manière, autant d’avis pouvant enrichir votre programme de promesse employeur.

2. Promesse employeur : enquêtez en interne et en externe

Pour rédiger votre promesse employeur, vous devez tout d’abord identifier les besoins auxquels elle répond déjà et définir les axes d’amélioration. Réalisez des enquêtes de perception en interne, auprès de vos employés, et récoltez un maximum d’informations. Élargissez ensuite vos enquêtes à l’extérieur de l’entreprise et observez la concurrence afin d’obtenir des éléments concrets sur ce qui constitue la force d’attractivité des entreprises dont la promesse employeur est efficace. Pour Peter Nylander, CEO d’Universum, ce qui constitue entre autres la force des entreprises comme par exemple Goldman Sachs, qui figure dans les classements des meilleures entreprises où travailler, c’est « d’avoir une raison d’être qui leur est propre ».

3. Promesse employeur : trouvez des leviers de différenciation

La principale critique qui est adressée aux promesses employeurs déjà existantes est le manque d’originalité. Toutes les entreprises mettent en valeur l’ambiance au travail, le développement personnel et l’innovation, ce qui ne manque pas de créer des généralités qui n’interpellent plus les candidats. Utilisez donc les données récoltées dans vos enquêtes et vos observations pour trouver les caractéristiques propres à votre entreprise et capitalisez sur ces éléments différenciants. Récemment, l’entreprise Mazars a réalisé une série de vidéos montrant les situations originales d’entretien vécues par certains collaborateurs aujourd’hui en poste. Ainsi, ces maladresses en entretien sont mises en avant de manière humoristique, et montrent que le célèbre cabinet d’audit permet à ses salariés de se tromper et ce dès la phase d’entretien !

4. Promesse employeur : valorisez la sincérité et l’authenticité

L’un des pièges à éviter lors de l’élaboration de votre promesse employeur est le manque d’authenticité et de sincérité. Si vous présentez une promesse employeur qui garantit monts et merveilles aux candidats, avec des avantages exceptionnels, de la flexibilité dans les horaires, des augmentations tous les six mois et que vous ne tenez pas vos engagements, la désillusion des candidats est inévitable : vous optimisez certes vos délais de recrutement mais vous ne favorisez pas la rétention des collaborateurs, votre stratégie de recrutement à long terme en souffre et votre réputation en est fortement mise à mal. Il faut donc mettre en place une promesse employeur réaliste, car cette promesse a vocation à être tenue. D’après une étude de Weber Shandwick publiée en 2017, seulement 14% des Français considèrent que leur « expérience salarié » est totalement alignée avec la marque employeur des sociétés qui les emploient. Par ailleurs, les salariés dont l’expérience serait en adéquation avec les valeurs d’entreprise, recommanderaient quant à eux, leur employeur à 76%, contre seulement 54% pour les autres.

5. Promesse employeur : définissez la marge de manœuvre

Afin d’éviter de décevoir les salariés avec une promesse employeur qui fait défaut, prenez le temps de définir ce qui est réalisable. Si vous communiquez sur les activités de team-building de votre entreprise pour créer de la cohésion alors qu’il n’y a rien eu depuis deux ans, revoyez votre discours ou planifiez au moins une sortie par an pour justifier cet axe de communication. Soyez clair sur ce qui peut être fait, sur la manière de le mettre en place et les délais impartis. Veillez également à planifier sur du long-terme vos actions en faveur des salariés pour garantir la fidélisation des talents. D’après une étude Universum publiée en 2016, seulement 30% des entreprises considèrent qu’il est important d’évoquer l’amélioration de la rétention des salariés dans leur promesse employeur, pourtant c’est un sujet aussi sensible que le recrutement de talents.

6. Promesse employeur : communiquez au-delà de l’entreprise

La promesse employeur, c’est le contrat qui est passé entre l’entreprise et le collaborateur pour que chacun reparte satisfait de son investissement. Quand elle est attractive et valorisée, elle attire les candidats et favorise la rétention des talents. Par conséquent, l’objectif n’est pas de l’établir dans un langage qui ne s’adresse qu’à l’entreprise, au contraire. Rédigez une promesse employeur accessible au plus grand nombre qui vous servira d’outil de communication au-delà des murs de votre entreprise, mettez-là en scène pour surprendre ou encore utilisez du storytelling pour valoriser vos collaborateurs. Faites découvrir les points forts de votre entreprise à un plus large public et recrutez grâce à votre promesse employeur !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Comment travailler sa marque employeur » ou à nous contacter directement.