Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Gamification du recrutement : avantages et inconvénients

Gamification du recrutement avantages et inconvénients

78% des employés interrogés considèrent que la gamification du processus de recrutement rend l’entreprise plus attractive (« The 2019 Gamification at Work Survey », TalentLMS)

Plébiscitée aussi bien par les candidats que par les recruteurs, la gamification du recrutement est une technique de recrutement qui montre la volonté des RH de s’adapter toujours plus aux candidats et de moderniser l’expérience candidat. Dans l’article suivant, découvrez les avantages et inconvénients de la gamification du recrutement.

1) Pourquoi opter pour la gamification du recrutement ?

Grâce au jeu Multipoly, proposé par PwC Hongrie, le nombre de candidats a augmenté de +190% et l’intérêt des utilisateurs pour le recrutement à PwC de +78% (Ideal Research, « An investigation into gamification as a tool for enhancing recruitment process », Manu MelwinJoy, 2017)

Améliorez l’expérience candidat grâce au recrutainment !

L’expérience candidat est l’un des premiers éléments impactés par la mise en place d’un recrutement par gamification. Véritable atout pour la marque employeur, le recrutement par le jeu stimule l’intérêt des candidats qui postulent avec une motivation sincère pour avoir l’opportunité de se tester au « jeu ». Qu’il s’agisse d’Escape Games ou d’applications web, c’est un réel défi qui est lancé aux candidats, et alors qu’un recrutement classique pourrait sembler “ennuyant”, contraignant ou stressant, la gamification relance l’intérêt des candidats.

Pour le candidat, c’est aussi l’occasion de détourner son attention du stress des entretiens afin qu’il se révèle sous son meilleur jour. Seul ou assimilé à un groupe de candidats, il évolue dans un processus de recrutement qui mise sur ses compétences plutôt que sur sa capacité à faire bonne impression. Concentré sur son objectif ou amusé par le côté ludique du recrutement, il se détend plus facilement.

PwC Hongrie a constaté que la gamification de leur recrutement par le jeu Multipoly a renforcé l’intérêt des candidats qui passaient désormais 90 minutes en moyenne sur leur page carrières contre moins de 10 minutes auparavant. Ils ont aussi constaté que les candidats recrutés à la suite du jeu s’intégraient plus facilement en entreprise et au sein de leur équipe (Ideal Research, « An investigation into gamification as a tool for enhancing recruitment process », Manu MelwinJoy, 2017). 

 » lire aussi : Personnalisation du recrutement : une attente phare des candidats en 2020

Utilisez les codes des générations Y et Z pour mieux cibler !

La gamification est une technique de recrutement qui s’adapte aux codes de socialisation des générations Y et Z. Ces profils ont grandi avec les jeux vidéos et ils connaissent bien le mode de fonctionnement « objectif – récompense ». Différent du test de connaissances classique qui peut raviver les doutes et le manque de confiance en soi, même chez les profils les plus compétents. La gamification lance un défi qui teste la capacité d’analyse, de mémorisation et de prise de décision et ne se limite pas qu’au « savoir théorique ».  

N’oublions pas que les candidats des nouvelles générations sont également de plus en plus nombreux à se renseigner sur une entreprise avant de postuler, environ 82% d’après l’enquête RégionsJob « Le recrutement et la recherche d’emploi en 2019 ». Ainsi, proposer une expérience de candidature ludique, par exemple sous forme d’un jeu de questions-réponses vous permettra de partager aux candidats de manière plus naturelle les informations clés sur votre structure, son histoire et ses valeurs. 

En France, la génération des millenials plébiscite massivement le gamification.

En France, la génération des millennials plébiscite massivement le gamification. – Source : rmsnews.com

Revoyez vos critères d’évaluation pour gagner en pertinence !

Au Royaume-Uni, la gamification augmente de 14% le recrutement de collaborateurs basé sur les compétences des candidats (source : infographie « Gamification, how to level up your business »). C’est donc un moyen efficace de gagner en objectivité pour recruter des employés en se basant sur des compétences réelles plutôt que sur un CV bien maquillé. Les profils atypiques sont ainsi évalués à leur juste valeur.

La gamification permet aux recruteurs d’observer leurs candidats au coeur de l’action et de se faire plus rapidement une idée des soft skills de chacun. Ils basent ainsi leur sélection sur des compétences techniques aussi bien que sur des compétences comportementales, qui sont « non négociables » pour les recruteurs d’après la dernière étude publiée par RégionsJob : 87% des recruteurs jugent les soft skills importantes ou très importantes (« Le recrutement et la recherche d’emploi en 2019 »).

Certains types de gamification, comme les serious games, confrontent les candidats à des situations réelles en poste. Ils évaluent ainsi par eux-mêmes leur capacité à réagir et surtout leur volonté de poursuivre ou non leur processus de candidature, ayant une idée plus précise de leurs futures tâches et responsabilités. C’est un gain de temps non négligeable pour les recruteurs qui écartent ainsi les candidatures de ceux qui se rendent compte que le poste n’est pas fait pour eux.

2) La gamification du recrutement, oui mais…

La gamification arrive en troisième position des techniques de recrutement attendues par les candidats (Infographie « 23 surprising stats on the future of recruitment » – CareerArc)

Comment s’y retrouver avec toutes les méthodes de recrutement issues de la gamification ?

La gamification du recrutement est un vaste sujet ! Il existe de nombreux supports de jeux en passant des tests ludiques, rendus disponibles en ligne grâce à des logiciels de recrutement comme DigitalRecruiters; au développement complet d’applications dédiées à cette technique de recrutement par le jeu. Les méthodes de gamifications 100% virtuelles s’opposent à celles plébiscitant la participation physique des candidats, comme dans le cadre des escape games. Pour une entreprise, ce n’est pas simple de savoir par où commencer ! Avant de mettre en place un recrutement par le jeu, une entreprise doit réaliser une étude approfondie de ses objectifs et de ses priorités. La gamification est un outil de recrutement dont les résultats varient en fonction des méthodes utilisées. L’entreprise doit se demander ce qu’elle attend réellement de la gamification pour mettre les bonnes actions en place et si la cible des profils qu’elle cherche à recruter sera réceptive au recrutement par le jeu. 

 » lire aussi : Sens au travail : premier argument de recrutement des millennials ? 

La gamification bon marché, ça ne marche pas !

La gamification du recrutement vise à surprendre et attirer le candidat. Pour que cela réussisse, il ne faut pas le décevoir ! La plateforme numérique qui propose les jeux doit être au top, le contenu pertinent et les défis proposés doivent être à la hauteur des compétences des candidats ! L’entreprise doit rester crédible sinon sa marque employeur risque de subir des critiques négatives. Mais un contenu de qualité a un coût. Une entreprise qui se lance dans un programme de recrutement par le jeu doit y consacrer un budget suffisant pour proposer une gamification des processus de recrutement en concordance avec la qualité de sa marque employeur. 

Avec un processus de candidature aussi séduisant, les candidats sélectionnés attendent beaucoup de l’entreprise pour la suite !

Dès lors qu’une entreprise développe une marque employeur attractive grâce à la gamification du recrutement, elle doit s’assurer que tout ce qui suit l’intégration du nouveau salarié est également à la hauteur : gamification des programmes de formation, activités pour forger la cohésion d’équipe, compétitions en interne avec récompense à la clé, etc. Si une entreprise veut recruter en se montrant « fun », elle doit avoir une culture d’entreprise vantant le même état d’esprit pour que le candidat soit certain d’y retrouver ce qui l’a séduit. Enfin, une entreprise doit s’attacher à déployer sa stratégie de recrutement par gamification en fonction de ce qu’elle peut réellement offrir aux candidats afin qu’ils n’idéalisent pas leur future vie en entreprise et tombent de haut en la rejoignant. 

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger le chapitre de notre livre blanc « Pourquoi se préoccuper de l’expérience candidat » ou à nous contacter directement.

Crédit photo : Pexels