Blog

Great Place to Work 2017 : focus sur les entreprises !

Selon une étude NextGeneration datant de 2017, 57% des candidats interrogés ont déclaré que les conditions de travail constituaient le…

8 min

Selon une étude NextGeneration datant de 2017, 57% des candidats interrogés ont déclaré que les conditions de travail constituaient le premier facteur d’attractivité des entreprises !

Les salariés ne sont pas les seuls à devoir faire des efforts pour être compétitifs sur le marché de l’emploi. En effet, si elle veut attirer les meilleurs éléments, une entreprise se doit aujourd’hui de prouver en quoi elle est différente et se démarque des autres ! Les collaborateurs dont les compétences sont rares et recherchées sont en droit d’exiger en retour de leur performance que l’entreprise leur offre un certain cadre de travail.

La certification « Great Place to Work » a justement été créée afin de mettre en avant les entreprises qui ont été reconnues pour leurs efforts orientés vers des conditions de travail qui se démarquent de ce qui se fait habituellement. Dans cet article, nous allons vous présenter le principe de cette certification, avant de nous attarder sur les entreprises qui figurent dans le classement annuel.

« Great Place to Work » : un label prestigieux pour les entreprises

L’institut « Great Place to Work » travaille auprès de plus de 5 500 entreprises dans le monde entier, ce qui représente 10 millions de salariés !

Un institut au service des collaborateurs et des entreprises !

La certification « Great Place to Work » est distribuée tous les mois aux entreprises afin de les récompenser d’avoir instauré un cadre de travail propice au bien être et à la performance. En parallèle de cette certification, un classement est dévoilé tous les ans grâce au journal « Le Figaro ».

Ces deux événements sont préparés par le « Great Place to Work Institut France », la filiale française d’un réseau international d’entreprises dans le domaine des ressources humaines. Cet institut a défini ce qu’était une entreprise où il fait bon de travailler et mène des enquêtes afin de distribuer les certifications. Mais qu’entend cet institut par « entreprise où il fait bon travailler » ? Il convient dans un premier temps de clarifier les critères qui sont utilisés et la vision des choses de cette célèbre institution.

Dans un premier temps, le critère le plus important pour obtenir la certification et afin d’être présent dans le classement annuel réside dans les relations interpersonnelles. En effet, l’institut accorde une grande importance dans la confiance que les salariés témoignent envers leur direction, et à quel point ils apprécient leurs collègues ou bien sont fiers de leur travail.

Ainsi, contrairement à un classement qui prendrait en compte les programmes qui sont mis en place par les entreprises l’institut accorde une place capitale à la perception des collaborateurs qui travaillent au sein de leur entreprise.

Ensuite, une place importante est également accordée aux managers. En effet, une entreprise où il fait bon travailler est une entreprise où les managers parviennent à atteindre les objectifs posés par l’organisation. Pour cela, l’institut vérifie s’ils parviennent à faire en sorte que leurs collaborateurs donnent le meilleur d’eux-mêmes le tout en ayant un management basé sur la confiance.

Ces deux angles d’analyse sont donc les clés de voute de l’évaluation faite par l’institut « Great Place to Work ». Celle-ci est issue de 25 années d’analyse auprès de plusieurs milliers de collaborateurs à travers le monde. Les résultats sont à l’heure d’aujourd’hui toujours cohérents, et un outil a été développé, le « Trust Index », afin de mesurer ces aspects et ainsi déterminer si les entreprises peuvent être récompensées par une certification.

Quelles sont les meilleures entreprises en 2017 ?

Sur 85 entreprises qui ont obtenu la certification en 2017 (mais qui ne figurent pas forcément dans le classement), 40 ont été créées après l’année 2000 ! Les jeunes entreprises semblent donc accorder beaucoup d’importance au bien être de leurs salariés !

Un classement reconnu et mis en avant par les entreprises !

Le classement étant publié pour l’année 2017 par « Le Figaro », nous allons pouvoir vous présenter les entreprises qui ont décroché les meilleures places, du moins en France.

Dans un premier temps le classement se divise en plusieurs catégories selon la taille des sociétés. En outre, en fonction de l’envergure de l’organisation, les rapports humains ne sont pas les mêmes ainsi que la culture d’entreprise. Les catégories sont donc au nombre de quatre, avec les entreprises comprenant moins de 50 salariés, celles allant de 50 à 500, puis celles comprenant entre 500 et 5000 salariés et enfin la catégorie regroupant les sociétés de plus de 5000 collaborateurs.

Nous allons plus particulièrement nous intéresser à cette dernière catégorie. Elle concentre les entreprises qui sont susceptibles d’être connues par le plus grand nombre. Ainsi, celle occupant la première place pour l’édition 2017 n’est autre que Décathlon. L’encadrement managérial y est réputé pour être de qualité avec un entretien individuel toutes les 6 semaines et une politique de droit à l’erreur permettant aux salariés d’exercer leur profession plus sereinement.

A la deuxième place on trouve l’entreprise McDonald’s qui a bâti ses dernières années sa réputation sur son programme permettant à ses salariés d’évoluer professionnellement. Ensuite, on retrouve l’entreprise Kiabi à la troisième place, entreprise qui favorise les échanges entre collaborateurs et direction via des réunions informelles.

A la place suivante se situe l’entreprise Leroy Merlin suivi de H&M à la cinquième place, cette société étant réputée pour favoriser la mobilité internationale de ses collaborateurs.

Nous observons que ces entreprises sont parvenues à se hisser dans ce classement grâce à des dispositifs favorisant l’échange entre salariés et managers mais dont la nature diffère. Il est à noter que ce ne sont pas ces programmes qui sont évalués directement mais bien l’impact que cela représente au niveau des salariés et de leur vision de l’entreprise.

Que faire si votre entreprise n’entre pas dans les critères ?

Selon le Baromètre 2017 des DRH publié par « Focus RH », la prise en compte du bien être des salariés fait partie des priorités des entreprises !

Une gamme de service complète proposée par l’institut « Great Place to Work » !

L’institut « Great Place to Work » ne fait pas que distribuer des prix ! Elle accompagne également les entreprises qui ont la volonté de créer un véritable espace où il serait bon de travailler.

Si vous souhaitez vous aussi avoir la certification ou bien avoir vos chances de figurer dans ce classement, vous pouvez prendre contact avec cet institut afin qu’il puisse intervenir à vos côtés. Dans un premier temps leurs experts effectueront une évaluation via leurs outils « Trust Index », mais également « Culture Audit ». Cela leur permettra ainsi d’analyser la perception qu’ont vos collaborateurs vis-à-vis de votre entreprise et d’évaluer l’efficacité des programmes managériaux mis en place.

Des entretiens sont également menés afin d’approfondir ces aspects et ainsi compléter les résultats. En fonction du rapport et de son analyse, des experts interviendront afin de transformer l’organisation. Cela peut se concrétiser via des séminaires qui ont pour objectif de sensibiliser l’ensemble des acteurs à ce qu’est une entreprise où il fait bon travailler. Des ateliers de travail peuvent également être constitués afin d’établir des plans d’actions à la lumière des résultats issus de l’analyse.

« Great Place to Work » propose également d’intervenir au niveau de l’individu et de l’équipe grâce à des professionnels du coaching. Ils interviendront de façon adaptée et pertinente afin de créer les conditions d’un management basé sur la confiance, colonne vertébrale de la course à la certification !

Cette certification représente un moyen non négligeable d’accroître votre attractivité auprès de profils à forte valeur ajoutée. Le service que propose l’institut « Great Place to Work » vous aide à établir un diagnostic de votre organisation et réalise des préconisations suivies par de véritables plans d’action ! Cela permet ainsi non seulement d’attirer des profils plus facilement mais également de retenir vos meilleurs salariés !

Si cet article vous a plu je vous invite à télécharger notre livre blanc « Innover dans ses recrutements ? » ou à nous contacter directement.

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.