Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Comment donner une bonne image de votre entreprise en entretien candidat ?

Selon un rapport du Conseil d’orientation pour l’emploi, 400 000 tentatives de recrutement sont abandonnées chaque année faute de candidat !

L’entretien physique est une étape essentielle dans le processus de recrutement. Il permet d’établir un véritable contact entre vous et votre candidat et d’échanger plus profondément que lors de l’entretien de préqualification téléphonique. Pour le candidat, l’objectif est de séduire le recruteur en mettant en avant ses compétences techniques ainsi que ses soft skills; néanmoins vous auriez tort de limiter cet exercice à la simple évaluation du candidat. L’autre enjeu principal de l’entretien de motivation est le développement de votre image et plus largement de votre marque employeur. En effet, pour les talents que vous souhaitez recruter, il convient de susciter l’intérêt de ces personnes afin de leur donner envie de vous rejoindre. Cet enjeu est d’autant plus important que selon une étude du cabinet Deloitte datant de 2015, 75% des responsables RH interrogés considèrent l’acquisition des talents comme étant un axe stratégique capital.

Dans cet article, un inventaire des leviers que vous pouvez mobiliser afin de donner une bonne image de votre entreprise lors d’un entretien candidat !

Misez sur l’expérience candidat !

Selon une enquête Textkernel de 2015, 60% des professionnels des Ressources Humaines considèrent l’expérience candidat comme étant une priorité pour améliorer les process de recrutement !

Votre candidat, votre client !

Quoi de mieux pour donner une bonne image de votre entreprise que de bien traiter votre candidat ! Concept apparu pour la première fois dans le domaine du marketing, l’expérience candidat désigne la perception que peut avoir un individu sur le traitement auquel il a le droit lors d’un processus de recrutement, et ce après avoir postulé dans votre entreprise.

L’enjeu pour vous est alors de traiter votre candidat comme s’il s’agissait de votre propre client ! En effet, celui-ci a une occasion d’observer en partie le fonctionnement de votre entreprise et de se forger une idée plus ou moins précise des conditions de travail. En plus de cela, le bouche à oreille peut vous permettre de diffuser une bonne image en dehors de l’entretien avec le candidat !

Mais concrètement comment faire ? Certaines recommandations relativement simples peuvent être appliquées afin de garantir un bon traitement de votre candidat. Premièrement, il convient de traiter votre interlocuteur de façon respectueuse. Ainsi, l’accueil se doit d’être cordial et chaleureux, en évitant également de les faire attendre sans aucune raison. En plus de cela, le recruteur doit veiller à réduire le stress de son interlocuteur et la politesse doit être de mise durant les échanges. Ces éléments peuvent paraître insignifiants, mais selon un article Les Echos de 2015, les talents sont de plus en plus difficiles à attirer à cause de la forte concurrence qui s’exerce sur le marché du travail. N’oubliez donc pas qu’ils ont une certaine marge de manœuvre dans la mesure où certains profils se voient proposer plusieurs offres en CDI en parallèle ! Aussi, les traiter de façon irrespectueuse constitue un risque de vous faire perdre l’occasion d’intégrer un élément fort au sein de votre organisation !

Dans une autre mesure, le recruteur se doit de donner de la clarté au candidat en lui présentant quelles seront les étapes suivantes du processus de recrutement. Cela permettra plus de visibilité en lui donnant une idée précise des échéances à venir.

Autre élément à ne pas négliger, faire un feedback au candidat. En effet, selon une étude CareerBuilder, 82% des candidats s’attendent à recevoir une réponse, même négative. Les individus sont donc nombreux à vouloir un retour, et par la même occasion à attendre les résultats. Cela permet également de mettre en avant une certaine considération de votre part vis-à-vis de vos candidats.

Un professionnalisme à toute épreuve !

Selon une étude internationale menée par le cabinet DDI, un tiers des candidats jugent que les recruteurs ne sont pas professionnels !

Soyez préparés !

Après avoir vu quelques éléments de forme pour donner une bonne image de votre entreprise, intéressez-vous maintenant à ce qui fonctionne au niveau du contenu de votre discours.

Lorsqu’un candidat se présente pour un entretien physique, il s’attend à ce que le recruteur évalue ses compétences, lui pose des questions sur son parcours, ses projets et sa motivation. Lors de cet échange particulier, le recruteur est l’ambassadeur de l’entreprise, comme nous avons pu le voir avec l’expérience candidat. Cependant se baser sur la forme ne suffit pas, puisqu’il convient également d’adopter une véritable posture de professionnel.

En effet, en plus de se montrer chaleureux et respectueux, vous devez avoir préparé l’entretien en amont au même titre que le candidat s’est préparé à vous rencontrer. Pour cela, assurez-vous de maîtriser votre sujet en sachant par exemple ce qui est demandé pour le poste, les compétences exigées, le salaire proposé, les conditions de travail, le contexte hiérarchique, les évolutions possibles etc. afin de répondre aux questions des candidats de la manière la plus précise possible. Le recruteur se doit également de préparer l’entretien en élaborant les questions en avance. Celles-ci doivent être pertinentes et rester dans le cadre professionnel, sous peine de risquer d’éventuelles poursuites de la part du candidat concernant des questions jugées « trop personnelles » voire à caractère discriminatoire (situation familiale, pratique religieuse, etc.) En effet, si le candidat n’est pas retenu sur le poste et qu’il estime avoir répondu à des questions déplacées, cela peut porter préjudice à l’image de votre entreprise et vous risquez des poursuites pénales. Si le candidat se livre naturellement sur sa vie privée, vous pouvez l’écouter néanmoins posez-vous des questions quant à la pertinence de sa candidature !

Le recruteur se doit également de connaître le CV du candidat. L’entretien est en effet l’occasion de faire véritablement connaissance et d’approfondir les différents sujets et points de parcours. Cela permettra ainsi d’éviter toute impression d’improvisation et d’incompétence de la part du recruteur. Sortez votre épingle du jeu et ne découvrez pas le CV du candidat au moment de l’entretien !

Mettez en avant votre entreprise !

Selon une étude LinkedIn de 2016, 60% des répondants ont affirmé que partager les valeurs que mettait en avant l’entreprise était une condition capitale pour pouvoir y postuler !

Utilisez votre marque employeur !

Outre son comportement et son professionnalisme, le recruteur doit se baser sur l’identité de son entreprise pour diffuser une bonne image en entretien. Pour cela, il peut s’appuyer sur ce qu’on appelle la marque employeur !

Il s’agit d’un concept qui est apparu dans les années 90 mais qui vient de ressurgir récemment. Il désigne l’ensemble des éléments de communication, à la fois dirigés vers le grand public et vers les salariés, concernant les valeurs de l’entreprise ou l’offre RH, c’est-à-dire ce que l’organisation a à offrir. Pour ce qui concerne les valeurs, il peut s’agir par exemple du souci de l’environnement ou de l’éthique tandis que l’offre RH peut concerner une politique de mobilité avantageuse.

Bien sûr les éléments à mettre en avant seront différents en fonction du candidat, du poste en question, et de votre entreprise. En effet, si votre société est connue par le candidat pour sa politique de gestion de talents, ou de management de la performance, des efforts moindres seront nécessaires pour communiquer sur ces points précis.

Il convient donc d’associer recruteurs et communicants RH afin d’en faire de vrais partenaires pour élaborer une stratégie de communication, notamment lors des entretiens candidats, premier lieu d’échange sur la marque employeur.

Nous évoluons actuellement dans un marché du travail hautement concurrentiel. Les candidats doivent aussi bien séduire les recruteurs, que les entreprises doivent attirer les talents. Les uns disposent de leur CV et de leurs compétences tandis que les autres disposent de postes à pourvoir et d’une image de marque. Traitez vos candidats comme des clients et recrutez naturellement les meilleurs profils !

Si cet article vous a plu je vous invite à télécharger notre livre blanc « Innover dans ses recrutements ? » ou à nous contacter directement.