Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Génération Z : le guide de recrutement des Digital Native

Génération Z : le guide de recrutement des Digital Native

Selon une étude menée en 2018 par ManpowerGroup, 40% des entreprises françaises auraient des difficultés à recruter des membres de la Génération Z !

Les entreprises d’aujourd’hui et plus particulièrement les managers sont intrigués par la venue d’un nouveau profil de collaborateurs : les « Digital Natives ». Également surnommée « la Génération Z », il s’agit des individus nés entre la seconde moitié des années 90 et la fin des années 2000. Leur enfance a donc été marquée par l’arrivée et la démocratisation d’internet et leur vision du monde est drastiquement différente des anciennes générations.

Leur venue dans le monde du travail doit par conséquent entraîner un changement dans l’approche du recrutement. En effet, leurs valeurs, leurs modalités d’approche et leurs besoins ne sont plus les mêmes. Si une entreprise veut rester compétitive dans le temps, elle se doit de s’adapter afin d’attirer et de fidéliser des nouveaux profils aux compétences rares.

Dans cet article, un guide de recrutement des Digital Natives, allant de la façon de sourcer les profils à leur intégration, en passant bien évidemment par l’étape de l’entretien !

Le premier contact avec les Digital Natives

Selon une étude menée par Médiamétrie en 2015, 70% des jeunes diplômés souhaiteraient pouvoir candidater directement depuis leur smartphone !

Une approche de sourcing différente

Un process de recrutement débute obligatoirement par une phase de sourcing. Qu’il s’agisse de poster une simple annonce sur un réseau social professionnel ou bien de recueillir des CVs sur les jobboards, le sourcing permet aux recruteurs d’établir une liste de prétendants et d’effectuer une première sélection.

Cependant, pour les postes difficiles à pourvoir, les recruteurs ont tout intérêt à se différencier afin d’approcher des profils très demandés sur le marché du travail. C’est notamment le cas pour les personnes travaillant dans le domaine de l’informatique, particulièrement touché par le phénomène de la Génération Z.

Pour pouvoir attirer l’attention de ces collaborateurs, certaines entreprises n’ont pas hésité à innover dans leur approche. Par exemple, l’une d’entre elles a choisi de se servir du réseau social Snapchat pour faire savoir à des jeunes étudiants situés sur un périmètre géographique proche de l’entreprise, que celle-ci recrutait.

Il suffit pour cela de payer une petite somme à l’entreprise Snap Inc. afin de pouvoir diffuser des filtres géographiques sur un périmètre et une durée sélectionnés. Ainsi, les usagers qui prennent un « snap » et qui naviguent entre les différents filtres pour retoucher leur photo pourront voir un message dédié à la campagne de recrutement de l’entreprise.

Cette même entreprise est allée encore plus loin dans le sens où elle a proposé aux candidats de se présenter via un simple snap. Cet exemple montre que la recommandation à suivre pour se démarquer dès la phase de sourcing consisterait donc à s’approprier les codes d’usages des Digital Natives afin de les détourner de façon créative et adaptée.

Vous transmettrez alors l’image d’une entreprise qui sait prendre des risques, qui sort des sentiers battus et qui comprend les nouveaux usages de ces individus. Vous aurez alors toutes les clés en main pour attirer de nouveaux candidats et ainsi de poursuivre le process de recrutement avec l’entretien.

L’entretien de motivation d’un Digital Native

Une étude menée par The Boson Project en 2015 montre qu’à poste égal, les membres de la Génération Z seraient 25% à choisir une entreprise où il serait fun de travailler !

Misez sur votre réelle identité !

Après être parvenu à attirer vos candidats de la Génération Z de façon novatrice, il est temps d’évaluer leurs motivations, compétences, envies et projets. Cette étape est cruciale car elle permet de répondre à de nombreux enjeux. Le premier est bien évidemment de savoir si le candidat correspond bien au poste qui est à pourvoir. Est-il compétent ? Travaille-t-il d’une façon adéquate pour être supervisé par vos managers ?

Cette étape permet également de savoir si les valeurs du candidat correspondent avec celles de l’entreprise. Ce paramètre est aussi important que le premier. En effet, un collaborateur qui ne partage pas les valeurs de son entreprise ne peut pas s’y épanouir. Soit parce qu’il exécute des tâches qui ne correspondent pas à son système de valeurs, soit parce qu’il ne se sent pas intégré du fait du décalage entre lui et ses collègues.

L’entretien doit donc répondre à tous ces enjeux mais doit de nouveau s’adapter pour la Génération Z ! Leur système de valeurs prônant l’horizontalité dans les relations pousse les recruteurs à adopter une approche plus directe et authentique afin de rassurer ces jeunes candidats. Ceux-ci apprécient tout particulièrement les échanges qui peuvent être perçus comme étant informels, où le tutoiement est de mise afin de limiter au maximum l’éloignement entre le candidat et le recruteur.

De manière générale, il est plus intéressant de placer vos efforts sur le fond plutôt que sur la forme. En outre, même si nous venons de donner quelques éléments sur la posture à avoir, c’est bien le message qui va plaire à ces candidats. Dans ce cas très précis, n’hésitez pas à leur donner des motifs réels de venir s’engager auprès de vous. Vous pouvez par exemple insister sur l’importance que vous accordez à l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle, sur le fait que les attentes des salariés sont considérées ou encore que les missions confiées ont un sens. C’est grâce à ce genre d’éléments que les Digital Natives seront susceptibles de tomber sous le charme de votre entreprise.

L’intégration d’un profil issu de la « Génération Z »

Selon une enquête menée par ManpowerGroup en 2018, les leviers de motivation des Digital Natives sont la possibilité d’évoluer rapidement et le fait de développer ses compétences en diversifiant les missions !

Ne relâchez pas vos efforts après l’embauche !

Dernier élément et non des moindres : l’intégration. On croit souvent à tort que le recrutement s’arrête lors de la signature du contrat : c’est oublier qu’un collaborateur qui arrive au sein d’une nouvelle entreprise se doit d’y être intégré, que ce soit en faisant connaissance avec ses collègues ou en étant suivi par son manager.

Quelle posture pour un manager de profils issus de la Génération Z ? L’encadrement de Digital Natives est un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre. Leur motivation professionnelle ainsi que la perception du management est radicalement différente des collaborateurs issus des précédentes générations.

Ainsi, pour gagner le respect du Digital Native, le manager ne doit plus se baser sur les diplômes obtenus mais plutôt sur son comportement et sa personnalité. Un collaborateur issu de la Génération Z reconnaîtra un manager qui sort de sa zone de confort, qui sait faire preuve d’écoute, et se rapprocher de ses équipes. On retrouve une nouvelle fois cette caractéristique d’horizontalité, trait central dans la définition du comportement d’un Digital Native.

Pour pouvoir intégrer ces collaborateurs en maximisant les chances de les retenir au sein de votre entreprise, le manager va devoir adapter son comportement. En tant que principal interlocuteur du profil intégré, l’enjeu consistera à véhiculer l’image d’une entreprise où il est agréable de venir travailler. Exit donc les missions répétitives et monotones. Les Digital Natives veulent être challengés et prendre des risques. Si les objectifs à atteindre sont précis et clairement définis par le manager, tout en laissant une certaine autonomie, alors les collaborateurs issus de la Génération Z ont de fortes chances de se plaire au sein de votre société !

Sujet crucial pour le monde de l’entreprise, la Génération Z commence réellement à marquer son entrée dans le monde du travail. Cela marque ainsi un changement de paradigme sur un grand nombre de comportements, parmi lesquels figure le recrutement. De la prise de contact jusqu’à l’intégration, c’est toute une nouvelle vision du recrutement qui se doit d’être appliquée. Attirer les faveurs d’une génération très prometteuse dont l’entreprenariat, la prise de risques, et l’envie de progresser sont de véritables leitmotiv est un enjeu pour chaque société souhaitant se développer de nos jours !

Si cet article vous a plu je vous invite à télécharger notre livre blanc « Innover dans ses recrutements ? » ou à nous contacter directement.