Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Comment sourcer gratuitement sur LinkedIn ?

Comment sourcer gratuitement sur Linkedin

Selon une enquête LinkedIn 2017, 60% des recruteurs Français estiment que leur budget n’augmentera pas à l’avenir.

LinkedIn est devenu un incontournable dans le recrutement, et plus particulièrement dans le sourcing. Révolutionnant la chasse aux candidats, il est le leader des réseaux sociaux professionnels et contient à lui seul des centaines de milliers de candidats potentiels. Il représente donc une véritable mine d’or de candidats, en particulier chez les profils à haut niveau, généralement plus difficiles à trouver sur le marché.

Ainsi, de nombreuses offres sont destinées aux recruteurs pour avoir accès et faciliter la mise en contact avec les candidats. Cependant, ces offres ne sont pas toujours abordables, et représentent très vite un budget conséquent lorsque plusieurs recruteurs sont obligés de se créer des comptes individuels pour utiliser le site. Est-il, malgré tout, possible de tirer profit du réseau sans débourser un seul centime ?

1)    Quels avantages en moins sans abonnement ?

En moyenne, moins d’un tiers du budget des recruteurs est consacré aux sites emplois, ou à la publicité.

Utiliser LinkedIn sans payer ne bloque pas l’activité du recruteur, mais la ralentit.

La logique des abonnements LinkedIn est avant tout de vous outiller (3 outils de sourcing essentiels pour recruter !), et de vous faciliter les démarches dans votre recherche. Ainsi, avec un simple compte utilisateur, LinkedIn autorise quand même la recherche de personnes avec des critères qui restent assez précis, ce qui est une bonne nouvelle pour les recruteurs. Pour cet aspect du sourcing, l’aspect gratuit ne bloque pas la recherche. Le plus simple est de rechercher par intitulé de poste, et par zone géographique. Concernant la prise de contact, elle reste également possible en mode gratuit. Sauf si les personnes désactivent la possibilité de leur envoyer un message privé, il est tout à fait possible de les contacter via ce moyen, et le paiement d’un abonnement n’y changera rien.

2)    Construisez un important réseau de candidats

Selon une enquête RégionsJob 2017, 31% des candidats utilisent leur réseau pour trouver un emploi.

Développez un réseau de candidats comme une audience pour vos futurs besoins !

Dans ce cadre-là, la meilleure stratégie est de se construire un réseau de candidats. Pour cela, la prise de contact la plus efficace sera la connexion. Là où un abonnement payant vous permettrait d’envoyer des messages en masse à un profil type défini, la version gratuite oblige à contacter les candidats un par un. Lors de la recherche, la première étape sera de demander systématiquement de se connecter avec les candidats cibles. Pour cela, il faut veiller à bien notifier sur son propre profil que l’on est recruteur : ainsi, le candidat comprendra mieux pourquoi vous l’ajoutez, alors que vous vous ne connaissez pas forcément.

Il sera également toujours mieux d’accompagner sa demande de connexion par un message court, allant droit au but, dans le cas où cela est possible. Sinon, le message peut être envoyé juste après l’acceptation de la connexion. Bien sûr, il ne faut pas oublier de rappeler que nous garantissons la confidentialité du candidat, celui-ci n’étant pas forcément à l’écoute du marché.

3)     LinkedIn : qualité ou quantité des profils ?

Selon une étude APEC, le nombre de candidatures par offre est de 41 pour les cadres !

Plus vous aurez de candidatures, plus vous aurez de chance de trouver la perle rare.

La version gratuite de LinkedIn tend à restreindre le champ d’action d’un sourcing, sans le bloquer complètement. Par conséquent, pour sortir de cette contrainte, il ne faut pas hésiter à voir grand, que ce soit dans les connexions demandées ou dans les messages envoyés.

En effet, il ne faut pas oublier que LinkedIn est un réseau social avant d’être une base de CV. Beaucoup de professionnels ne seront pas forcément à l’écoute du marché lors du contact, et seront donc susceptibles d’ignorer votre prise de contact. De plus, cette stratégie participe notamment à créer un cercle vertueux : plus votre nombre de relations est élevé, plus votre profil est crédible sur LinkedIn, ce que rend enclins les candidats à vous accepter dans leur réseau.

4)     Créez du lien avec les candidats

Selon une enquête RégionsJob 2016, 15% des recruteurs estiment que la plus grande difficulté est de convaincre les candidats de l’intérêt du poste proposé !

Une relation durable avec vos candidats garantit une efficacité du recrutement sur le long terme.

Dans la mesure où le contact est un peu moins facile sans les abonnements LinkedIn, une autre stratégie sera de créer du lien avec les candidats, à toutes les étapes. Lorsque qu’ils ne sont pas encore dans votre réseau, il peut être parfois payant de tenter d’aller plus loin qu’une simple proposition d’offre d’emploi via message. Tout dépend de l’accueil du candidat de votre message, mais dans le cas où celui-ci semble ouvert, pourquoi ne pas lui demander quel type de poste cherche-t-il actuellement ? Ou encore, pourquoi ne pas lui demander s’il connaît des personnes dans son réseau qui seraient intéressées par votre offre ?

Concernant le réseau acquis via les connexions, il est tout à fait intéressant de communiquer en continu sur ses offres. La base de cette stratégie sera donc de publier régulièrement des annonces sur son propre profil, afin de toucher l’ensemble du réseau déjà créé. Pour aller plus loin, il est aussi très pertinent de communiquer sur l’activité de son entreprise : les événements auxquels elle participe (forum emploi, colloques, etc.), ou qu’elle organise, des photos ou des illustrations de la vie quotidienne des salariés, des illustrations de son activité de production… en bref, tout est bon pour faire vivre votre profil de recruteur !

Le sourcing via LinkedIn de façon gratuite reste tout à fait accessible et performant, du moment que l’on adapte sa stratégie d’approche avec les candidats et que l’on y passe davantage de temps. Là où les abonnements permettent de contacter très facilement, et surtout très rapidement les bons candidats tout de suite, la version gratuite demandera plus de réflexion et de ciblage « à la main » des candidats. Il sera plus pertinent de créer un réseau durable et engagé de candidats, sur le long terme, plutôt que de s’en tenir simplement à envoyer des messages à ceux que l’on cible sans continuité.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.