Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Comment favoriser l’engagement des salariés grâce à l’expérience collaborateur ?

Comment favoriser l'engagement des salariés grâce à l'expérience collaborateur

D’après le « Baromètre de l’expérience collaborateur 2019 » publié par ParlonsRH, les ¾ des responsables RH interrogés déclarent que leur entreprise n’a pas encore déployé de politique RH d’expérience collaborateur.

Dès lors qu’une entreprise met en place une politique RH d’expérience collaborateur, elle attribue une grande partie de sa réussite commerciale à la qualité de ses ressources humaines et place le salarié comme un élément-clé du fonctionnement de l’entreprise. Une première prise de conscience s’opère et redéfinit le rapport professionnel qui lie l’entreprise aux salariés. Cette première étape déclenche ensuite une série de mesures qui favorisent l’engagement des collaborateurs. Dans l’article suivant, découvrez comment favoriser l’engagement des salariés grâce à l’expérience collaborateur.

1) L’expérience collaborateur, une politique RH structurée

« 62% des responsables RH voient dans l’expérience collaborateur une question stratégique de long terme » (« Baromètre de l’expérience collaborateur 2019 » – ParlonsRH et GlobePayroll)

Réaliser un diagnostic interne pour définir une expérience collaborateur propre à l’entreprise

Pour identifier les éléments qui constituent l’expérience collaborateur actuelle des salariés et déterminer les axes d’amélioration, l’entreprise réalise un diagnostic en interne qui permet d’identifier les points où elle rencontre des dysfonctionnements.

Elle s’intéresse au nombre de départs précipités, au nombre de périodes d’essai rompues par le salarié ou par l’employeur, elle évalue les possibilités d’évolution en interne, etc.

Comprendre les attentes des salariés pour offrir l’expérience collaborateur attendue

L’entreprise ouvre ensuite un dialogue avec ses salariés pour comprendre quelles sont leurs attentes dans le but de définir une expérience collaborateur en adéquation avec leurs besoins réels. Ce dialogue offre aux salariés la possibilité d’être acteurs du changement qu’ils aimeraient voir en entreprise. Ils peuvent par exemple expliquer leurs contraintes personnelles ou apporter des indications sur ce qui leur permettrait de réaliser leurs tâches dans de meilleures conditions.

Agir pour construire une expérience collaborateur à long terme

Enfin, à partir des éléments identifiés et des remarques des salariés, l’entreprise est en mesure de mettre en place des axes d’amélioration qui vont favoriser l’expérience positive de chaque collaborateur dans l’entreprise. Elle a toutes les cartes en main pour améliorer le bien-être en entreprise de ses collaborateurs et définir une expérience collaborateur positive durable.

2) Pourquoi les attentes des salariés et leur bien-être jouent-ils un rôle prépondérant dans l’entreprise ?

« 31% des responsables RH interrogés voient dans l’expérience collaborateur un outil concret d’amélioration d’efficacité de l’entreprise à court terme » (« Baromètre de l’expérience collaborateur 2019 » – une étude ParlonsRH et GlobePayroll)

La vie professionnelle des collaborateurs s’inscrit dans un contexte personnel et individuel

Le marché de l’emploi actuel est principalement marqué par les difficultés de recrutement. Les salariés sont difficiles à recruter, ils changent d’entreprise plus souvent, ils rencontrent des problèmes quotidiennement liés aux embouteillages, au temps dans les transports… Ces problèmes ont un impact négatif sur leur performance individuelle et les découragent à s’investir plus dans l’entreprise. Ils subissent leur travail comme une contrainte plutôt que comme un facteur d’épanouissement personnel. Ils développent parfois des troubles psychosociaux liés au stress ou à leur mal-être en entreprise et souffrent également du manque de reconnaissance de leur employeur. D’après le baromètre 2019 BVA et BPI group sur « la santé et le bien-être au travail des salariés français », la bonne qualité de vie au travail repose en priorité sur la reconnaissance de [son] travail pour 54% des salariés interrogés.

L’amélioration de la productivité est dans la ligne de mire de l’expérience collaborateur

Quand les salariés ne sont pas heureux au travail, leur productivité en souffre. Ils sont moins investis. À titre d’exemple, les salariés qui se sentent souvent isolés au travail évaluent leur performance individuelle à 6,9 sur 10 tandis que ceux qui ne se sentent pas isolés l’évaluent à 8,4 sur 10. Dans un autre registre, ceux qui entretiennent de mauvaises relations avec leurs collègues évaluent leur performance individuelle à 6,1 sur 10 contre 8,1 sur 10 pour ceux qui entretiennent de très bonnes relations. (« Comment les interactions au bureau créent la performance ? Sondage IFOP et SFL pour ParisWorkPlace – 2019).

La qualité des interactions au travail, la qualité de l’équipement, la flexibilité des horaires, l’équilibre vie privée et vie professionnelle, les formations proposées par l’entreprise, sont autant d’éléments susceptibles d’avoir un impact sur le bien-être des salariés et sur leur performance en entreprise. Et c’est l’expérience collaborateur qui permet de faire le lien entre l’employeur et les salariés pour résoudre les différentes problématiques rencontrées et améliorer la productivité des salariés !

3) L’expérience collaborateur ou la concrétisation de la promesse employeur

« 97% des dirigeants comme des salariés considèrent que la confiance est un sujet essentiel dans la vie professionnelle comme personnelle » (« Regard croisé dirigeants et salariés sur la confiance en entreprise », étude Malakoff Médéric 2018)

Entretenir la relation de confiance entre l’entreprise et ses collaborateurs

La promesse employeur, c’est le contrat moral que l’entreprise passe avec les collaborateurs au moment de leur intégration dans l’entreprise. L’entreprise et le collaborateur s’engagent l’un envers l’autre pour unir leurs forces vers un objectif commun selon les conditions prévues par le cadre de leur contrat moral.

L’expérience collaborateur est la manifestation concrète de ce contrat. C’est grâce aux actions qui sont mises en place par l’entreprise pour favoriser le bien-être au travail d’un collaborateur que celui-ci dispose des meilleures conditions pour être performant et productif.

En tenant ses engagements auprès des collaborateurs, l’entreprise renforce le lien de confiance qui l’unit à ses salariés. Ceux-ci démontrent alors une plus grande motivation pour s’investir dans l’entreprise, l’engagement collaborateur ; ils sont plus facilement fidélisés et se positionnent naturellement en ambassadeurs de l’entreprise.

L’entreprise ne peut pas optimiser la productivité de ses collaborateurs si elle ne se penche pas sur les conditions de travail quotidiennes qu’elle leur offre et si elle ne prend pas en considération leurs aspirations individuelles. Cette réflexion passe inévitablement par la définition d’une politique RH d’expérience collaborateur dont la toute première étape est l’expérience candidat. N’hésitez donc plus à utiliser un logiciel comme celui de DigitalRecruiters pour améliorer votre processus de candidature et garantir la réussite de cette toute première étape !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.

Crédit photos : image de Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay