Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Comment affiner vos investissements dédiés au recrutement ?

Comment affiner vos investissements dédiés au recrutement

Selon un sondage réalisé par Bpifrance, 83% des patrons interrogés ont rencontré des difficultés à embaucher !

Le recrutement est une activité essentielle pour la bonne santé d’une entreprise. Que vous soyez dans une structure naissante ou bien dans une multinationale, le recrutement permet de répondre à un grand nombre de vos besoins en matière de ressources humaines. Il permet en effet d’apporter de nouvelles compétences et ainsi de consolider le savoir-faire de vos collaborateurs. Il permet également de renouveler votre effectif en apportant du sang neuf et un regard nouveau sur le développement de votre activité.

C’est pourquoi toute entreprise qui réussit doit investir dans le domaine du recrutement. Mais nul besoin d’investir des fortunes afin d’espérer avoir des résultats ! Découvrez dans cet article quelques pistes qui vous permettront d’affiner vos investissements dédiés au recrutement !

1) Les coûts dans le domaine du recrutement sont variés !

Certaines études estiment que les coûts d’un recrutement ainsi que la phase d’intégration s’élèvent entre 15 et 25% du salaire brut annuel de la personne embauchée !

Avant de parler des pistes permettant de réduire les investissements dans le recrutement, nous allons préalablement nous intéresser aux différents centres de dépenses, qui nécessitent ces investissements. En effet, l’activité de recrutement recoupe un grand nombre d’acteurs, d’outils, mais également de process et d’enjeux complexes.

Tout d’abord, on retrouve bien évidemment les frais liés au poste de recruteur. Il faut donc prendre en compte le salaire versé, les charges patronales qui lui y sont associées, les éventuelles primes en fonction des performances, ainsi que les avantages annexes tels que par exemple les notes de frais, etc. Ces éléments peuvent varier en fonction du niveau d’expérience du recruteur, de ses diplômes ou encore de compétences particulières.

Ensuite, nous retrouvons toutes les dépenses en lien direct avec les techniques de recrutement mises en place. Cela peut par exemple concerner des tests d’évaluation, des questionnaires techniques en ligne ou encore des exercices de mise en situation réelle par exemple. Certains tests d’évaluation nécessitent l’achat d’une licence d’utilisation et la passation de certification par les recruteurs. Le coût de la licence et celui de la formation inhérente à son utilisation représente donc des investissements pouvant être optimisés.

Par ailleurs, investir dans un logiciel de recrutement est indispensable pour optimiser efficacement la gestion des candidatures et du processus de recrutement dans son ensemble. Les systèmes informatiques dédiés à la gestion du recrutement permettent de rationaliser les différentes étapes d’un processus de recrutement et ainsi de réaliser des économies non négligeables sur le nombre de ressources engagées dans le processus, mais aussi d’accélérer le délai de recrutement et sa qualité.

Enfin, le dernier poste de dépenses que l’on pourrait citer, est celui lié à la communication et plus largement à la marque employeur. Profiter d’une bonne exposition sur des jobboards tels que Monter ou APEC demande un certain investissement, et sans réelle stratégie d’optimisation de diffusion de vos offres d’emploi, vous pouvez rapidement faire exploser votre budget. Il est conseillé d’utiliser un logiciel de recrutement complet, qui vous permettra de rationaliser le budget lié à la communication employeur et la diffusion d’offres d’emplois contextualisées.

Certaines sociétés décident de déléguer intégralement leur activité recrutement et ainsi de passer par un cabinet de conseil bien que cette démarche représente un certain coût. (« Quel est le prix d’un cabinet de recrutement »)

2) Quelques pistes pour affiner vos investissements dans le recrutement

Selon une étude menée par LinkedIn, 83% des leaders du recrutement interrogés reconnaissent que la marque employeur a réel impact sur la capacité d’une entreprise à recruter des candidats !

Les postes de dépenses dans le domaine du recrutement sont donc nombreux et variés et par conséquent les astuces permettant d’affiner tous ces investissements le sont également !

Certaines mesures peuvent facilement s’appliquer au sein de votre entreprise, et participer à la diminution du coût de vos investissements liés au recrutement. Quand certains changements nécessitent plusieurs semaines de mise en place, d’autres, peuvent être beaucoup plus rapides et d’autant plus efficaces. C’est le cas notamment de la solution de recrutement proposée par DigitalRecruiters. Ce logiciel de recrutement permet de gérer efficacement les candidatures, mais également la diffusion d’offres d’emploi. Le recruteur gagne un temps considérable et se consacre à d’autres activités de son métier à plus forte valeur ajoutée. Les frais de communication employeur sont également optimisés dans la mesure où le logiciel offre une plateforme de diffusion d’offres d’emploi personnalisée valorisant la marque employeur.

La solution logicielle DigitalRecruiters permet de créer un site carrières attractif, correspondant à votre charte graphique et à l’identité de votre entreprise. La marque employeur constitue par ailleurs une piste très intéressante pour affiner les investissements liés au recrutement. Une entreprise qui dispose d’une marque employeur clairement identifiable et positive est une entreprise qui attire plus naturellement les candidats. Ce sont donc moins d’efforts, aussi bien humains que financiers, consacrés à la recherche de profils et de talents !

Parmi les pistes que nous pouvons encore citer figure celle de la constitution d’un vivier de candidats. La mise en place d’un vivier de candidatures, alimenté quotidiennement en profils intéressants, est la meilleure manière de recruter rapidement dès l’ouverture d’un besoin en recrutement. Vous restez en contact avec des profils qualifiés et par la même occasion vous gagnez du temps sur les délais de recrutement.

3) Mettre en évidence des KPI pour évaluer le ROI de ses recrutements : une étape essentielle à la réussite de sa stratégie recrutement !

D’après une enquête Dares du Ministère du Travail, plus d’un tiers des contrats en CDI sont rompus au cours de la première année !

Affiner ses investissements dans le recrutement ne doit pas être synonyme de rabais ! Le recrutement est essentiel pour votre entreprise, et mieux investir signifie également le maintien des objectifs sous-jacents au recrutement, voire leur augmentation !

Il serait contre-productif de léser cette activité, dans la mesure où un recrutement raté coûte cher. Que ce soit en termes de formation, ou de durée pendant laquelle un poste reste vacant, le recrutement ne doit pas être « bradé » au risque d’en payer les conséquences rapidement ( démissions précipitées, inadéquation entre le profil et le poste, etc.).

C’est pourquoi en plus d’investir intelligemment dans le recrutement, il est indispensable de mettre en place des KPI pour évaluer l’efficacité des nouvelles mesures adoptées. Ces statistiques doivent accompagner la stratégie de l’entreprise, et être mises en place dans le but d’aider chaque acteur du recrutement à optimiser son temps et ses réalisations.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Les outils permettant d’améliorer la qualité (efficacité et efficience) du recrutement » ou à nous contacter directement.