Analyses, découvertes et conseils
pour gérer votre recrutement efficacement

Le recrutement nécessite de la méthode et des outils, recevez chaque semaine
notre sélection de conseils en vous inscrivant à la newsletter :

Chargé de sourcing : un poste-clé dans le recrutement

70% des recruteurs pensent que les candidats sont en position de force pour choisir l’entreprise où postuler (« Le recrutement et la recherche d’emploi en 2019 », RégionsJob)

Positionné en amont du processus de recrutement, le chargé de sourcing et recrutement intervient à l’une des étapes les plus stratégiques du processus de recrutement : c’est à lui que revient la responsabilité de trouver les meilleurs profils ! Dans l’article suivant, découvrez les missions de ce poste-clé !

1) Chargé de sourcing et recrutement, l’art de récolter des candidatures de qualité !

Les recruteurs éliminent environ 50% des CVs dès le premier tri (« Le recrutement et la recherche d’emploi en 2019 », RégionsJob)

Toutes les missions du chargé de sourcing et recrutement ne servent qu’un seul objectif : attirer les meilleurs candidats ! Plus les candidatures sont de qualité, plus l’entreprise est en position de force pour sélectionner le meilleur collaborateur et renforcer sa stratégie économique. 

La réussite de l’entreprise dépend des compétences techniques et du niveau d’implication des collaborateurs ce qui signifie qu’elle dépend en tout premier lieu de la qualité de ses candidats. Au contraire, des candidatures de faible qualité font perdre du temps aux équipes RH et impactent leur niveau de productivité.

À lire aussi : Coordonnez l’activité de vos recruteurs grâce à un logiciel de recrutement ! 

2) Le chargé de sourcing et recrutement traduit le besoin en recrutement de l’entreprise

L’offre d’emploi est le premier canal de sourcing des cadres (« Baromètre sourcing cadres, rétrospective 2009-2019 », Apec)

Il répond à la demande du manager comme un commercial répond à la demande d’un client

Le chargé de recrutement intervient pour répondre au besoin en recrutement d’un manager. Il réceptionne le besoin et s’assure de le comprendre en échangeant régulièrement avec le manager comme s’il s’agissait d’un client. Il cherche à lui apporter une solution adaptée. 

En négligeant cette étape d’identification du besoin réel, le chargé de recrutement s’expose à des situations conflictuelles avec les opérationnels ou risque de passer à côté de la perle rare.

Il retranscrit ce besoin dans un langage compris par les candidats !

Une fois qu’il a compris le besoin, il doit être en mesure de le traduire auprès des candidats. En effet, pour attirer les meilleures candidatures, il faut que les candidats comprennent clairement le poste dont il est question. Il rédige le contenu des offres d’emploi de manière à définir le poste et le profil recherchés. Plus la fiche de poste est précise et pertinente, plus les candidats réellement visés se sentent concernés.

À lire aussi : Les avantages du recrutement collaboratif 

70% des recruteurs éliminent plus d’un CV sur deux en première phase de sélection. Mais deux sur trois repêchent parfois un CV recalé lors de la première phase de sélection, d’où l’intérêt pour les candidats de bien faire le suivi de leurs candidatures et de relancer les entreprises. - Source : regionsjob.fr

70% des recruteurs éliminent plus d’un CV sur deux en première phase de sélection. Mais deux sur trois repêchent parfois un CV recalé lors de la première phase de sélection, d’où l’intérêt pour les candidats de bien faire le suivi de leurs candidatures et de relancer les entreprises. – Source : regionsjob.com

 

3) Il définit une stratégie de recrutement fidèle à la marque employeur !

Les réseaux sociaux constituent le deuxième canal de sourcing de cadres jugé le plus pertinent par les recruteurs (« Baromètre sourcing cadres, rétrospective 2009-2019 », Apec)

En fonction du poste et du type de besoin, le chargé de sourcing adopte une stratégie de recrutement à la fois cohérente par rapport à la marque employeur de l’entreprise mais également spécifique à la cible visée.

Le chargé de sourcing sait manier l’ATS comme personne !

À l’aide d’un ATS comme celui compris dans le CRM DigitalRecruiters, le chargé de sourcing identifie le support de diffusion le mieux adapté et met en application sa stratégie de recrutement. Il sélectionne les plateformes de diffusion d’offres d’emploi en vue d’une diffusion multiple ou identifie les canaux de recrutement les plus pertinents : cooptation, publication d’offres d ’emploi sur des sites spécialisés, utilisation des réseaux sociaux, etc.

C’est à travers lui que commence le parcours candidat !

Il se positionne sur la première marche de l’expérience candidat. Tout ce qu’il publie à destination des candidats ainsi que sa façon de réceptionner les candidatures et d’interagir avec les candidats se répercute sur l’image employeur de l’entreprise.

À lire aussi : Recruter plus facilement avec un logiciel de recrutement ! 

4) Le chargé de sourcing et recrutement est le mieux placé pour identifier les candidats intéressants !

Entre 2011 et 2018, le recrutement par approche directe est passé de 21 à 32% (« Baromètre sourcing cadres, rétrospective 2009-2019 », Apec)

Il est le premier à « rencontrer » les candidats !

Le chargé de sourcing récolte les candidatures et analyse leur pertinence par rapport au besoin en recrutement. C’est le moment où il ne peut pas se permettre de passer à côté de la perle rare faute de temps pour lire le CV. Il utilise son ATS pour optimiser la gestion des candidatures et gagner du temps au moment de filtrer les premiers candidats.

Il se transforme en enquêteur pour démarcher les meilleures candidatures !

Le chargé de recrutement est pro-actif. Il n’attend pas que les candidatures lui tombent dans les bras. C’est un véritable chasseur de têtes qui va sur le terrain à l’aide des réseaux sociaux pour trouver les meilleurs des candidats et initier un premier contact avec eux. 

Le chargé de sourcing est force de proposition !

Il doit savoir convaincre le manager ou les autres personnes intervenant dans le processus de recrutement pour défendre un candidat qui ne fait pas l’unanimité au premier abord. Les profils atypiques sont par exemple de plus en plus recherchés par les entreprises mais ils ne séduisent pas tout le monde à cause de réticences culturelles. Quand un chargé de recrutement est convaincu de la valeur de certains profils, il doit réussir à affirmer sa proposition !

Pour 55% des recruteurs, il faut deux entretiens avant d’être convaincu de la pertinence d’une candidature. - Source : regionsjob.com

Pour 55% des recruteurs, il faut deux entretiens avant d’être convaincu de la pertinence d’une candidature. – Source : regionsjob.com

À lire aussi : Qu’est-ce qu’un logiciel de recrutement ? 

5) Il fait le bilan et améliore la stratégie de recrutement en conséquence !

L’amélioration du parcours candidat constitue un enjeu majeur du recrutement pour les trois années à venir (« Baromètre sourcing cadres, rétrospective 2009-2019 », Apec)

Le chargé de recrutement analyse les données statistiques !

Le chargé de recrutement construit la stratégie de recrutement à partir de ses expériences et de sa capacité d’analyse. Avec un ATS comme celui compris dans le CRM DigitalRecruiters, il reçoit des données statistiques qui révèlent les forces et faiblesses de la stratégie de recrutement. D’où viennent les candidatures ? À quel moment de la journée les candidats ont envoyé leur candidature ? À quel moment ont-ils abandonné le processus de candidature ? Toutes ces informations font l’objet d’une analyse pour repositionner la stratégie en recrutement de l’entreprise.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger le chapitre de notre livre blanc « le coût d’un recrutement raté » ou à nous contacter directement.

Crédit photo : Unsplash

Livre Blanc : Le coût d’un recrutement raté et ses impacts

Selon les études et le poste occupé, le coût moyen d’un recrutement raté varie de 20k€ à 200k€. Et pourtant, ce coût, incroyablement élevé, est rarement calculé.