Blog, Marque employeur

Comment attirer les meilleurs candidats grâce à sa marque employeur ?

52% des cadres d’entreprises du Fortune 500 estiment que leur entreprise ne recrute pas des employés de grande qualité. D’autres…

5 min

52% des cadres d’entreprises du Fortune 500 estiment que leur entreprise ne recrute pas des employés de grande qualité.

D’autres études montrent également que recruter un salarié ne se fait plus comme avant. Dans de nombreux domaines en vogue (les nouvelles technologies notamment), ce sont désormais les candidats qui choisissent l’entreprise. Ce constat est d’autant plus vrai pour les candidats disposant de hautes compétences.

Pour attirer ces perles rares, les entreprises développent leur marque employeur. Pas question ici de créer de fausses images et valeurs : les candidats à haute performance comprendront rapidement le manège. Il s’agit bel et bien de montrer à travers diverses techniques de communication pourquoi l’entreprise est plus attractive qu’une autre. En gardant en tête que la rémunération ne représente plus le seul critère pris en compte par les candidats.

Comment la marque employeur peut-elle inciter les meilleurs salariés à postuler ?

Les réseaux sociaux ou comment donner envie aux candidats de choisir son entreprise

Selon Carole Pasco-Domergue directrice marque employeur de L’Oréal : « En 2011, LinkedIn représentait 11 % de nos embauches, en 2016 le taux est au-dessus des 30 %. C’est notre première source de recrutement. »

Les plateformes sociales sont devenues en quelques années des incontournables du recrutement.

Les réseaux sociaux constituent un véritable tremplin pour recruter des talents. Si le réseau Linkedin, 100% professionnel se présente comme le premier biais de recrutement, il est primordial de ne pas renier les autres réseaux sociaux.
Partager les sorties de groupe sur Facebook, Snapchat, Instagram ou encore Twitter agrémentés d’emojis, de hashtags ou une communication décalée contribue à démontrer la culture d’une entreprise.

Une entreprise ne doit pas hésiter à proposer de postuler de manière originale. Proposer aux futurs employés de candidater via les réseaux sociaux se révèle une stratégie payante et appréciée. Le CV n’est plus de mise chez McDonald’s en Australie : pour être recrutés, les candidats envoient une vidéo de 10 secondes sur Snapchat.

Pour une société, communiquer sur les réseaux sociaux n’est pas suffisant. Il est important que ses employés deviennent des influenceurs pour les candidats.

Utiliser ses employés comme ambassadeurs de sa marque employeur

23% des professionnels français souhaite rejoindre une entreprise dont les employés parlent positivement (Enquêtes Linkedin, octobre 2015)

Un employé satisfait va facilement engager la conversation sur son travail et sa société.

Transformer les employés de sa société en ambassadeur fait profiter d’une publicité gratuite et incite plus facilement les meilleurs candidats à postuler. Un ambassadeur va tenir des propos positifs et parler de son expérience au sein de l’entreprise. Il s’agit d’un témoignage sincère et authentique qui convainc plus facilement. Comment laisser les employés donner leur avis sur l’entreprise ? En leur donnant la parole sur les réseaux sociaux ou le blog de la société. C’est le cas de Sephora qui possède une page Facebook dédiée aux avantages apportés à ses salariés. Chez Google, les employés sont traités aux petits oignons : repas gratuits, bus équipés de wifi pour venir au travail, congés parentaux plus longs …

Autre technique qui fait ses preuves : le recrutement collaboratif. Faire venir un candidat avec de hautes compétences n’est pas une mince affaire. Alors faire participer des  salariés de la société aux entretiens d’embauche va renforcer la confiance de la future recrue. Le salarié satisfait va évoquer les points forts de l’entreprise et expliquer pourquoi il s’y sent bien. Le bonheur au travail étant devenu crucial, cette opinion constitue un plus non négligeable.

Si malgré toutes ces notes positives, une entreprise peine à recruter des candidats au-dessus du lot, il faut essayer de miser sur une offre d’emploi attractive.

Adapter son offre d’emploi

35% des candidats sont prêts à rejoindre une entreprise si elle propose plus d’opportunités professionnelles. (Enquête Linkedin, octobre 2015).

La reconnaissance du travail passe aussi par la confiance en son salarié.

Un candidat professionnel est plus attiré par une offre d’emploi où il est à même de démontrer ses compétences, voire d’y trouver un challenge. Insister sur le fait que le poste donne lieu à des responsabilités, de l’autonomie mais également une possibilité d’évolution renforce l’envie de candidater au poste. 32% des candidats postulent à des demandes proposant des postes de ce type (Enquête Linkedin, octobre 2015).

Il est également recommandé d’ajouter des liens des différents réseaux sociaux de l’entreprise. Ainsi, les candidats sont à même de découvrir l’univers de l’entreprise qui les intéresse, de s’y projeter et de postuler si les valeurs coïncident avec leurs attentes.

Mettre en avant les avantages sociaux dans son offre d’emploi est aussi une manière d’attirer les talents. Les futurs employés vont ressentir l’envie de s’investir s’ils disposent d’éléments financiers supplémentaires, comme une rémunération variable, un 13ème mois ou autre.
Attirer les meilleurs candidats grâce à sa marque employeur passe par une communication moderne véhiculant les valeurs et la philosophie de l’entreprise tout en impliquant ses employés. Une offre d’emploi soignée représente également un gage de confiance supplémentaire pour les candidats.
Mais la phase du recrutement est aussi cruciale, les efforts ne doivent pas être relâchés durant cette seconde étape !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc « Comment travailler sa marque employeur » ou à nous contacter directement.

Donner votre avis

En commentant, vous acceptez notre politique de confidentialité

À propos de l'auteur

Dalale Belhout

Spécialisée en recrutement digital et marketing RH, Dalale a accompagné des décideurs dans le déploiement de leur stratégie de recrutement et de marque employeur avant de rejoindre DigitalRecruiters en tant que Responsable Content Marketing. Diplômée de la Burgundy School of Business, elle est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au recrutement et à la gestion des candidatures en mode SaaS.